Poeme-France : Lecture Écrit Mort

Prose : Enfin Libre

Prose Mort
Publié le 18/04/2018 13:43

L'écrit contient 410 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Colombe67

Enfin Libre

Si seulement je pouvais m’envoler
M’arracher de cette vie de souffrance
Je suis là coucher comme un arbre,
Allongée sur un lit intubé, enchaîné,
Comme un robot mécanisé,
J’attends inlassablement ma liberté
J’entends vos pleure, vos gémissement
Qui me déchire mon cœur
Chaque seconde et minutes
et un combat entre ma vie est c’est machine
j’ai l’impression d’être aspirer dans ce corps,
Qu’on m’empoissonna de cette aire éther,
qui m’étouffent où je suffoques a mort,
et renaît a chaque fois en hurlent, en pleur
J’écoute vos douce chanson vos prières
Qui sonne une mélodie apaisantes
Je pleure, je crie, je supplie au dieu
Puis je hurle des mots en silence
Mais vous pouvez pas entendre
Mon silence qui parle, qui pleure
délivré moi de ces chaines éther
Un crie quotidien, Laisser moi m’envoler
vers chez eux là bas qui m’attend
qui assistante depuis le début de mon coma
Ils sont là au dessus de moi et veille sur moi
Et m’embrassant de leur lumière d’amour
Je ne veux plus être ce fardeaux pour vous,
il est temps de vivre chacun sa vie
sont nouveau chemin terrestres et célestes
Vous êtes pas responsable de ma situation,
mais vous avez le pouvoir de me délivré,
de c’est chaines horrible, qui me retienne,
Je sais ! c’est pas évident et facile de faire,
un tel choix, mais vous ferez un heureux,
Malgré cette douleur et ce deuil qui va débuter pour vous,
qui aurait tout essayer pour me garder pré de vous
je suis vraiment heureux de vous avoir dans ma vie,
des moment difficile inonderas vous jours prochains,
des phrases, des tristesses, mais penser très fort a moi,
Car c’est un geste d’amour que vous faites, !
enfin le bruit cesse comme un ballon je dégonfle
Je me sent Dans une joie inimaginable
je me laisse élevé en apesanteur vers cette lumière blanche,
mes guide, les anges m’accompagne
lumineusement en prière en chantant
Quelle bonheur indescriptible
Être juste libérer de tout c’est poids
Je serais toujours pré de vous
Gravé à jamais dans votre cœurs,
Soyez courageux mes amours
Je vous protégerait a mon tour
Et si ton coeur et trop lourd
Allume une bougie blanche
et pose Ta main sur ton coeur
et là je t’aimerais pour toujours
Mon cœur de velours ma lumière d’amour
pour toujours mes amours
  • Phonétique : Enfin Libre

    si sələmɑ̃ ʒə puvε mɑ̃vɔle
    maʁaʃe də sεtə vi də sufʁɑ̃sə
    ʒə sɥi la kuʃe kɔmə œ̃n- aʁbʁə,
    alɔ̃ʒe syʁ œ̃ li ɛ̃tybe, ɑ̃ʃεne,
    kɔmə œ̃ ʁɔbo mekanize,
    ʒatɑ̃z- ɛ̃lasabləmɑ̃ ma libεʁte
    ʒɑ̃tɑ̃ vo plœʁə, vo ʒemisəmɑ̃
    ki mə deʃiʁə mɔ̃ kœʁ
    ʃakə səɡɔ̃də e minytə
    e œ̃ kɔ̃ba ɑ̃tʁə ma vi ε sε maʃinə
    ʒε lɛ̃pʁesjɔ̃ dεtʁə aspiʁe dɑ̃ sə kɔʁ,
    kɔ̃ mɑ̃pwasɔna də sεtə εʁə etœʁ,
    ki metufe u ʒə syfɔkz- a mɔʁ,
    e ʁənε a ʃakə fwaz- ɑ̃n- yʁle, ɑ̃ plœʁ
    ʒekutə vo dusə ʃɑ̃sɔ̃ vo pʁjεʁə
    ki sɔnə ynə melɔdi apεzɑ̃tə
    ʒə plœʁə, ʒə kʁi, ʒə sypli o djø
    pɥi ʒə yʁlə dε moz- ɑ̃ silɑ̃sə
    mε vu puve pa ɑ̃tɑ̃dʁə
    mɔ̃ silɑ̃sə ki paʁlə, ki plœʁə
    delivʁe mwa də sε ʃεnəz- etœʁ
    œ̃ kʁi kɔtidjɛ̃, lεse mwa mɑ̃vɔle
    vεʁ ʃez- ø la ba ki matɑ̃
    ki asistɑ̃tə dəpɥi lə deby də mɔ̃ kɔma
    il sɔ̃ la o dəsy də mwa e vεjə syʁ mwa
    e mɑ̃bʁasɑ̃ də lœʁ lymjεʁə damuʁ
    ʒə nə vø plysz- εtʁə sə faʁdo puʁ vu,
    il ε tɑ̃ də vivʁə ʃakœ̃ sa vi
    sɔ̃ nuvo ʃəmɛ̃ teʁεstʁəz- e selεstə
    vuz- εtə pa ʁεspɔ̃sablə də ma sitɥasjɔ̃,
    mε vuz- ave lə puvwaʁ də mə delivʁe,
    də sε ʃεnəz- ɔʁiblə, ki mə ʁətjεnə,
    ʒə sε ! sε pa evide e fasilə də fεʁə,
    œ̃ tεl ʃwa, mε vu fəʁez- œ̃n- œʁø,
    malɡʁe sεtə dulœʁ e sə dəj ki va debyte puʁ vu,
    ki oʁε tut- esεje puʁ mə ɡaʁde pʁe də vu
    ʒə sɥi vʁεmɑ̃ œʁø də vuz- avwaʁ dɑ̃ ma vi,
    dε mɔmɑ̃ difisilə inɔ̃dəʁa vu ʒuʁ pʁoʃɛ̃,
    dε fʁazə, dε tʁistesə, mε pɑ̃se tʁε fɔʁ a mwa,
    kaʁ sεt- œ̃ ʒεstə damuʁ kə vu fεtə, !
    ɑ̃fɛ̃ lə bʁɥi sεsə kɔmə œ̃ balɔ̃ ʒə deɡɔ̃flə
    ʒə mə sɑ̃ dɑ̃z- ynə ʒwa inimaʒinablə
    ʒə mə lεsə eləve ɑ̃n- apəzɑ̃tœʁ vεʁ sεtə lymjεʁə blɑ̃ʃə,
    mε ɡidə, lεz- ɑ̃ʒə makɔ̃paɲə
    lyminøzəmɑ̃ ɑ̃ pʁjεʁə ɑ̃ ʃɑ̃tɑ̃
    kεllə bɔnœʁ ɛ̃dεskʁiptiblə
    εtʁə ʒystə libeʁe də tu sε pwa
    ʒə səʁε tuʒuʁ pʁe də vu
    ɡʁave a ʒamε dɑ̃ vɔtʁə kœʁ,
    swaje kuʁaʒø mεz- amuʁ
    ʒə vu pʁɔteʒəʁε a mɔ̃ tuʁ
    e si tɔ̃ kœʁ e tʁo luʁ
    alymə ynə buʒi blɑ̃ʃə
    e pozə ta mɛ̃ syʁ tɔ̃ kœʁ
    e la ʒə tεməʁε puʁ tuʒuʁ
    mɔ̃ kœʁ də vəluʁ ma lymjεʁə damuʁ
    puʁ tuʒuʁ mεz- amuʁ

PostScriptum

ce texte et dédie aux comateux qui pouvant plus communique avec leurs proche, et montrer comme ils souffre a leurs tour, reçu d un malade par voie céleste pour faire comprendre a sa familles sa souffrance quotidienne et qu il souhaiterai être enfin libérer,

Récompense

1
0
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
18/04/2018 14:22Kirio

c’est puissant haha et joliment écris Bravo!