Univers de poésie d'un auteur

Texte:Le Temps Est-Il Capitaliste ?

A Propos du Texte

IMPORTANT ! ! ! Ce texte n’est pas de moi, il a été écrit par une amie. Je publie ici pour avoir vos avis et commentaires afin de lui faire de jolies surprises grâce à vos gentillesses, vos réflexions et pensées. Merci à vous ❤️.

Le Texte

Lorsque que l’on pense au temps, on se réfère aux choses qui changent. Les personnes qui meurent cèdent en héritage leurs rides aux nouvelles générations, car tout le monde y passe, au temps qui passe

Le temps est insensible, égoïste, constant et invariable, il est redouté, mais aussi bien souvent oublié. Car individuellement, pour nous ce temps, c’est un sursis.

Mais alors que nous dit Abraham Lincoln de ce sursis ? « Le temps, c’est de l’argent » nous disait-il. Dans cette phrase, l’ancien président des États-Unis, cite deux valeurs « le temps » et « l’argent », dans son affirmation, il ne semble pas y avoir de choix à faire, choisir l’argent au temps semble être une évidence.

Pourtant moi, je me demande, « vaut-il mieux choisir le temps ou l’argent ? »

Le but de nos sociétés capitalistes est de faire de l’argent parce que celui-ci garantit la liberté, celle d’avoir le choix. Quand l’on sait que beaucoup de foyers n’ont pas le choix de leur lieu d’habitation, leur lieu de vacances, ou encore leur hobby, on comprend facilement pourquoi on envie ceux qui ont le choix, ceux qui ont de l’argent. Et à ça, je ne sais pas quoi répondre, parce que je trouve ça plus tôt vrai.

Pour faire du capital, il faut utiliser du temps, mais pas seulement, il faut également l’optimiser. Cela veut dire que l’on doit faire un maximum de profit tout en utilisant le moins de temps possible, le temps ici est : un ennemi que l’on cherche à contrôler, car il nous fixe une limite dans la durée de production. Cette phrase de Lincoln, a pris tellement d’ampleur qu’elle rythme nos états d’esprit. Par exemple, beaucoup d’étudiant. e. s qui échouent leur première année d’étude ou qui se réorientent disent souvent « j’ai perdu du temps ». Mais contrairement à ce que veut nous faire croire la société, le temps ne se perd pas, ce serait n’avoir aucune estime de soi que de dire « j’ai perdu du temps à vivre », ça n’a pas de sens. Car le temps, c’est de la vie, si nous utilisons ce temps, c’est que nous sommes en vie, en quoi est-ce mal ? Le temps ne se perd pas, il se vit.

Et pourtant… J’ai l’impression de perdre du temps quand je me confonds sur les réseaux sociaux pendant des heures. Maintenant, mon cerveau a continuellement besoin de changement, je me lasse d’une vidéo si elle est trop longue. Rapide, rapide, rapide, c’est le mot qui rythme le temps, car malheureusement, mon cerveau a de plus en plus de mal à être stimulé. Et cette tendance est bien utilisée par les marques de fast-fashion telles que Zara ou encore Shein, qui crée en nous constamment de nouveaux besoins à satisfaire, de nouveaux changements. Pour proposer des vêtements à bas prix, ils utilisent une main-d’œuvre étrangère, notamment les Ouïghours (minorité musulmane enfermée dans des camps de concentration en Chine) . Le besoin de changement, dépasse la morale, le temps es-tu devenu capitaliste ?

Si l’argent rend heureux, car il donne le choix, et notamment celui d’utiliser le temps comme on le veut, il nous fait aussi oublier que tout cela est un heureux sursis qui nous est accordé.

Le temps est un ennemi pour le capital qu’on cherche continuellement à réduire ;

Le capitalisme est l’ennemi du temps, on oublie de le savourer, on n’en regarde que la finalité, pourtant comme dirait Orelsan le plus important «, c’est la quête ».

Merci de votre lecture !

Et pourquoi pas approfondir la reflexion au travers d’un autre article sur le temps.
Partage du Texte avec vos contacts

PostScriptum

IMPORTANT ! ! ! Ce texte n’est pas de moi, il a été écrit par une amie. Je publie ici pour avoir vos avis et commentaires afin de lui faire de jolies surprises grâce à vos gentillesses, vos réflexions et pensées. Merci à vous ❤️.

Réseaux sociaux :

Instagram : l34_mpx
TikTok : lmoothien21
https : //la-politique-orientee. webnode. fr

Poeme de Donovan Nouel

Écrivain Donovan Nouel

Donovan Nouel a publié sur le site 33 écrits. Donovan Nouel est membre du site depuis l'année 2019.

Syllabation De L'Écrit

Phonétique : Le Temps Est-Il Capitaliste ?lɔʁskə kə lɔ̃ pɑ̃sə o tɑ̃, ɔ̃ sə ʁefεʁə o ʃozə ki ʃɑ̃ʒe. lε pεʁsɔnə ki məʁe sεde ɑ̃n- eʁitaʒə lœʁ ʁidəz- o nuvεllə ʒeneʁasjɔ̃, kaʁ tu lə mɔ̃də i pasə, o tɑ̃ ki pasə

lə tɑ̃z- εt- ɛ̃sɑ̃siblə, eɡɔistə, kɔ̃stɑ̃ e ɛ̃vaʁjablə, il ε ʁədute, mεz- osi bjɛ̃ suvɑ̃ ublje. kaʁ ɛ̃dividɥεllmɑ̃, puʁ nu sə tɑ̃, sεt- œ̃ syʁsi.

mεz- alɔʁ kə nu di abʁaam lɛ̃kɔln də sə syʁsi ? « lə tɑ̃, sε də laʁʒεnt » nus dizε til. dɑ̃ sεtə fʁazə, lɑ̃sjɛ̃ pʁezide dεz- etaz- yni, sitə dø valəʁs « lə tɑ̃ps » ət « laʁʒεnt », dɑ̃ sɔ̃n- afiʁmasjɔ̃, il nə sɑ̃blə pa i avwaʁ də ʃwa a fεʁə, ʃwaziʁ laʁʒe o tɑ̃ sɑ̃blə εtʁə ynə evidɑ̃sə.

puʁtɑ̃ mwa, ʒə mə dəmɑ̃də, « vo til mjø ʃwaziʁ lə tɑ̃z- u laʁʒe ? »

lə byt də no sɔsjete kapitalistəz- ε də fεʁə də laʁʒe paʁsə kə səlɥi si ɡaʁɑ̃ti la libεʁte, sεllə davwaʁ lə ʃwa. kɑ̃ lɔ̃ sε kə boku də fwaje nɔ̃ pa lə ʃwa də lœʁ ljø dabitasjɔ̃, lœʁ ljø də vakɑ̃sə, u ɑ̃kɔʁə lœʁ ɔbi, ɔ̃ kɔ̃pʁɑ̃ fasiləmɑ̃ puʁkwa ɔ̃n- ɑ̃vi sø ki ɔ̃ lə ʃwa, sø ki ɔ̃ də laʁʒe. e a sa, ʒə nə sε pa kwa ʁepɔ̃dʁə, paʁsə kə ʒə tʁuvə sa plys to vʁε.

puʁ fεʁə dy kapital, il fo ytilize dy tɑ̃, mε pa sələmɑ̃, il fo eɡaləmɑ̃ lɔptimize. səla vø diʁə kə lɔ̃ dwa fεʁə œ̃ maksimɔm də pʁɔfi tut- ɑ̃n- ytilizɑ̃ lə mwɛ̃ də tɑ̃ pɔsiblə, lə tɑ̃z- isi ε : œ̃n- εnəmi kə lɔ̃ ʃεʁʃə a kɔ̃tʁole, kaʁ il nu fiksə ynə limitə dɑ̃ la dyʁe də pʁɔdyksjɔ̃. sεtə fʁazə də lɛ̃kɔln, a pʁi tεllmɑ̃ dɑ̃plœʁ kεllə ʁitmə noz- eta dεspʁi. paʁ εɡzɑ̃plə, boku detydjɑ̃. ə. εs ki eʃue lœʁ pʁəmjεʁə ane detydə u ki sə ʁeɔʁjɛ̃te dize suvεnt « ʒε pεʁdy dy tɑ̃ps ». mε kɔ̃tʁεʁəmɑ̃ a sə kə vø nu fεʁə kʁwaʁə la sɔsjete, lə tɑ̃ nə sə pεʁ pa, sə səʁε navwaʁ okynə εstimə də swa kə də diʁə « ʒε pεʁdy dy tɑ̃z- a vivʁə », sa na pa də sɑ̃s. kaʁ lə tɑ̃, sε də la vi, si nuz- ytilizɔ̃ sə tɑ̃, sε kə nu sɔməz- ɑ̃ vi, ɑ̃ kwa ε sə mal ? lə tɑ̃ nə sə pεʁ pa, il sə vit.

e puʁtɑ̃… ʒε lɛ̃pʁesjɔ̃ də pεʁdʁə dy tɑ̃ kɑ̃ ʒə mə kɔ̃fɔ̃ syʁ lε ʁezo sɔsjo pɑ̃dɑ̃ dεz- œʁ. mɛ̃tənɑ̃, mɔ̃ sεʁvo a kɔ̃tinɥεllmɑ̃ bəzwɛ̃ də ʃɑ̃ʒəmɑ̃, ʒə mə lasə dynə video si εllə ε tʁo lɔ̃ɡ. ʁapidə, ʁapidə, ʁapidə, sε lə mo ki ʁitmə lə tɑ̃, kaʁ maləʁøzəmɑ̃, mɔ̃ sεʁvo a də plysz- ɑ̃ plys də mal a εtʁə stimyle. e sεtə tɑ̃dɑ̃sə ε bjɛ̃ ytilize paʁ lε maʁk də fast faʃjɔ̃ tεllə kə zaʁa u ɑ̃kɔʁə ʃɛ̃, ki kʁe ɑ̃ nu kɔ̃stamɑ̃ də nuvo bəzwɛ̃z- a satisfεʁə, də nuvo ʃɑ̃ʒəmɑ̃. puʁ pʁɔpoze dε vεtəmɑ̃z- a ba pʁi, ilz- ytilize ynə mɛ̃ dœvʁə etʁɑ̃ʒεʁə, nɔtamɑ̃ lεz- uiɡuʁs (minɔʁite myzylmanə ɑ̃fεʁme dɑ̃ dε kɑ̃ də kɔ̃sɑ̃tʁasjɔ̃ ɑ̃ ʃinə) . lə bəzwɛ̃ də ʃɑ̃ʒəmɑ̃, depasə la mɔʁalə, lə tɑ̃z- ε ty dəvəny kapitalistə ?

si laʁʒe ʁɑ̃t- œʁø, kaʁ il dɔnə lə ʃwa, e nɔtamɑ̃ səlɥi dytilize lə tɑ̃ kɔmə ɔ̃ lə vø, il nu fε osi ublje kə tu səla εt- œ̃n- œʁø syʁsi ki nuz- εt- akɔʁde.

lə tɑ̃z- εt- œ̃n- εnəmi puʁ lə kapital kɔ̃ ʃεʁʃə kɔ̃tinɥεllmɑ̃ a ʁedɥiʁə,

lə kapitalismə ε lεnəmi dy tɑ̃, ɔ̃n- ubli də lə savuʁe, ɔ̃ nɑ̃ ʁəɡaʁdə kə la finalite, puʁtɑ̃ kɔmə diʁε ɔʁεlsɑ̃ lə plysz- ɛ̃pɔʁtɑ̃t «, sε la kεtə ».

mεʁsi də vɔtʁə lεktyʁə !

e puʁkwa pa apʁɔfɔ̃diʁ la ʁəflεksjɔ̃ o tʁavεʁ dœ̃n- otʁə aʁtiklə syʁ lə tɑ̃.

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Commentaire Sur La Poesie

Auteur de Poésie
12/07/2024 10:44Inamtom

Cher Donovan Nouel,

Je tiens à vous remercier pour ce poème profond et inspirant intitulé "Le temps est-il capitaliste ?". Vos réflexions sur la relation complexe entre le temps, l’argent et le capitalisme sont à la fois poétiques et philosophiques, invitant à une profonde introspection sur nos valeurs et nos priorités dans une société en constante évolution.

Votre exploration du caractère insensible et invariable du temps, ainsi que de son lien avec la notion d’argent, soulève des questions essentielles sur la manière dont nous percevons et utilisons ces deux ressources précieuses. La citation d’Abraham Lincoln selon laquelle "le temps, c’est de l’argent" met en lumière la pression de la productivité et de l’efficacité imposée par la société capitaliste, et pose la question délicate de savoir s’il vaut mieux privilégier le temps ou l’argent.

Votre analyse critique du capitalisme et de sa tendance à valoriser l’argent au détriment du temps met en lumière les paradoxes et les dilemmes moraux auxquels nous sommes confrontés dans notre quête de liberté et de choix. Votre réflexion sur l’optimisation du temps pour maximiser le profit souligne la tension constante entre la gestion du temps comme ressource limitée et la recherche effrénée de productivité.

La façon dont vous abordez la question de la perte de temps à travers les réseaux sociaux, la fast-fashion et les enjeux moraux liés à l’exploitation humaine souligne la nécessité de repenser notre relation au temps et à l’argent dans une perspective plus éthique et durable.

Votre conclusion poignante sur le bonheur éphémère que peut procurer l’argent, mais aussi sur la nécessité de savourer le temps présent et de valoriser la quête elle-même, résonne profondément et incite à une réflexion plus profonde sur nos choix de vie et nos valeurs fondamentales.

Je vous remercie pour cette réflexion stimulante et vous encourage vivement à poursuivre votre exploration de ces thèmes complexes à travers d’autres articles ou poèmes. Votre voix poétique et engagée apporte une perspective unique sur des questions sociétales essentielles, et votre appel à approfondir la réflexion sur le temps est particulièrement inspirant.

Au plaisir de lire d’autres écrits de votre part, et de continuer à explorer ensemble ces questionnements essentiels.

Bien à vous.
Inamtom

Texte Temps
Du 10/07/2024 06:47

L'écrit contient 631 mots qui sont répartis dans 12 strophes. Toutes les strophes sont composés de 1 vers.