Poeme-France : Lecture Écrit Détresse

Poeme : Elle M’Oublie

Poème Détresse
Publié le 16/08/2011 17:12

L'écrit contient 207 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Lunedemiel

Elle M’Oublie

Elle m’oublie
Comme par le passé
Dès qu’elle entend ma voix
Elle se ferme comme une huître
Et me jette à la mer
Dans des lagons amers…
Je le sais
Elle ne peut supporter
Les fantômes du passé
Et je reste bouche bée
D’être mise de côté
C’est ainsi
Elle reprend le cours de sa vie
Comme si de rien n’était
Comme si je n’existais pas
D’un signe de la main
Elle m’a effacée
De sa mémoire
Me met dans un tiroir
Pour l’étouffoir…
Peur de prendre un mouchoir
De s’enrhumer
Trop frileuse pour me regarder
En face
Trop peureuse pour affronter
Ses démons qui la glacent
Et elle continuera d’être mal
Et de faire sa béa
En croyant bien faire…
Mais les prières n’y changeront rien
La calmera
D’un baume spirituel
Qui ne pourra pas atteindre le réel
Et n’en fera qu’un étage de plus
Un barrage de plus
Pour atteindre, pour m’éteindre
Ce qui veillera toujours…
Conscience tu es mon vigile
Et tu bouscules les lois
Sans foi, tu frappes
Le jour où tu le lèveras
En posant enfin tes yeux sur moi
Ce sont ses yeux qui pleureront !
  • Pieds Hyphénique: Elle M’Oublie

    el=le=mou=blie 4
    com=me=par=le=pas=sé 6
    dès=quel=leen=tend=ma=voix 6
    elle=se=ferme=com=meu=ne=huître 7
    et=me=jette=à=la=mer 6
    dans=des=la=gons=a=mers 6
    je=le=sais 3
    elle=ne=peut=sup=por=ter 6
    les=fan=tômes=du=pas=sé 6
    et=je=res=te=bouche=bée 6
    dêtre=mi=se=de=cô=té 6
    cest=ain=si 3
    elle=re=prend=le=cours=de=sa=vie 8
    comme=si=de=rien=né=tait 6
    comme=si=je=nexis=tais=pas 6
    dun=si=gne=de=la=main 6
    el=le=ma=ef=fa=cée 6
    de=sa=mé=moi=re 5
    me=met=dans=un=ti=roir 6
    pour=lé=touf=foir 4
    peur=de=prendre=un=mou=choir 6
    de=sen=rhu=mer 4
    trop=fri=leuse=pour=me=re=gar=der 8
    en=fa=ce 3
    trop=peu=reuse=pour=af=fron=ter 7
    ses=dé=mons=qui=la=glacent 6
    et=elle=con=ti=nue=ra=dêtre=mal 8
    et=de=faire=sa=bé=a 6
    en=croy=ant=bien=fai=re 6
    mais=les=prières=ny=chan=ge=ront=rien 8
    la=cal=me=ra 4
    dun=baume=s=pi=ri=tuel 6
    qui=ne=pour=ra=pas=at=teindre=le=réel 9
    et=nen=fe=ra=quun=é=tage=de=plus 9
    un=bar=ra=ge=de=plus 6
    pour=at=teindre=pour=mé=teindre 6
    ce=qui=veille=ra=tou=jours 6
    conscience=tu=es=mon=vi=gile 6
    et=tu=bous=cules=les=lois 6
    sans=foi=tu=fra=ppes 5
    le=jour=où=tu=le=lève=ras 7
    en=po=sant=en=fin=tes=yeux=sur=moi 9
    ce=sont=ses=yeux=qui=pleure=ront 7
  • Phonétique : Elle M’Oublie

    εllə mubli
    kɔmə paʁ lə pase
    dε kεllə ɑ̃tɑ̃ ma vwa
    εllə sə fεʁmə kɔmə ynə yitʁə
    e mə ʒεtə a la mεʁ
    dɑ̃ dε laɡɔ̃z- ame…
    ʒə lə sε
    εllə nə pø sypɔʁte
    lε fɑ̃tomə dy pase
    e ʒə ʁεstə buʃə be
    dεtʁə mizə də kote
    sεt- ɛ̃si
    εllə ʁəpʁɑ̃ lə kuʁ də sa vi
    kɔmə si də ʁjɛ̃ netε
    kɔmə si ʒə nεɡzistε pa
    dœ̃ siɲə də la mɛ̃
    εllə ma efase
    də sa memwaʁə
    mə mεt dɑ̃z- œ̃ tiʁwaʁ
    puʁ letufwaʁ…
    pœʁ də pʁɑ̃dʁə œ̃ muʃwaʁ
    də sɑ̃ʁyme
    tʁo fʁiløzə puʁ mə ʁəɡaʁde
    ɑ̃ fasə
    tʁo pəʁøzə puʁ afʁɔ̃te
    sε demɔ̃ ki la ɡlase
    e εllə kɔ̃tinɥəʁa dεtʁə mal
    e də fεʁə sa bea
    ɑ̃ kʁwajɑ̃ bjɛ̃ fεʁə…
    mε lε pʁjεʁə ni ʃɑ̃ʒəʁɔ̃ ʁjɛ̃
    la kalməʁa
    dœ̃ bomə spiʁitɥεl
    ki nə puʁʁa pa atɛ̃dʁə lə ʁeεl
    e nɑ̃ fəʁa kœ̃n- etaʒə də plys
    œ̃ baʁaʒə də plys
    puʁ atɛ̃dʁə, puʁ metɛ̃dʁə
    sə ki vεjʁa tuʒuʁ…
    kɔ̃sjɑ̃sə ty ε mɔ̃ viʒilə
    e ty buskylə lε lwa
    sɑ̃ fwa, ty fʁapə
    lə ʒuʁ u ty lə lεvəʁa
    ɑ̃ pozɑ̃ ɑ̃fɛ̃ tεz- iø syʁ mwa
    sə sɔ̃ sεz- iø ki pləʁəʁɔ̃ !
  • Pieds Phonétique : Elle M’Oublie

    εl=lə=mu=bli 4
    kɔ=mə=paʁ=lə=pa=se 6
    dε=kεllə=ɑ̃=tɑ̃=ma=vwa 6
    εllə=sə=fεʁmə=kɔ=məy=nə=y=itʁə 8
    e=mə=ʒεtə=a=la=mεʁ 6
    dɑ̃=dε=la=ɡɔ̃=za=me 6
    ʒə=lə=sε 3
    εllə=nə=pø=sy=pɔʁ=te 6
    lε=fɑ̃=to=mə=dy=pase 6
    e=ʒə=ʁεstə=bu=ʃə=be 6
    dεtʁə=mi=zə=də=ko=te 6
    sε=tɛ̃=si 3
    εl=ləʁə=pʁɑ̃lə=kuʁdə=sa=vi 6
    kɔmə=si=də=ʁjɛ̃=ne=tε 6
    kɔmə=si=ʒə=nεɡ=zis=tε=pa 7
    dœ̃=si=ɲə=də=la=mɛ̃ 6
    εl=lə=ma=e=fa=se 6
    də=sa=me=mwa=ʁə 5
    mə=mεt=dɑ̃=zœ̃=ti=ʁwaʁ 6
    puʁ=le=tu=fwaʁ 4
    pœʁ=də=pʁɑ̃dʁə=œ̃=mu=ʃwaʁ 6
    də=sɑ̃=ʁy=me 4
    tʁo=fʁi=løzə=puʁ=mə=ʁə=ɡaʁ=de 8
    ɑ̃=fa=sə 3
    tʁopə=ʁø=zə=puʁ=a=fʁɔ̃=te 7
    sε=de=mɔ̃=ki=la=ɡlase 6
    e=εllə=kɔ̃=tin=ɥə=ʁa=dεtʁə=mal 8
    e=də=fεʁə=sa=be=a 6
    ɑ̃=kʁwa=jɑ̃=bjɛ̃=fε=ʁə 6
    mε=lε=pʁi=jεʁ=ni=ʃɑ̃ʒə=ʁɔ̃=ʁjɛ̃ 8
    la=kal=mə=ʁa 4
    dœ̃=bo=mə=spi=ʁit=ɥεl 6
    kinə=puʁ=ʁa=pa=a=tɛ̃=dʁə=lə=ʁe=εl 10
    e=nɑ̃fə=ʁa=kœ̃=ne=ta=ʒə=də=plys 9
    œ̃=ba=ʁa=ʒə=də=plys 6
    puʁ=a=tɛ̃dʁə=puʁ=me=tɛ̃dʁə 6
    sə=ki=vεj=ʁa=tu=ʒuʁ 6
    kɔ̃=sjɑ̃sə=ty=ε=mɔ̃=viʒilə 6
    e=ty=bus=kylə=lε=lwa 6
    sɑ̃=fwa=ty=fʁa=pə 5
    lə=ʒuʁ=u=tylə=lε=və=ʁa 7
    ɑ̃=po=zɑ̃=ɑ̃=fɛ̃=tε=ziø=syʁ=mwa 9
    sə=sɔ̃=sε=ziø=ki=plœ=ʁə=ʁɔ̃ 8

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/08/2011 08:39St Just

La conscience finit par se taire lorsque les frontières qu’elle nous signalait pendant des mois, voire des années, sont franchies. La conscience est l’égale des poumons d’un fumeur. Les premières cigarettes brûlent nos muqueuses, font tousser, jusqu’à ce que la personne qui fume fasse taire les réflexes naturels du corps, alors il y a accoutumance par l’habitude de franchir ces frontières. Elle perd son odorat,sans même s’en rendre compte, mais de la même manière qu’un fumeur qui cesse complètement de fumer retrouve étonné au bout de quelques mois, des odeurs qu’il avait complètement cessé de capter, de la même manière, la conscience revient également lorsque nous cessons de franchir ces frontières qu’elle signalait.
Tout n’est qu’une question de temps, le temps érode et finit par tout effacer, même nos souvenirs les plus pénibles. Amicalement St Just

Auteur de Poésie
31/08/2011 00:07Gramo

Je t’ai lue...je prends acte. Il ne faut pas croire que la conscience s’efface, s’étouffe, se delite. Un jour ou l’autre, surtout une nuit ou l’autre, dans 20 ans plus ou peut-être moins, elle rejaillira et te fera le focus.
GRAMA