Univers de poésie d'un auteur

Poème:Réchauffement Climatique.

A Propos du Poeme

Une alarme qui sonne, une épée de Damoclès menaçante.

Le Poème

A travers le miroir bleu, un cri silencieux,
La Terre en sueur, ses yeux d’océan pleureux,
Un drap d’émeraude autrefois, devient peu à peu grisonnant,
Sous les coups d’une humanité, toujours plus exigeante.

Le réchauffement, mot doux, mais au cœur flamboyant,
Une alarme qui sonne, une épée de Damoclès menaçante.
Nos vallées fleuries, nos océans sereins,
Devant notre cupidité, perdent leur teint.

Les arbres se flétrissent, les glaciers se liquéfient,
Les oiseaux s’envolent, se perdent dans l’aridité infinie.
Et pourtant, l’Homme poursuit son sillage,
Destructeur, intransigeant, enlisé dans sa folle rage.

Cependant, l’aube d’une conscience nouvelle pointe,
Comme une graine fertile dans un désert, une lueur dans l’enceinte.
Avec des mains levées vers les cieux, un souffle d’espoir dans le vent,
Nous pourrions renaître, choisir un autre testament.

Ce réchauffement, ce crépuscule ardent,
Peut n’être qu’un carrefour, un signal d’avertissement,
Pour nous rappeler le trésor, l’éclat d’une Terre en santé,
Et enfin apprécier chaque être, chaque moment d’intimité.

Laissé notre fièvre de fer se calmer, notre esprit se purifier,
Et dans le calme de l’aube, permettre à la Terre de reprendre sa majesté.
Tant qu’il reste un brin d’herbe, tant qu’il reste un chant d’oiseau,
Il y a de l’espoir, et un nouveau cadeau.

De ce réchauffement, que nous émergions plus sages,
Réaliser que chaque existence est un précieux voyage.
De la Terre mère, soyons gardiens, respectons son harmonie,
Pour qu’elle danse à nouveau, dans le miroir bleu, pleine de vie.
Partage du Poème avec vos contacts

PostScriptum

De la Terre mère, soyons gardiens, respectons son harmonie.

Poeme de Inamtom

Poète Inamtom

Inamtom a publié sur le site 253 écrits. Inamtom est membre du site depuis l'année 2020.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Réchauffement Climatique.a=tra=vers=le=mi=roir=bleu=un=cri=si=len=cieux 12
la=terre=en=sueur=ses=y=eux=do=cé=an=pleu=reux 12
un=drap=déme=rau=deautre=fois=de=vient=peu=à=peu=gri=son=nant 14
sous=les=coups=dune=hu=ma=ni=té=tou=jours=plus=exi=geante 13

le=ré=chauf=fe=ment=mot=doux=mais=au=cœur=flam=boyant 12
unea=lar=me=qui=sonne=u=neé=pée=de=da=mo=clès=me=na=çante 15
nos=val=lées=fleu=ries=nos=o=cé=ans=se=reins 11
de=vant=no=tre=cu=pi=di=té=per=dent=leur=teint 12

les=ar=bres=se=flé=trissent=les=gla=ciers=se=li=qué=fient 13
les=oi=seaux=sen=volent=se=perdent=dans=la=ri=di=té=in=fi=nie 15
et=pour=tant=l=hom=me=pour=suit=son=silla=ge 11
des=truc=teur=in=tran=si=geant=en=li=sé=dans=sa=fol=le=rage 15

ce=pen=dant=laube=dune=cons=cien=ce=nou=vel=le=pointe 12
commeune=graine=fer=tile=dans=un=dé=sert=u=ne=lueur=dans=len=ceinte 14
a=vec=des=mains=le=vées=vers=les=cieux=un=souf=fle=des=poir=dans=le=vent 17
nous=pour=rions=re=naître=choi=sir=un=au=tre=tes=tament 12

ce=ré=chauf=fe=ment=ce=cré=pus=cu=le=ar=dent 12
peut=nêtre=quun=car=re=four=un=si=gnal=da=ver=tisse=ment 13
pour=nous=rap=pe=ler=le=tré=sor=lé=clat=dune=ter=reen=san=té 15
et=en=fin=ap=pré=cier=cha=que=être=cha=que=moment=din=ti=mi=té 16

lais=sé=notre=fièvre=de=fer=se=cal=mer=no=trees=prit=se=pu=ri=fier 16
et=dans=le=cal=me=de=laube=permet=treà=la=terre=de=re=pren=dre=sa=ma=jes=té 19
tant=quil=res=teun=brin=dherbe=tant=quil=res=teun=chant=doi=seau 13
il=y=a=de=les=poir=et=un=nou=veau=ca=deau 12

de=ce=ré=chauf=fe=ment=que=nous=é=mer=gions=plus=sages 13
ré=a=li=ser=que=cha=que=existen=ceest=un=pré=cieux=voyage 13
de=la=terre=mère=soyons=gar=diens=res=pec=tons=son=har=mo=nie 14
pour=quel=le=danseà=nou=veau=dans=le=mi=roir=bleu=pleine=de=vie 14
Phonétique : Réchauffement Climatique.a tʁavεʁ lə miʁwaʁ blø, œ̃ kʁi silɑ̃sjø,
la teʁə ɑ̃ sɥœʁ, sεz- iø dɔseɑ̃ pləʁø,
œ̃ dʁa deməʁodə otʁəfwa, dəvjɛ̃ pø a pø ɡʁizɔnɑ̃,
su lε ku dynə ymanite, tuʒuʁ plysz- εɡziʒɑ̃tə.

lə ʁeʃofəmɑ̃, mo du, mεz- o kœʁ flɑ̃bwajɑ̃,
ynə alaʁmə ki sɔnə, ynə epe də damɔklε mənasɑ̃tə.
no vale fləʁi, noz- ɔseɑ̃ səʁɛ̃,
dəvɑ̃ nɔtʁə kypidite, pεʁde lœʁ tɛ̃.

lεz- aʁbʁə- sə fletʁise, lε ɡlasje sə likefje,
lεz- wazo sɑ̃vɔle, sə pεʁde dɑ̃ laʁidite ɛ̃fini.
e puʁtɑ̃, lɔmə puʁsɥi sɔ̃ sijaʒə,
dεstʁyktœʁ, ɛ̃tʁɑ̃ziʒɑ̃, ɑ̃lize dɑ̃ sa fɔlə ʁaʒə.

səpɑ̃dɑ̃, lobə dynə kɔ̃sjɑ̃sə nuvεllə pwɛ̃tə,
kɔmə ynə ɡʁεnə fεʁtilə dɑ̃z- œ̃ dezεʁ, ynə lɥœʁ dɑ̃ lɑ̃sɛ̃tə.
avεk dε mɛ̃ ləve vεʁ lε sjø, œ̃ suflə dεspwaʁ dɑ̃ lə vɑ̃,
nu puʁʁjɔ̃ ʁənεtʁə, ʃwaziʁ œ̃n- otʁə tεstame.

sə ʁeʃofəmɑ̃, sə kʁepyskylə aʁde,
pø nεtʁə kœ̃ kaʁəfuʁ, œ̃ siɲal davεʁtisəmɑ̃,
puʁ nu ʁapəle lə tʁezɔʁ, lekla dynə teʁə ɑ̃ sɑ̃te,
e ɑ̃fɛ̃ apʁesje ʃakə εtʁə, ʃakə mɔmɑ̃ dɛ̃timite.

lεse nɔtʁə fjεvʁə də fεʁ sə kalme, nɔtʁə εspʁi sə pyʁifje,
e dɑ̃ lə kalmə də lobə, pεʁmεtʁə a la teʁə də ʁəpʁɑ̃dʁə sa maʒεste.
tɑ̃ kil ʁεstə œ̃ bʁɛ̃ dεʁbə, tɑ̃ kil ʁεstə œ̃ ʃɑ̃ dwazo,
il i a də lεspwaʁ, e œ̃ nuvo kado.

də sə ʁeʃofəmɑ̃, kə nuz- emεʁʒjɔ̃ plys saʒə,
ʁealize kə ʃakə εɡzistɑ̃sə εt- œ̃ pʁesjø vwajaʒə.
də la teʁə mεʁə, swajɔ̃ ɡaʁdjɛ̃, ʁεspεktɔ̃ sɔ̃-aʁmɔni,
puʁ kεllə dɑ̃sə a nuvo, dɑ̃ lə miʁwaʁ blø, plεnə də vi.
Syllabes Phonétique : Réchauffement Climatique.a=tʁa=vεʁ=lə=mi=ʁwaʁ=blø=œ̃=kʁi=si=lɑ̃=sjø 12
la=te=ʁə=ɑ̃=sɥœʁ=sε=zi=ø=dɔse=ɑ̃=plə=ʁø 12
œ̃=dʁa=de=mə=ʁodəotʁə=fwa=də=vjɛ̃=pø=a=pø=ɡʁi=zɔ=nɑ̃ 14
su=lε=ku=dynəy=ma=ni=te=tu=ʒuʁ=plys=zεɡ=ziʒɑ̃tə 12

lə=ʁe=ʃofə=mɑ̃=mo=du=mε=zo=kœʁ=flɑ̃=bwa=jɑ̃ 12
ynəalaʁmə=ki=sɔ=nə=y=nəe=pe=də=da=mɔ=klε=mə=nasɑ̃tə 13
no=va=le=flə=ʁi=no=zɔ=se=ɑ̃=sə=ʁɛ̃ 11
də=vɑ̃=nɔ=tʁə=ky=pi=di=te=pεʁ=de=lœʁ=tɛ̃ 12

lεzaʁbʁə=sə=fle=tʁi=se=lε=ɡla=sje=sə=li=ke=fje 12
lε=zwa=zo=sɑ̃=vɔ=le=sə=pεʁ=de=dɑ̃=la=ʁi=di=te=ɛ̃=fi=ni 17
e=puʁ=tɑ̃=lɔ=mə=puʁ=sɥi=sɔ̃=si=ja=ʒə 11
dεs=tʁyk=tœʁ=ɛ̃=tʁɑ̃=zi=ʒɑ̃=ɑ̃=li=ze=dɑ̃safɔlə=ʁaʒə 12

sə=pɑ̃=dɑ̃=lobə=dy=nə=kɔ̃=sjɑ̃=sə=nu=vεllə=pwɛ̃tə 12
kɔməynə=ɡʁεnə=fεʁ=ti=lə=dɑ̃=zœ̃=de=zεʁ=y=nə=lɥœʁ=dɑ̃lɑ̃sɛ̃tə 13
a=vεk=dεmɛ̃lə=ve=vεʁ=lε=sjø=œ̃=suflə=dεs=pwaʁ=dɑ̃=lə=vɑ̃ 14
nu=puʁ=ʁjɔ̃ʁə=nεtʁə=ʃwa=ziʁ=œ̃=no=tʁə=tεs=ta=me 12

sə=ʁe=ʃo=fə=mɑ̃=sə=kʁe=pys=ky=lə=aʁ=de 12
pønεtʁə=kœ̃=kaʁə=fuʁ=œ̃=si=ɲal=da=vεʁ=ti=sə=mɑ̃ 12
puʁnuʁapə=le=lə=tʁe=zɔʁ=le=kla=dy=nə=te=ʁəɑ̃=sɑ̃=te 13
e=ɑ̃=fɛ̃=a=pʁe=sje=ʃakəεtʁə=ʃakə=mɔ=mɑ̃=dɛ̃=ti=mi=te 14

lεse=nɔtʁə=fjεvʁə=də=fεʁ=sə=kal=me=nɔ=tʁəεs=pʁi=sə=py=ʁi=fje 15
e=dɑ̃lə=kal=mə=də=lobə=pεʁ=mε=tʁəa=la=te=ʁə=də=ʁə=pʁɑ̃dʁə=sa=ma=ʒεs=te 19
tɑ̃=kil=ʁεstəœ̃=bʁɛ̃=dεʁbə=tɑ̃=kil=ʁεs=təœ̃=ʃɑ̃=dwa=zo 12
il=i=a=də=lεs=pwaʁ=e=œ̃=nu=vo=ka=do 12

də=sə=ʁe=ʃo=fə=mɑ̃kə=nu=ze=mεʁ=ʒjɔ̃=plys=saʒə 12
ʁe=a=li=ze=kə=ʃakəεɡ=zis=tɑ̃səε=tœ̃=pʁe=sjø=vwa=jaʒə 13
də=la=te=ʁə=mεʁə=swa=jɔ̃=ɡaʁ=djɛ̃=ʁεs=pεk=tɔ̃=sɔ̃-aʁ=mɔ=ni 16
puʁkεllə=dɑ̃səa=nu=vo=dɑ̃lə=mi=ʁwaʁ=blø=plε=nə=də=vi 12

Historique des Modifications

15/10/2023 10:52

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
18/05/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Terre
Du 25/06/2023 21:24

L'écrit contient 264 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.