Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Celui D’Autrefois

Poème - Sans Thème -
Publié le 04/03/2005 03:15

L'écrit contient 160 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : La Gitanne

Celui D’Autrefois

Je t’ai cru
Lorsque tu disais m’aimer
Je t’ai cru
Lorsque tu disais : On sera heureux
Je t’ai cru
Lorsque tu demandais pardon

Je t’ai écouté
Quand tu en avais besoin
Je t’ai écouté
Quand tu as eu envie de crier
Je t’ai écouté
Quand tu m’as dit ne pars pas

Avec toi j’ai partagé mes peines
Tu les as augmentées
Avec toi j’ai partagé mes hontes
Tu les as nourris
Avec toi j’ai partagé mes craintes
Tu les as cultivées

Tu as piétiné mon indépendance
Tu as abuser de ma confiance
Tu as posséder ma liberté

Biensûr j’aurais voulu qu’il en soit autrement
De ton propre venin tu as éteins la flamme
Encore là, tu use de tous les moyens pour me ravoir
Tu ne le sais pas mais aujourd’hui même
Je te remets tes alliances
Ces fers que tu m’as mis aux mains
  • Pieds Hyphénique: Celui D’Autrefois

    je=tai=cru 3
    lors=que=tu=di=sais=mai=mer 7
    je=tai=cru 3
    lors=que=tu=di=sais=on=se=ra=heu=reux 10
    je=tai=cru 3
    lors=que=tu=de=man=dais=par=don 8

    je=tai=é=cou=té 5
    quand=tu=en=a=vais=be=soin 7
    je=tai=é=cou=té 5
    quand=tu=as=eu=en=vie=de=crier 8
    je=tai=é=cou=té 5
    quand=tu=mas=dit=ne=pars=pas 7

    a=vec=toi=jai=par=ta=gé=mes=peines 9
    tu=les=as=aug=men=tées 6
    a=vec=toi=jai=par=ta=gé=mes=hontes 9
    tu=les=as=nour=ris 5
    a=vec=toi=jai=par=ta=gé=mes=craintes 9
    tu=les=as=cul=ti=vées 6

    tu=as=pié=ti=né=mon=in=dépen=dance 9
    tu=as=a=bu=ser=de=ma=con=fiance 9
    tu=as=pos=sé=der=ma=li=ber=té 9

    bien=sûr=jau=rais=vou=lu=quil=en=soit=autre=ment 11
    de=ton=propre=ve=nin=tu=as=é=teins=la=flamme 11
    en=core=là=tu=u=se=de=tous=les=moyens=pour=me=ra=voir 14
    tu=ne=le=sais=pas=mais=au=jourd=hui=même 10
    je=te=re=mets=tes=al=lian=ces 8
    ces=fers=que=tu=mas=mis=aux=mains 8
  • Phonétique : Celui D’Autrefois

    ʒə tε kʁy
    lɔʁskə ty dizε mεme
    ʒə tε kʁy
    lɔʁskə ty dizε : ɔ̃ səʁa œʁø
    ʒə tε kʁy
    lɔʁskə ty dəmɑ̃dε paʁdɔ̃

    ʒə tε ekute
    kɑ̃ ty ɑ̃n- avε bəzwɛ̃
    ʒə tε ekute
    kɑ̃ ty a y ɑ̃vi də kʁje
    ʒə tε ekute
    kɑ̃ ty ma di nə paʁ pa

    avεk twa ʒε paʁtaʒe mε pεnə
    ty lεz- a oɡmɑ̃te
    avεk twa ʒε paʁtaʒe mεz- ɔ̃tə
    ty lεz- a nuʁʁi
    avεk twa ʒε paʁtaʒe mε kʁɛ̃tə
    ty lεz- a kyltive

    ty a pjetine mɔ̃n- ɛ̃depɑ̃dɑ̃sə
    ty a abyze də ma kɔ̃fjɑ̃sə
    ty a pɔsede ma libεʁte

    bjɛ̃syʁ ʒoʁε vuly kil ɑ̃ swa otʁəmɑ̃
    də tɔ̃ pʁɔpʁə vənɛ̃ ty a etɛ̃ la flamə
    ɑ̃kɔʁə la, ty yzə də tus lε mwajɛ̃ puʁ mə ʁavwaʁ
    ty nə lə sε pa mεz- oʒuʁdɥi mεmə
    ʒə tə ʁəmε tεz- aljɑ̃sə
    sε fεʁ kə ty ma miz- o mɛ̃
  • Pieds Phonétique : Celui D’Autrefois

    ʒə=tε=kʁy 3
    lɔʁ=skə=ty=di=zε=mε=me 7
    ʒə=tε=kʁy 3
    lɔʁ=skə=ty=di=zε=ɔ̃=sə=ʁa=œ=ʁø 10
    ʒə=tε=kʁy 3
    lɔʁ=skə=ty=də=mɑ̃=dε=paʁ=dɔ̃ 8

    ʒə=tε=e=ku=te 5
    kɑ̃=ty=ɑ̃=na=vε=bə=zwɛ̃ 7
    ʒə=tε=e=ku=te 5
    kɑ̃=ty=a=y=ɑ̃=vi=də=kʁj=e 9
    ʒə=tε=e=ku=te 5
    kɑ̃=ty=ma=di=nə=paʁ=pa 7

    a=vεk=twa=ʒε=paʁ=ta=ʒe=mε=pε=nə 10
    ty=lε=za=oɡ=mɑ̃=te 6
    a=vεk=twa=ʒε=paʁ=ta=ʒe=mε=zɔ̃=tə 10
    ty=lε=za=nuʁ=ʁi 5
    a=vεk=twa=ʒε=paʁ=ta=ʒe=mε=kʁɛ̃=tə 10
    ty=lε=za=kyl=ti=ve 6

    ty=a=pje=ti=ne=mɔ̃=nɛ̃=de=pɑ̃=dɑ̃sə 10
    ty=a=a=by=ze=də=ma=kɔ̃=fjɑ̃=sə 10
    ty=a=pɔ=se=de=ma=li=bεʁ=te 9

    bjɛ̃=syʁ=ʒo=ʁε=vu=ly=kil=ɑ̃=swa=otʁə=mɑ̃ 11
    də=tɔ̃=pʁɔpʁə=və=nɛ̃=ty=a=e=tɛ̃=laflamə 10
    ɑ̃=kɔʁə=la=ty=y=zə=də=tus=lε=mwa=jɛ̃=puʁ=mə=ʁa=vwaʁ 15
    ty=nə=lə=sε=pa=mε=zo=ʒuʁ=dɥi=mεmə 10
    ʒə=tə=ʁə=mε=tε=za=lj=ɑ̃=sə 9
    sε=fεʁ=kə=ty=ma=mi=zo=mɛ̃ 8

PostScriptum

Je tiens à souligner que ce poemes ne vise personne ici…
Je l’ai écrit il y a 1 an ; -)
Sentez-vous libre d’y laisser un c0mm : P
Genn xx

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
04/03/2005 00:00La Gitanne

(K) (F) Bien sûre que ce poème concerce mon mari, celui qui ma arraché des cris.
Je ne saurais être aussi accerbe
encers celui qui me partage autant de verbe
Coeur de loup
Navré de t’avoir fait pleurer,,,ça ne t’étais pas destiné. D’ailleurs c’est pour éviter ca que jai commenté
Genn xx

Auteur de Poésie
22/02/2011 22:20Jacques Thorin

Cela fait bizarre de revenir si loin dans le temps...
Et pourtant,
Ce n’est pas si loin.