Prose : Perle De Pleurs

Perle De Pleurs

Accueillir la beauté c’est être malade de mille morts

Et moi j’ai connu mille regards
dans lesquels déposer mes yeux

Parfois, je vois comme le goéland loin des terres
qui n’a idée des souffrances qui s’y endurent

Ailleurs, j’entrevois la mer et la verdure
comme un aveugle en pleine journée

Seulement ici
oui rien qu’ici
un seul instant
comme lorsqu’affleure l’or blanc des salines
il pleure dans son œil
et une goutte perle sur ma joue

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Perle De Pleurs

    ac=cueillir=la=beau=té=cest=être=ma=lade=de=mille=morts 12

    et=moi=jai=con=nu=mil=le=re=gards 9
    dans=les=quels=dé=po=ser=mes=y=eux 9

    par=fois=je=vois=com=me=le=goé=land=loin=des=terres 12
    qui=na=i=dée=des=souf=fran=ces=qui=sy=en=durent 12

    ail=leurs=jen=tre=vois=la=mer=et=la=ver=du=re 12
    com=me=un=a=veu=gle=en=plei=ne=jour=née 11

    seu=le=ment=i=ci 5
    oui=rien=qui=ci 4
    un=seul=ins=tant 4
    com=me=lors=quaf=fleu=re=lor=blanc=des=sa=li=nes 12
    il=pleu=re=dans=son=œil 6
    et=u=ne=gout=te=per=le=sur=ma=joue 10
  • Phonétique : Perle De Pleurs

    akœjiʁ la bote sεt- εtʁə maladə də milə mɔʁ

    e mwa ʒε kɔny milə ʁəɡaʁd
    dɑ̃ lekεl depoze mεz- iø

    paʁfwa, ʒə vwa kɔmə lə ɡɔelɑ̃ lwɛ̃ dε teʁə
    ki na ide dε sufʁɑ̃sə ki si ɑ̃dyʁe

    ajœʁ, ʒɑ̃tʁəvwa la mεʁ e la vεʁdyʁə
    kɔmə œ̃n- avøɡlə ɑ̃ plεnə ʒuʁne

    sələmɑ̃ isi
    ui ʁjɛ̃ kisi
    œ̃ səl ɛ̃stɑ̃
    kɔmə lɔʁskaflœʁə lɔʁ blɑ̃ dε salinə
    il plœʁə dɑ̃ sɔ̃n- œj
    e ynə ɡutə pεʁlə syʁ ma ʒu
  • Syllabes Phonétique : Perle De Pleurs

    a=kœjiʁ=la=bo=te=sε=tεtʁə=ma=la=də=də=mi=lə=mɔʁ 14

    e=mwa=ʒε=kɔ=ny=mi=lə=ʁə=ɡaʁd 9
    dɑ̃=le=kεl=de=po=ze=mε=zi=ø 9

    paʁ=fwa=ʒə=vwa=kɔ=mə=lə=ɡɔ=e=lɑ̃=lwɛ̃=dε=te=ʁə 14
    ki=na=i=de=dε=su=fʁɑ̃=sə=ki=si=ɑ̃=dy=ʁe 13

    a=jœ=ʁə=ʒɑ̃=tʁə=vwa=la=mεʁ=e=la=vεʁ=dy=ʁə 13
    kɔ=mə=œ̃=na=vø=ɡlə=ɑ̃=plε=nə=ʒuʁ=ne 11

    sə=lə=mɑ̃=i=si 5
    u=i=ʁj=ɛ̃=ki=si 6
    œ̃=səl=ɛ̃s=tɑ̃ 4
    kɔ=mə=lɔʁ=ska=flœ=ʁə=lɔʁ=blɑ̃=dε=sa=li=nə 12
    il=plœ=ʁə=dɑ̃=sɔ̃=nœj 6
    e=y=nə=ɡu=tə=pεʁ=lə=syʁ=ma=ʒu 10

PostScriptum

La plus lourde des souffrances vit lorsqu’elle n’est plus là.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
07/12/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Prose Amour
Publié le 11/04/2020 18:09

L'écrit contient 84 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Laverne