Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : La Matrone

Poème - Sans Thème -
Publié le 14/09/2012 17:18

L'écrit contient 94 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Iris1950

La Matrone

Vous attendez tranquillement
Votre tour au supermarché
Vous êtes arrivée
En même temps que les autres
Il y a toujours une matronne
Qui vous dit j’étais derrière
Le monsieur
Parce que vous l’avez laissé passer
Vous n’auriez pas dû
Il vous fallait qu’un objet
Que vous vouliez
Et, hop, il lui faut acheter
Tout le magasin
Alors vous piétinez
Et l’autre qui en remet
Une couche
Qui vous donne envie
De lui en mettre une
Alors que vous étiez zen
Vous n’avez plus que la haine.
IRIS 1950
  • Pieds Hyphénique: La Matrone

    vous=at=ten=dez=tran=qui=lle=ment 8
    vo=tre=tour=au=su=per=mar=ché 8
    vous=ê=tes=ar=ri=vée 6
    en=mê=me=temps=que=les=au=tres 8
    il=y=a=tou=jours=une=ma=tronne 8
    qui=vous=dit=jé=tais=der=riè=re 8
    le=mon=si=eur 4
    par=ce=que=vous=la=vez=lais=sé=pas=ser 10
    vous=nau=riez=pas=dû 5
    il=vous=fal=lait=quun=ob=jet 7
    que=vous=vou=liez 4
    et=hop=il=lui=faut=a=che=ter 8
    tout=le=ma=ga=sin 5
    a=lors=vous=pi=é=ti=nez 7
    et=lau=tre=qui=en=re=met 7
    u=ne=cou=che 4
    qui=vous=don=ne=en=vie 6
    de=lui=en=met=tre=u=ne 7
    a=lors=que=vous=é=tiez=zen 7
    vous=na=vez=plus=que=la=hai=ne 8
    iris=mil=le=neuf=cent=cin=quan=te 8
  • Phonétique : La Matrone

    vuz- atɑ̃de tʁɑ̃kjmɑ̃
    vɔtʁə tuʁ o sypεʁmaʁʃe
    vuz- εtəz- aʁive
    ɑ̃ mεmə tɑ̃ kə lεz- otʁə
    il i a tuʒuʁz- ynə matʁɔnə
    ki vu di ʒetε dəʁjεʁə
    lə məsjø
    paʁsə kə vu lave lεse pase
    vu noʁje pa dy
    il vu falε kœ̃n- ɔbʒε
    kə vu vulje
    e, ɔp, il lɥi fo aʃəte
    tu lə maɡazɛ̃
    alɔʁ vu pjetine
    e lotʁə ki ɑ̃ ʁəmε
    ynə kuʃə
    ki vu dɔnə ɑ̃vi
    də lɥi ɑ̃ mεtʁə ynə
    alɔʁ kə vuz- etje zεn
    vu nave plys kə la-εnə.
    iʁi milə nəf sɑ̃ sɛ̃kɑ̃tə
  • Pieds Phonétique : La Matrone

    vu=za=tɑ̃=de=tʁɑ̃k=jmɑ̃ 6
    vɔ=tʁə=tuʁ=o=sy=pεʁ=maʁ=ʃe 8
    vu=zε=tə=za=ʁi=ve 6
    ɑ̃=mε=mə=tɑ̃=kə=lε=zo=tʁə 8
    il=i=a=tu=ʒuʁ=zynə=ma=tʁɔnə 8
    ki=vu=di=ʒe=tε=də=ʁjε=ʁə 8
    lə=mə=sj=ø 4
    paʁsə=kə=vu=la=ve=lε=se=pase 8
    vu=no=ʁj=e=pa=dy 6
    il=vu=fa=lε=kœ̃=nɔb=ʒε 7
    kə=vu=vu=lj=e 5
    e=ɔp=il=lɥi=fo=a=ʃə=te 8
    tu=lə=ma=ɡa=zɛ̃ 5
    a=lɔʁ=vu=pj=e=ti=ne 7
    e=lo=tʁə=ki=ɑ̃=ʁə=mε 7
    y=nə=ku=ʃə 4
    ki=vu=dɔ=nə=ɑ̃=vi 6
    də=lɥi=ɑ̃=mε=tʁə=y=nə 7
    a=lɔʁ=kə=vu=ze=tj=e=zεn 8
    vu=na=ve=plys=kə=la-ε=nə 8
    i=ʁi=mi=lə=nəf=sɑ̃=sɛ̃=kɑ̃tə 8

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/09/2012 17:46Daniel

Voilà un bel exemple d’un passage de la vie de tous les jours......on s’entoure d’imbéciles pour mieux se ridiculiser....enfin c’est ainsi......la prochaine fois,bois dans son yop!!!!ou mets lui dans la tronche..
Amitié.....Bise.....Daniel....

Auteur de Poésie
14/09/2012 19:38Iris1950

Loll. Merci de ton commentaire. IRIS

Auteur de Poésie
15/09/2012 13:11Eden33

Comme cet extrait de vie est vrai, ces matrones, il est certain qu’elles nous mettent les nerfs en boule sérieux !
Tu l’as très bien décrit
Merci pour ce partage
Amitiés

Auteur de Poésie
15/09/2012 17:27Iris1950

merci GMLAVIE. IRIS