Poeme-France : Lecture Écrit Realité

Poeme : 119

Poème Realité
Publié le 30/11/2004 10:43

L'écrit contient 43 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Molkoz

119

L’inhumain se cache.
Eloigne toi.
Île d’enfant pour nuit caline,
Bruit de pas.
Il t’attend, . .
Marche automatisé.
Cri intime.
Marche autobétisés.
Incline toi putain,
Ses yeux rêveurs,
Son cœur impure
Ce plaisir divin que me procure,
La dame des fleurs.
  • Pieds Hyphénique: 119

    lin=hu=main=se=ca=che 6
    eloi=gne=toi 3
    île=den=fant=pour=nuit=ca=line 7
    bruit=de=pas 3
    il=tat=tend 3
    mar=cheau=to=ma=ti=sé 6
    cri=in=ti=me 4
    mar=cheau=to=bé=ti=sés 6
    in=cli=ne=toi=pu=tain 6
    ses=y=eux=rê=veurs 5
    son=cœur=im=pu=re 5
    ce=plai=sir=di=vin=que=me=pro=cure 9
    la=da=me=des=fleurs 5
  • Phonétique : 119

    linymɛ̃ sə kaʃə.
    əlwaɲə twa.
    ilə dɑ̃fɑ̃ puʁ nɥi kalinə,
    bʁɥi də pa.
    il tatɑ̃, .
    maʁʃə otɔmatize.
    kʁi ɛ̃timə.
    maʁʃə otɔbetize.
    ɛ̃klinə twa pytɛ̃,
    sεz- iø ʁεvœʁ,
    sɔ̃ kœʁ ɛ̃pyʁə
    sə plεziʁ divɛ̃ kə mə pʁɔkyʁə,
    la damə dε flœʁ.
  • Pieds Phonétique : 119

    li=ny=mɛ̃=sə=ka=ʃə 6
    ə=lwa=ɲə=twa 4
    ilə=dɑ̃=fɑ̃=puʁ=nɥi=kalinə 6
    bʁɥi=də=pa 3
    il=ta=tɑ̃ 3
    maʁʃə=o=tɔ=ma=ti=ze 6
    kʁi=ɛ̃=ti=mə 4
    maʁʃə=o=tɔ=be=ti=ze 6
    ɛ̃=kli=nə=twa=py=tɛ̃ 6
    sε=zi=ø=ʁε=vœ=ʁə 6
    sɔ̃=kœ=ʁə=ɛ̃=py=ʁə 6
    sə=plε=ziʁ=di=vɛ̃kə=mə=pʁɔ=kyʁə 8
    la=da=mə=dε=flœ=ʁə 6

PostScriptum

Ce texte dénonce les problèmes de pédophilie en prenant paroles des deux côtés (adulte et enfant) .
Aussi, ce fléau se traduit je pense AUTANT par la maladie que le crime, ces gens ont consciences du mal qu’ils
provoquent. . . et ne s’en lassent

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
30/11/2004 00:00L'ange Blanc

putain de pedophilie a la con
mais serieu faut les pendre au balcon
escuser ma vulgarité
mais ce sujet n’es que strict verité

et moi ca me fous les nerf, ca m’enerve
alors j’ai envie de leur casser la nuque sans minerve
qu’on les pende haut et cour
c’est pas moi qui viendrai a leur secour

alors moi je dit qui faut leur faire tres peur
pour qu’en fait a leur tous, ils pleurent
rien a foutre, ils doivent vivre dans le malheur
et je jure moi je veu. . . . . qu’ils meurent

tres bien ton poeme
merci
amicalement seb

Auteur de Poésie
01/12/2004 00:00(K)=Perle35(#)=

jai pas aimer efforce toi t ecrire de belle chose les gens qui font du, al aux enfant nont rein d inspirant