Poeme-France : Lecture Écrit Toi

Poeme : † Toi †

Poème Toi
Publié le 13/11/2004 17:28

L'écrit contient 76 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : †morticia†

† Toi †

Sans ame, sans cœur, sans voix, sans bouche, sans…
Sans tout…
Quand je te vois,
Toi mon amour,
Qui est la cause de mon malheure,
De mon bonheure,
C’est toi qui me fait sourire,
C’est toi qui me fait grandir,
C’est toi,
C’est toi…
Qui me fait vivre…
Alor c’est pour sa que quand je te voix, je suis :
Sans ame, sans cœur, sans voix, sans bouche, sans…
Sans tout…

Marikaromich
  • Pieds Hyphénique: † Toi †

    sans=ame=sans=cœur=sans=voix=sans=bouche=sans 9
    sans=tout 2
    quand=je=te=vois 4
    toi=mon=a=mour 4
    qui=est=la=cause=de=mon=malheure 7
    de=mon=bon=heure 4
    cest=toi=qui=me=fait=sou=rire 7
    cest=toi=qui=me=fait=gran=dir 7
    cest=toi 2
    cest=toi 2
    qui=me=fait=vivre 4
    alor=cest=pour=sa=que=quand=je=te=voix=je=suis 11
    sans=ame=sans=cœur=sans=voix=sans=bouche=sans 9
    sans=tout 2

    ma=ri=ka=ro=mich 5
  • Phonétique : † Toi †

    sɑ̃z- amə, sɑ̃ kœʁ, sɑ̃ vwa, sɑ̃ buʃə, sɑ̃…
    sɑ̃ tu…
    kɑ̃ ʒə tə vwa,
    twa mɔ̃n- amuʁ,
    ki ε la kozə də mɔ̃ maləʁ,
    də mɔ̃ bɔnəʁ,
    sε twa ki mə fε suʁiʁə,
    sε twa ki mə fε ɡʁɑ̃diʁ,
    sε twa,
    sε twa…
    ki mə fε vivʁə…
    alɔʁ sε puʁ sa kə kɑ̃ ʒə tə vwa, ʒə sɥi :
    sɑ̃z- amə, sɑ̃ kœʁ, sɑ̃ vwa, sɑ̃ buʃə, sɑ̃…
    sɑ̃ tu…

    maʁikaʁɔmik
  • Pieds Phonétique : † Toi †

    sɑ̃=zamə=sɑ̃=kœʁ=sɑ̃=vwa=sɑ̃=bu=ʃə=sɑ̃ 10
    sɑ̃=tu 2
    kɑ̃ʒə=tə=vwa 3
    twa=mɔ̃=na=muʁ 4
    ki=ε=lakozə=də=mɔ̃=ma=ləʁ 7
    də=mɔ̃=bɔ=nəʁ 4
    sε=twa=kimə=fε=su=ʁiʁə 6
    sε=twa=kimə=fε=ɡʁɑ̃=diʁ 6
    sε=twa 2
    sε=twa 2
    kimə=fε=vivʁə 3
    a=lɔʁ=sε=puʁ=sakə=kɑ̃=ʒə=tə=vwa=ʒə=sɥi 11
    sɑ̃=zamə=sɑ̃=kœʁ=sɑ̃=vwa=sɑ̃=bu=ʃə=sɑ̃ 10
    sɑ̃=tu 2

    ma=ʁi=ka=ʁɔ=mik 5

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/11/2004 00:00Mwa !!

heu. . . space, masi bien apres tout, tout style est de l’art n’est-ce pas ??
bisous j’adoreuh

Auteur de Poésie
14/11/2004 00:00Corbo

jador té poeme il son sublime bravo é continu