Poeme-France : Lecture Écrit Absence

Poeme : Être Ou Pas

Poème Absence
Publié le 14/08/2019 16:07

L'écrit contient 128 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Nadja Dream

A Propos du Poeme

Sur Youtube...

Être Ou Pas

Les larmes aux yeux, écrire
Finir de tout, en rire
Sans envie ni dégoût
Je ne trouve plus le goût…

Je pleure sans raison
En peine de larmes
Je ne peux m’y noyer
Simplement y goûter…

Je suis abandon et être
Au creux d’un mal-être
Plus de compréhension
En panne d’expression

Est-ce cela la renonciation ?
La mort de la passion ?
Le sentiment d’abandon ?
Une morne conclusion…

La muse recluse
Va me faire taire
Me trouver un refuge
Sans subterfuge

Si un jour l’amour des vers
Me revient un soir d’hiver
Je reprendrai ma plume
Et sortirai de la brume…

Une dernière larme…
Ce n’est pas un drame
Un mal-être peut-être
Je ne suis plus sûre d’être…
  • Pieds Hyphénique: Être Ou Pas

    les=lar=mes=aux=yeux=é=crire 7
    fi=nir=de=tout=en=rire 6
    sans=en=vie=ni=dé=goût 6
    je=ne=trouve=plus=le=goût 6

    je=pleu=re=sans=rai=son 6
    en=pei=ne=de=la=rmes 6
    je=ne=peux=my=noy=er 6
    sim=ple=ment=y=goû=ter 6

    je=suis=a=ban=don=et=être 7
    au=creux=dun=mal=ê=tre 6
    plus=de=com=pré=hen=sion 6
    en=pan=ne=dex=pres=sion 6

    est=ce=ce=la=la=re=non=cia=tion 9
    la=mort=de=la=pas=sion 6
    le=sen=timent=da=ban=don 6
    une=mor=ne=con=clu=sion 6

    la=mu=se=re=clu=se 6
    va=me=fai=re=tai=re 6
    me=trou=ver=un=re=fuge 6
    sans=sub=ter=fu=ge 5

    si=un=jour=la=mour=des=vers 7
    me=re=vient=un=soir=dhi=ver 7
    je=re=pren=drai=ma=plume 6
    et=sor=ti=rai=de=la=brume 7

    une=der=niè=re=lar=me 6
    ce=nest=pas=un=dra=me 6
    un=mal=ê=tre=peut=têtre 6
    je=ne=suis=plus=sû=re=dêtre 7
  • Phonétique : Être Ou Pas

    lε laʁməz- oz- iø, ekʁiʁə
    finiʁ də tu, ɑ̃ ʁiʁə
    sɑ̃z- ɑ̃vi ni deɡu
    ʒə nə tʁuvə plys lə ɡu…

    ʒə plœʁə sɑ̃ ʁεzɔ̃
    ɑ̃ pεnə də laʁmə
    ʒə nə pø mi nwaje
    sɛ̃pləmɑ̃ i ɡute…

    ʒə sɥiz- abɑ̃dɔ̃ e εtʁə
    o kʁø dœ̃ mal εtʁə
    plys də kɔ̃pʁeɑ̃sjɔ̃
    ɑ̃ panə dεkspʁesjɔ̃

    ε sə səla la ʁənɔ̃sjasjɔ̃ ?
    la mɔʁ də la pasjɔ̃ ?
    lə sɑ̃timɑ̃ dabɑ̃dɔ̃ ?
    ynə mɔʁnə kɔ̃klyzjɔ̃…

    la myzə ʁəklyzə
    va mə fεʁə tεʁə
    mə tʁuve œ̃ ʁəfyʒə
    sɑ̃ sybtεʁfyʒə

    si œ̃ ʒuʁ lamuʁ dε vεʁ
    mə ʁəvjɛ̃ œ̃ swaʁ divεʁ
    ʒə ʁəpʁɑ̃dʁε ma plymə
    e sɔʁtiʁε də la bʁymə…

    ynə dεʁnjεʁə laʁmə…
    sə nε pa œ̃ dʁamə
    œ̃ mal εtʁə pø tεtʁə
    ʒə nə sɥi plys syʁə dεtʁə…
  • Pieds Phonétique : Être Ou Pas

    lε=laʁmə=zo=ziø=e=kʁiʁə 6
    fi=niʁ=də=tu=ɑ̃=ʁiʁə 6
    sɑ̃=zɑ̃=vi=ni=de=ɡu 6
    ʒə=nə=tʁuvə=plys=lə=ɡu 6

    ʒə=plœ=ʁə=sɑ̃=ʁε=zɔ̃ 6
    ɑ̃=pε=nə=də=laʁ=mə 6
    ʒə=nə=pø=mi=nwa=je 6
    sɛ̃=plə=mɑ̃=i=ɡu=te 6

    ʒə=sɥi=za=bɑ̃=dɔ̃=e=εtʁə 7
    o=kʁø=dœ̃=mal=ε=tʁə 6
    plys=də=kɔ̃=pʁe=ɑ̃=sjɔ̃ 6
    ɑ̃=pa=nə=dεk=spʁ=sjɔ̃ 6

    εsə=sə=lalaʁə=nɔ̃=sja=sjɔ̃ 6
    la=mɔʁ=də=la=pa=sjɔ̃ 6
    lə=sɑ̃=ti=mɑ̃=da=bɑ̃=dɔ̃ 7
    ynə=mɔʁ=nə=kɔ̃=kly=zjɔ̃ 6

    la=my=zə=ʁə=kly=zə 6
    va=mə=fε=ʁə=tε=ʁə 6
    mə=tʁu=ve=œ̃=ʁə=fyʒə 6
    sɑ̃=syb=tεʁ=fy=ʒə 5

    si=œ̃=ʒuʁ=la=muʁ=dε=vεʁ 7
    məʁə=vjɛ̃=œ̃=swaʁ=di=vεʁ 6
    ʒə=ʁə=pʁɑ̃=dʁε=ma=plymə 6
    e=sɔʁ=ti=ʁεdə=la=bʁymə 6

    y=nə=dεʁ=njε=ʁə=laʁmə 6
    sə=nε=pa=œ̃=dʁa=mə 6
    œ̃=mal=ε=tʁə=pø=tεtʁə 6
    ʒə=nə=sɥi=plys=syʁə=dεtʁə 6

PostScriptum

Le doute me déroute…

Référence :

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
14/08/2019 16:27Tulipe Noire

Parfois en se sentait rien qu’un rien, par le désespoir soit-il qui nous envahisse en plein jour, soit par le monde qui nous entoure avec ses maux et ses contraintes et surtout par le mal de vivre sans aucun sentiment et de perdre le gout de faire n’importe quoi, en perds tous, même d’écrire et de parler, merci pour ce partage et écrit qui en dit beaucoup sur la vague à l’âme qui nous enchaine de ses fils de désarroi, merci.

Auteur de Poésie
14/08/2019 21:27Ed

Laisse couler les mots

La présence de la tristesse
Pour un poème nouveau
Si beau...

Laisse couler... laisse
Les quelques lettres pensées
Ce que ton cœur lui, sait

L’adieu n’ira pas au-delà que le ciel
Dans ta chair, ton sang, ton âme
Dans tout ton corps de femme
Laisse jusqu’au prochain sommeil

Les larmes pétilleront un jour
Dans tes yeux, une émotion apprise
Laisse, la peine est permise
Car son écho parle d’amour

Auteur de Poésie
25/08/2019 22:09Sétarcos L'Hérétique

La douce mélancolie des mots bien exprimée, j’apprécie merci du partage