Univers de poésie d'un auteur

Texte:Politique Des Copains

Le Texte

Politique

Politique, tu nous blesses dans la vie
Vous êtes tous aussi pourris
Quoi penser de ces dix candidats
Qui s’entendent comme chien et chat
A défendre juste leurs somptueuses retraites
Alors que du peuple et de tout le reste
Ils ne soucient pas, ils ne connaissent même pas
Leurs problèmes de fin de mois
Qui durent des fois un peu plus de trente jours
Pour assumer nourriture, loyer et tout autour
Payer tous ces voleurs autorisés
Assurance, frais bancaires, impôts et loyers
Qui sera assez à l’écoute, songeant à une autre phase
Donner au peuple, au plus démuni, un peut d’extase
Un brun de confiance, un peu d’espoir
Pour que, somme toute, le soir
Il puisse rentrer, fière de sa journée
Aujourd’hui, j’ai nourris mon foyer
Et que tous les jours sans interruption
Il fasse la même conclusion
Qui pourra arrêter le pouvoir infini de l’argent
Qui domine le monde sans scrupule et aidant
Les plus riches à être plus riche encore
Pour le pouvoir qu’ils veulent sans efforts
Quel est le leader que l’on peut espérer
Sachant que leurs combats sont déjà orchestrer
Tous s’entendent bien à garantir leurs biens
Se foutant pas mal du peuple, comme des chiens
Qui doivent les servir, leur obéir, les respecter
Je les condamnes, ce ne sont que des fumiers
Qui, grâce à la politique, font leur business
Sans même comprendre la détresse
D’un peuple qui a trop souffert, trop longtemps
De servitudes et de blanchiment d’argent
Pour des émules somptueusement rémunérés
Qui ont vraiment trop d’argent accumuler.
Je me révolte contre ce système pécuniaire
Qui nous met tous dans la misère
Tous ces pouvoirs dans chaque pays autorisés
Qui ne savent que générer fortune et satiété
Pour leur propre famille et amis, sans scrupule
Au dépens de l’homme considéré comme une mule.
Partage du Texte avec vos contacts

PostScriptum

mais pour qui voter ? ? ?

Poeme de Pascal Blot

Écrivain Pascal Blot

Pascal Blot a publié sur le site 5 écrits. Pascal Blot est membre du site depuis l'année 2023.

Syllabation De L'Écrit

Phonétique : Politique Des Copainspɔlitikə

pɔlitikə, ty nu blesə dɑ̃ la vi
vuz- εtə tusz- osi puʁʁi
kwa pɑ̃se də sε di- kɑ̃dida
ki sɑ̃tɑ̃de kɔmə ʃjɛ̃ e ʃa
a defɑ̃dʁə ʒystə lœʁ sɔ̃ptɥøzə ʁətʁεtə
alɔʁ kə dy pəplə e də tu lə ʁεstə
il nə susje pa, il nə kɔnεse mεmə pa
lœʁ pʁɔblεmə də fɛ̃ də mwa
ki dyʁe dε fwaz- œ̃ pø plys də tʁɑ̃tə ʒuʁ
puʁ asyme nuʁʁityʁə, lwaje e tut- otuʁ
pεje tus sε vɔlœʁz- otɔʁize
asyʁɑ̃sə, fʁε bɑ̃kεʁə, ɛ̃poz- e lwaje
ki səʁa asez- a lekutə, sɔ̃ʒɑ̃ a ynə otʁə fazə
dɔne o pəplə, o plys demyni, œ̃ pø dεkstazə
œ̃ bʁœ̃ də kɔ̃fjɑ̃sə, œ̃ pø dεspwaʁ
puʁ kə, sɔmə tutə, lə swaʁ
il pɥisə ʁɑ̃tʁe, fjεʁə də sa ʒuʁne
oʒuʁdɥi, ʒε nuʁʁi mɔ̃ fwaje
e kə tus lε ʒuʁ sɑ̃z- ɛ̃teʁypsjɔ̃
il fasə la mεmə kɔ̃klyzjɔ̃
ki puʁʁa aʁεte lə puvwaʁ ɛ̃fini də laʁʒe
ki dɔminə lə mɔ̃də sɑ̃ skʁypylə e εdɑ̃
lε plys ʁiʃəz- a εtʁə plys ʁiʃə ɑ̃kɔʁə
puʁ lə puvwaʁ kil vəle sɑ̃z- efɔʁ
kεl ε lə ləade kə lɔ̃ pø εspeʁe
saʃɑ̃ kə lœʁ kɔ̃ba sɔ̃ deʒa ɔʁkεstʁe
tus sɑ̃tɑ̃de bjɛ̃ a ɡaʁɑ̃tiʁ lœʁ bjɛ̃
sə futɑ̃ pa mal dy pəplə, kɔmə dε ʃjɛ̃
ki dwave lε sεʁviʁ, lœʁ ɔbeiʁ, lε ʁεspεkte
ʒə lε kɔ̃damnə, sə nə sɔ̃ kə dε fymje
ki, ɡʁasə a la pɔlitikə, fɔ̃ lœʁ byzinεs
sɑ̃ mεmə kɔ̃pʁɑ̃dʁə la detʁεsə
dœ̃ pəplə ki a tʁo sufεʁ, tʁo lɔ̃tɑ̃
də sεʁvitydəz- e də blɑ̃ʃime daʁʒe
puʁ dεz- emylə sɔ̃ptɥøzəmɑ̃ ʁemyneʁe
ki ɔ̃ vʁεmɑ̃ tʁo daʁʒe akymyle.
ʒə mə ʁevɔltə kɔ̃tʁə sə sistεmə pekynjεʁə
ki nu mεt tus dɑ̃ la mizεʁə
tus sε puvwaʁ dɑ̃ ʃakə pεiz- otɔʁize
ki nə save kə ʒeneʁe fɔʁtynə e satjete
puʁ lœʁ pʁɔpʁə famijə e ami, sɑ̃ skʁypylə
o depɛ̃ də lɔmə kɔ̃sideʁe kɔmə ynə mylə.

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
21/05/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Texte Realité
Du 24/04/2023 19:25

L'écrit contient 315 mots qui sont répartis dans 2 strophes.