Poeme : Randolph’s Castagnettes

Randolph’s Castagnettes

Je t’ai tout dis sur les secrets
Tu ne m’as rien appris sur les mensonges
Sucer son pouce est un jeu d’enfant
Mon chapeau sur la tête de l’épouvantail
Et ta robe arrachée des mains du marionnettiste
C’est le sabre et le fakir qui baise le magicien
Ça ressemble a une fable
Dont l’histoire commence par
Ce que tu n’arriveras jamais a finir…

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Randolph’s Castagnettes

    je=tai=tout=dis=sur=les=se=crets 8
    tu=ne=mas=rien=ap=pris=sur=les=men=songes 10
    su=cer=son=pouceest=un=jeu=den=fant 8
    mon=cha=peau=sur=la=tête=de=lé=pou=van=tail 11
    et=ta=robear=ra=chée=des=mains=du=ma=rion=net=tiste 12
    cest=le=sabreet=le=fa=kir=qui=bai=se=le=ma=gi=cien 13
    ça=res=sem=ble=a=u=ne=fable 8
    dont=l=his=toire=com=men=ce=par 8
    ce=que=tu=nar=rive=ras=ja=mais=a=fi=nir 11
  • Phonétique : Randolph’s Castagnettes

    ʒə tε tu di syʁ lε sεkʁε
    ty nə ma ʁjɛ̃ apʁi syʁ lε mɑ̃sɔ̃ʒə
    syse sɔ̃ pusə εt- œ̃ ʒø dɑ̃fɑ̃
    mɔ̃ ʃapo syʁ la tεtə də lepuvɑ̃taj
    e ta ʁɔbə aʁaʃe dε mɛ̃ dy maʁjɔnεtistə
    sε lə sabʁə e lə fakiʁ ki bεzə lə maʒisjɛ̃
    sa ʁəsɑ̃blə a ynə fablə
    dɔ̃ listwaʁə kɔmɑ̃sə paʁ
    sə kə ty naʁivəʁa ʒamεz- a finiʁ…
  • Syllabes Phonétique : Randolph’s Castagnettes

    ʒə=tε=tu=di=syʁ=lε=sε=kʁε 8
    ty=nə=ma=ʁjɛ̃=a=pʁi=syʁ=lε=mɑ̃=sɔ̃ʒə 10
    sy=se=sɔ̃=pu=sə=ε=tœ̃=ʒø=dɑ̃=fɑ̃ 10
    mɔ̃=ʃa=po=syʁ=la=tεtə=də=le=pu=vɑ̃=taj 11
    e=ta=ʁɔbəa=ʁa=ʃe=dε=mɛ̃=dy=ma=ʁjɔ=nεtistə 11
    sεlə=sa=bʁəe=lə=fa=kiʁ=ki=bε=zə=lə=ma=ʒi=sjɛ̃ 13
    sa=ʁə=sɑ̃=blə=a=y=nə=fablə 8
    dɔ̃=lis=twa=ʁə=kɔ=mɑ̃=sə=paʁ 8
    sə=kə=ty=na=ʁivə=ʁa=ʒa=mε=za=fi=niʁ 11

Récompense

0
1
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
16/03/2016 21:13Sétarcos L'Hérétique
🙂
Auteur de Poésie
16/03/2016 21:27Randolph Lafayette

Je suis d’accord avec vous. Avec moi un peu moins.

Auteur de Poésie
17/03/2016 05:19Randolph Lafayette

Je vais continuer
a l’être et tenter de le rester !

Poème - Sans Thème -
Publié le 16/03/2016 20:20

L'écrit contient 70 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Randolph Lafayette

Texte des commentateurs