Poème-France.com

Poeme : Ma Chanson D’Amour…



Ma Chanson D’Amour…

Vous toutes les chanteuses, les joueurs de sistre
Les Orphéons, les orchestres et rien de sinistre
Létô, Apollon vous les dieux de la chanson
Chantez la gloire d’amour, soyez mes échansons.

Les joueurs de piano, les joueurs de guitare
Les chanteuses à voix, les joueurs de fanfares
Et toi aussi berger qui garde ton troupeau
Fait jaillir du roseau tes airs de pastoureau.

Accompagnez ces chants qui disent mon amour
Les chanter haut et fort, les chanter pour toujours.
Et qu’à travers le monde tout ne soit qu’harmonie.
Toi le vent frivolant répète à l’infinie,

Ces toccatas d’amour, ces lieds de troubadour
Ces rengaines reprises à travers les labours
Que l’alouette emporte de son chant victorieux
Par les monts par les plaines dans l’absolu des cieux.

Dans un fortissimo à briser les oreilles,
Que votre chant puissant provoque son réveille.
Qu’elle entende partout les quatre vents du monde
Lui dire mon amour d’elle et cet amour m’inonde.
Rimailleur

Pour mettre un commentaire

Poème en Phonétique

vu tutə lε ʃɑ̃tøzə, lε ʒuœʁ də sistʁə
lεz- ɔʁfeɔ̃, lεz- ɔʁkεstʁəz- e ʁjɛ̃ də sinistʁə
leto, apɔlɔ̃ vu lε djø də la ʃɑ̃sɔ̃
ʃɑ̃te la ɡlwaʁə damuʁ, swaje mεz- eʃɑ̃sɔ̃.

lε ʒuœʁ də pjano, lε ʒuœʁ də ɡitaʁə
lε ʃɑ̃tøzəz- a vwa, lε ʒuœʁ də fɑ̃faʁə
e twa osi bεʁʒe ki ɡaʁdə tɔ̃ tʁupo
fε ʒajiʁ dy ʁozo tεz- εʁ də pastuʁo.

akɔ̃paɲe sε ʃɑ̃ ki dize mɔ̃n- amuʁ
lε ʃɑ̃te-o e fɔʁ, lε ʃɑ̃te puʁ tuʒuʁ.
e ka tʁavεʁ lə mɔ̃də tu nə swa kaʁmɔni.
twa lə vɑ̃ fʁivɔlɑ̃ ʁepεtə a lɛ̃fini,

sε tɔkata damuʁ, sε ljε də tʁubaduʁ
sε ʁɑ̃ɡεnə ʁəpʁizəz- a tʁavεʁ lε labuʁ
kə laluεtə ɑ̃pɔʁtə də sɔ̃ ʃɑ̃ viktɔʁjø
paʁ lε mɔ̃ paʁ lε plεnə dɑ̃ labsɔly dε sjø.

dɑ̃z- œ̃ fɔʁtisimo a bʁize lεz- ɔʁεjə,
kə vɔtʁə ʃɑ̃ pɥisɑ̃ pʁɔvɔkə sɔ̃ ʁevεjə.
kεllə ɑ̃tɑ̃də paʁtu lε katʁə vɑ̃ dy mɔ̃də
lɥi diʁə mɔ̃n- amuʁ dεllə e sεt amuʁ minɔ̃də.