Poeme-France : Lecture Écrit Maladie

Prose : Rouge ; Zone

Prose Maladie
Publié le 10/09/2016 10:43

L'écrit contient 254 mots qui sont répartis dans 8 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Silas

Rouge ; Zone

Un thème majeur en LA mineur
Lamine heurts et douleurs,
Mélancolie gagne au gré de son bief,
Mêlant collines et montagnes en son relief.

La dérive impalpable
Ruisselante de rivières en océans,
Goutte à goutte devenue torrent,
Dont l’ouïe est responsable.

Sonnent cuivres et cordes aux quatre vents
A la tierce voix, une quinte de toux
Gâche ma houle aux creux violents
Un vague instant. Voile mon ciel en roux !

Quand tristesse, au reflet de courage,
Quand ? M’emporteras-tu ? Je n’ai plus pied,
Quand de courroux mon âme sera rage ?
Quant à toi ! Gare à l’herbe de dessous tes pieds.

Rousse violence, mal invisible
Incurable aux bonheurs, capsule et sirop,
Prend garde à mes ressources… nuisibles
et vois qui tient la barre de mon redoutable vaisseau.

A choisir je partirais en guerre, canons et flammes,
Où, de ce combat, le nerf sera le temps nécessaire
Pour éduquer mon enfant et dire à ma femme,
« j’ai fais ce que j’ai pu pour être bon mari et père »

Alors rouquine rancœur qui m’anime
Repasse sous quelques décennies pour me prendre,
Je n’ai pas fini mon œuvre et bien que magnanime,
Il te faudra beaucoup d’efforts pour, à l’usure, m’étendre.

Quelques notes encore me replonge dans mes songes,
Emportés par le courant puis le DO caresse le SOL de fin.
Dans mon lit, sur mon front, l’infirmier passe une éponge,
Je lui susurre qu’avec la mort je viens de faire une mise au point.
  • Phonétique : Rouge ; Zone

    œ̃ tεmə maʒœʁ ɑ̃ la minœʁ
    laminə œʁz- e dulœʁ,
    melɑ̃kɔli ɡaɲə o ɡʁe də sɔ̃ bjεf,
    mεlɑ̃ kɔlinəz- e mɔ̃taɲəz- ɑ̃ sɔ̃ ʁəljεf.

    la deʁivə ɛ̃palpablə
    ʁɥisəlɑ̃tə də ʁivjεʁəz- ɑ̃n- ɔseɑ̃,
    ɡutə a ɡutə dəvənɥ tɔʁe,
    dɔ̃ lui ε ʁεspɔ̃sablə.

    sɔne kɥivʁəz- e kɔʁdəz- o katʁə vɑ̃
    a la tjεʁsə vwa, ynə kɛ̃tə də tu
    ɡaʃə ma ulə o kʁø vjɔlɑ̃
    œ̃ vaɡ ɛ̃stɑ̃. vwalə mɔ̃ sjεl ɑ̃ ʁu !

    kɑ̃ tʁistεsə, o ʁəflε də kuʁaʒə,
    kɑ̃ ? mɑ̃pɔʁtəʁa ty ? ʒə nε plys pje,
    kɑ̃ də kuʁʁu mɔ̃n- amə səʁa ʁaʒə ?
    kɑ̃ a twa ! ɡaʁə a lεʁbə də dəsu tε pje.

    ʁusə vjɔlɑ̃sə, mal ɛ̃viziblə
    ɛ̃kyʁablə o bɔnœʁ, kapsylə e siʁo,
    pʁɑ̃ ɡaʁdə a mε ʁəsuʁsə… nɥiziblə
    e vwa ki tjɛ̃ la baʁə də mɔ̃ ʁədutablə vεso.

    a ʃwaziʁ ʒə paʁtiʁεz- ɑ̃ ɡeʁə, kanɔ̃z- e flamə,
    u, də sə kɔ̃ba, lə nεʁf səʁa lə tɑ̃ nesesεʁə
    puʁ edyke mɔ̃n- ɑ̃fɑ̃ e diʁə a ma famə,
    « ʒε fε sə kə ʒε py puʁ εtʁə bɔ̃ maʁi e pεʁə »

    alɔʁ ʁukinə ʁɑ̃kœʁ ki manimə
    ʁəpasə su kεlk desεni puʁ mə pʁɑ̃dʁə,
    ʒə nε pa fini mɔ̃n- œvʁə e bjɛ̃ kə maɲanimə,
    il tə fodʁa boku defɔʁ puʁ, a lyzyʁə, metɑ̃dʁə.

    kεlk nɔtəz- ɑ̃kɔʁə mə ʁəplɔ̃ʒə dɑ̃ mε sɔ̃ʒə,
    ɑ̃pɔʁte paʁ lə kuʁɑ̃ pɥi lə do kaʁεsə lə sɔl də fɛ̃.
    dɑ̃ mɔ̃ li, syʁ mɔ̃ fʁɔ̃, lɛ̃fiʁmje pasə ynə epɔ̃ʒə,
    ʒə lɥi syzyʁə kavεk la mɔʁ ʒə vjɛ̃ də fεʁə ynə mizə o pwɛ̃.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
16/12/2017Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.