Poeme-France : Lecture Écrit Frustration

Poeme : Les Mal-Aimés

Poème Frustration
Publié le 29/04/2011 08:54

L'écrit contient 259 mots qui sont répartis dans 10 strophes.

Poete : St Just

Les Mal-Aimés

Les mal-aimés pour moi, ce sont tous ceux qui pleurent,
Ils ont faim plus souvent qu’ils ne sont rassasiés,
Ils attendent toujours, pleins d’espoirs, ils se leurrent,
Car face à leurs amours, on les voit extasiés !

Les mal-aimés, ce sont tous ceux que l’on délaisse,
Pour un oui ou un non, ils passent en dernier,
D’ailleurs, devant autrui, sans cesse on les rabaisse,
S’ils ne sont appréciés, on sait les calomnier !

Les mal-aimés en vain, espèrent un élan,
Un regard qui fait d’eux au milieu de la foule,
Le préféré : hélas, quand ils font le bilan,
Le passif est si lourd, que souvent il les coule !

Les mal-aimés, je crois que nul ne les écoute,
On ne se soucie pas de leur faire plaisir,
Ils ont beau exprimer, bien signaler leur route,
Personne de ses mains ne viendra les saisir !

Les mal-aimés, se voient petits aux yeux de celle,
Qui donne à leurs vies, un but, une raison,
Ils languissent figés. Un signe, une étincelle,
Raviveraient leurs cœurs, en changeant la saison !

Les mal-aimés en eux, regorgent de tendresse,
Ils se sentent frustrés, car ils voudraient donner,
On tiédit leurs ardeurs, s’ils tentent une caresse,
Un simple geste, un mot, les font abandonner !

Les mal-aimés pourtant, débordent de richesses,
Tout au fond de leurs cœurs, il faut y regarder,
Pour eux une souillon, devient une duchesse,
Si elle est sans appas… ils savent la farder !



St Just (Joël Gauthier)
Marché de Piraillan 8. 9. 87
  • Pieds Hyphénique: Les Mal-Aimés

    les=mal=ai=més=pour=moi=ce=sont=tous=ceux=qui=pleu=rent 13
    ils=ont=faim=plus=sou=vent=quils=ne=sont=ras=sa=si=és 13
    ils=at=ten=dent=tou=jours=pleins=des=poirs=ils=se=leur=rent 13
    car=fa=ceà=leurs=a=mours=on=les=voit=ex=ta=si=és 13

    les=mal=ai=més=ce=sont=tous=ceux=que=lon=dé=laisse 12
    pour=un=oui=ou=un=non=ils=pas=sent=en=der=nier 12
    dail=leurs=de=vant=au=trui=sans=ces=se=on=les=ra=baisse 13
    sils=ne=sont=ap=pré=ci=és=on=sait=les=ca=lom=nier 13

    les=mal=ai=més=en=vain=es=pè=rent=un=é=lan 12
    un=re=gard=qui=fait=deux=au=mi=lieu=de=la=foule 12
    le=pré=fé=ré=hé=las=quand=ils=font=le=bi=lan 12
    le=pas=sif=est=si=lourd=que=sou=vent=il=les=coule 12

    les=mal=ai=més=je=crois=que=nul=ne=les=é=coute 12
    on=ne=se=sou=cie=pas=de=leur=fai=re=plai=sir 12
    ils=ont=beau=ex=pri=mer=bien=si=gna=ler=leur=route 12
    per=son=ne=de=ses=mains=ne=vien=dra=les=sai=sir 12

    les=mal=ai=més=se=voient=pe=tits=aux=y=eux=de=cel=le 14
    qui=don=neà=leurs=vies=un=but=u=ne=rai=son 11
    ils=lan=guis=sent=fi=gés=un=signe=u=neé=tin=cel=le 13
    ra=vi=ve=raient=leurs=cœurs=en=chan=geant=la=sai=son 12

    les=mal=ai=més=en=eux=re=gor=gent=de=ten=dres=se 13
    ils=se=sen=tent=frus=trés=car=ils=vou=draient=don=ner 12
    on=ti=é=dit=leurs=ar=deurs=sils=ten=tent=u=ne=ca=res=se 15
    un=sim=ple=ges=te=un=mot=les=font=a=ban=don=ner 13

    les=mal=ai=més=pour=tant=dé=bor=dent=de=ri=ches=ses 13
    tout=au=fond=de=leurs=cœurs=il=faut=y=re=gar=der 12
    pour=eux=u=ne=souillon=de=vient=u=ne=du=ches=se 12
    si=el=leest=sans=ap=pas=ils=sa=vent=la=far=der 12



    s=t=just=ou=vre=pa=ren=thè=se=joël=gau=thier=fer=me=pa=ren=thèse 17
    mar=ché=de=pi=raillan=hu=it=point=neuf=point=qua=tre=vingt=sept 14
  • Phonétique : Les Mal-Aimés

    lε mal εme puʁ mwa, sə sɔ̃ tus sø ki pləʁe,
    ilz- ɔ̃ fɛ̃ plys suvɑ̃ kil nə sɔ̃ ʁasazje,
    ilz- atɑ̃de tuʒuʁ, plɛ̃ dεspwaʁ, il sə ləʁe,
    kaʁ fasə a lœʁz- amuʁ, ɔ̃ lε vwa εkstazje !

    lε mal εme, sə sɔ̃ tus sø kə lɔ̃ delεsə,
    puʁ œ̃n- ui u œ̃ nɔ̃, il pase ɑ̃ dεʁnje,
    dajœʁ, dəvɑ̃ otʁɥi, sɑ̃ sεsə ɔ̃ lε ʁabεsə,
    sil nə sɔ̃t- apʁesje, ɔ̃ sε lε kalɔmnje !

    lε mal εmez- ɑ̃ vɛ̃, εspεʁe œ̃n- elɑ̃,
    œ̃ ʁəɡaʁ ki fε døz- o miljø də la fulə,
    lə pʁefeʁe : ela, kɑ̃t- il fɔ̃ lə bilɑ̃,
    lə pasif ε si luʁ, kə suvɑ̃ il lε kulə !

    lε mal εme, ʒə kʁwa kə nyl nə lεz- ekutə,
    ɔ̃ nə sə susi pa də lœʁ fεʁə plεziʁ,
    ilz- ɔ̃ bo εkspʁime, bjɛ̃ siɲale lœʁ ʁutə,
    pεʁsɔnə də sε mɛ̃ nə vjɛ̃dʁa lε sεziʁ !

    lε mal εme, sə vwae pətiz- oz- iø də sεllə,
    ki dɔnə a lœʁ vi, œ̃ byt, ynə ʁεzɔ̃,
    il lɑ̃ɡise fiʒe. œ̃ siɲə, ynə etɛ̃sεllə,
    ʁavivəʁε lœʁ kœʁ, ɑ̃ ʃɑ̃ʒɑ̃ la sεzɔ̃ !

    lε mal εmez- ɑ̃n- ø, ʁəɡɔʁʒe də tɑ̃dʁεsə,
    il sə sɑ̃te fʁystʁe, kaʁ il vudʁε dɔne,
    ɔ̃ tjedi lœʁz- aʁdœʁ, sil tɑ̃te ynə kaʁεsə,
    œ̃ sɛ̃plə ʒεstə, œ̃ mo, lε fɔ̃ abɑ̃dɔne !

    lε mal εme puʁtɑ̃, debɔʁde də ʁiʃesə,
    tut- o fɔ̃ də lœʁ kœʁ, il fo i ʁəɡaʁde,
    puʁ øz- ynə sujɔ̃, dəvjɛ̃ ynə dyʃεsə,
    si εllə ε sɑ̃z- apa… il save la faʁde !



    εs te ʒyst uvʁə paʁɑ̃tεzə ʒɔεl ɡotje fεʁmə paʁɑ̃tεzə
    maʁʃe də piʁajɑ̃ ɥi pwɛ̃ nəf pwɛ̃ katʁə vɛ̃- sεt
  • Pieds Phonétique : Les Mal-Aimés

    lε=mal=ε=me=puʁ=mwa=sə=sɔ̃=tus=sø=ki=plə=ʁe 13
    il=zɔ̃=fɛ̃=plys=su=vɑ̃=kil=nə=sɔ̃=ʁa=sa=zj=e 13
    il=za=tɑ̃=de=tu=ʒuʁ=plɛ̃=dεs=pwaʁ=il=sə=lə=ʁe 13
    kaʁ=fa=səa=lœʁ=za=muʁ=ɔ̃=lε=vwa=εk=sta=zj=e 13

    lε=mal=ε=me=sə=sɔ̃=tus=sø=kə=lɔ̃=de=lεsə 12
    puʁ=œ̃=nu=i=u=œ̃=nɔ̃=il=pa=se=ɑ̃=dεʁ=nj=e 14
    da=jœʁ=də=vɑ̃=ot=ʁɥi=sɑ̃=sε=sə=ɔ̃=lε=ʁa=bεsə 13
    sil=nə=sɔ̃=ta=pʁe=sj=e=ɔ̃=sε=lε=ka=lɔm=nj=e 14

    lε=mal=ε=me=zɑ̃=vɛ̃=εs=pε=ʁe=œ̃=ne=lɑ̃ 12
    œ̃=ʁə=ɡaʁ=ki=fε=dø=zo=mi=ljø=də=la=fulə 12
    lə=pʁe=fe=ʁe=e=la=kɑ̃=til=fɔ̃=lə=bi=lɑ̃ 12
    lə=pa=sif=ε=si=luʁ=kə=su=vɑ̃=il=lε=kulə 12

    lε=mal=ε=me=ʒə=kʁwa=kə=nyl=nə=lε=ze=kutə 12
    ɔ̃=nə=sə=su=si=pa=də=lœʁ=fε=ʁə=plε=ziʁ 12
    il=zɔ̃=bo=εk=spʁi=me=bjɛ̃=si=ɲa=le=lœʁ=ʁutə 12
    pεʁ=sɔ=nə=də=sε=mɛ̃=nə=vjɛ̃=dʁa=lε=sε=ziʁ 12

    lε=mal=ε=me=sə=vwa=e=pə=ti=zo=zi=ø=də=sεl=lə 15
    ki=dɔ=nəa=lœʁ=vi=œ̃=byt=y=nə=ʁε=zɔ̃ 11
    il=lɑ̃=ɡi=se=fi=ʒe=œ̃=siɲə=y=nəe=tɛ̃=sεl=lə 13
    ʁa=vi=və=ʁε=lœʁ=kœʁ=ɑ̃=ʃɑ̃=ʒɑ̃=la=sε=zɔ̃ 12

    lε=mal=ε=me=zɑ̃=nø=ʁə=ɡɔʁ=ʒe=də=tɑ̃=dʁεsə 12
    il=sə=sɑ̃=te=fʁys=tʁe=kaʁ=il=vu=dʁε=dɔ=ne 12
    ɔ̃=tj=e=di=lœʁ=zaʁ=dœʁ=sil=tɑ̃=te=y=nə=ka=ʁεsə 14
    œ̃=sɛ̃=plə=ʒεs=tə=œ̃=mo=lε=fɔ̃=a=bɑ̃=dɔ=ne 13

    lε=mal=ε=me=puʁ=tɑ̃=de=bɔʁ=de=də=ʁi=ʃe=sə 13
    tu=to=fɔ̃=də=lœʁ=kœʁ=il=fo=i=ʁə=ɡaʁ=de 12
    puʁ=ø=zy=nə=su=jɔ̃=də=vjɛ̃=y=nə=dy=ʃεsə 12
    si=εl=ləε=sɑ̃=za=pa=il=sa=ve=la=faʁ=de 12



    ε=sə=te=ʒyst=u=vʁə=pa=ʁɑ̃=tε=zə=ʒɔ=εl=ɡo=tj=e=fεʁ=mə=pa=ʁɑ̃=tεzə 20
    maʁ=ʃe=də=pi=ʁa=jɑ̃=ɥi=pwɛ̃=nəf=pwɛ̃=ka=tʁə=vɛ̃=sεt 14

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
30/04/2011 21:29Tiphaine15

beau poeme

Auteur de Poésie
01/05/2011 07:46St Just

Merci à Lukyone et Tiphaine, déjà de vous être donnée la peine de lire ce texte, et ensuite de témoigner du plaisir de votre lecture. Quand j’ai écrit ce texte, j’étais en état de détresse : la femme que j’adorais et avec qui j’avais partagé des bribes de temps pendant 5 ans, était partie depuis près de 7 mois. Il a été écrit avec le coeur et les tripes sur le marché de Piraillan à côté du Cap-ferret. A l’époque j’étais bouquiniste, et une cliente anglaise venait de m’acheter quelques livres de poche, dont un de françois Mauriac : Les mal-aimés. Elle me fit remarquer au moment de payer, que ce titre à lui seul évoquait beaucoup de souffrances, beaucoup de choses....
Alors sitôt son départ, je me suis mis à écrire...
Cordialement St Just

Auteur de Poésie
05/08/2011 17:24St Just

Une dernière précision quand à l’inspiration de ce poème : J’ai écrit ce poème Les mal-aimés par hasard. En 1987 la femme que j’adorais, qui m’en a fait voir de toutes les couleurs et avec laquelle j’ai vécu des bribes de temps pendant 5 ans, m’a quitté, le 15 février exactement. Pendant les 11 mois qui suivirent, j’ai pleuré tous les jours et j’ai écrit 87 poèmes, dont beaucoup de sonnets. J’étais en état de détresse, et alors que j’étais Bouquiniste, un jour sur le Marché de Piraillan ( à côté du Cap-Feret) une touriste anglaise qui venait m’acheter des livres de poche m’interpella en tenant à la main un titre de Mauriac : Les mal-aimés. Elle s’exclama : Oh ! Ce titre à lui seul évoque plein de choses, de souffrance… Sitôt son départ, je me suis mis à écrire sur ce sujet. Il est probable que ma propre souffrance, mes propres manques de l’époque, mes frustrations sont ressortis dans cet écrit.