Poeme-France : Lecture Écrit Famille

Poeme : Le Père.

Poème Famille
Publié le 15/05/2020 21:01

L'écrit contient 201 mots qui sont répartis dans 6 strophes.

Poete : Anya

Le Père.

Le père

Il n’aimait pas son père
Sévère avec lui, brutal avec sa mère
S’il n avait pas bien travaillé
Il poursuivait le grand frère dans la salle à manger
On entendait les chaises voler

Là haut, pieds nus, sur le palier
Sans trop savoir Il écoutait
Et le cœur battant très fort il se demandait
Est ce qu il va le tuer ?
Depuis la peur ne l’ jamais quitté.

Radin le père, s il ne tenait qu à lui
Il y aurait eu pour seul diner
De la purée de banane écrasée
C est sain et bon pour la santé
Chaque semaine il en a pris. Et repris

Les années ont passe, il a compris
Que le père a donné l’éducation qu il avait reçue
Et lui même très mal vécue
A la maison la vie etait rude, pas toujours de quoi manger
A lui l’ainé de travailler sans relâche, les aider, payer ses études

Tous devaient sans broncher se serrer la ceinture.
Juste pour pouvoir continuer d’ exister
S’il avait su devant le cercueil
Que les yeux secs, rage au cœur, devant lui il voyait s’avancer
Il aurait pardonné, et il aurait pleuré.
  • Pieds Hyphénique: Le Père.

    le=pè=re 3

    il=nai=mait=pas=son=pè=re 7
    sé=vè=re=a=vec=lui=bru=tal=a=vec=sa=mère 12
    sil=n=a=vait=pas=bien=tra=vail=lé 9
    il=pour=sui=vait=le=grand=frère=dans=la=sal=leà=man=ger 13
    on=en=ten=dait=les=chai=ses=vo=ler 9

    là=haut=pieds=nus=sur=le=pa=li=er 9
    sans=trop=sa=voir=il=é=cou=tait 8
    et=le=cœur=bat=tant=très=fort=il=se=de=man=dait 12
    est=ce=qu=il=va=le=tuer 7
    de=puis=la=peur=ne=l=ja=mais=quit=té 10

    ra=din=le=père=s=il=ne=te=nait=qu=à=lui 12
    il=y=au=rait=eu=pour=seul=di=ner 9
    de=la=pu=rée=de=ba=na=ne=é=cra=sée 11
    c=est=sain=et=bon=pour=la=san=té 9
    cha=que=se=mai=ne=il=en=a=pris=et=re=pris 12

    les=an=nées=ont=pas=se=il=a=com=pris 10
    que=le=pèrea=don=né=lé=du=ca=tion=qu=il=a=vait=re=çue 15
    et=lui=mê=me=très=mal=vé=cue 8
    a=la=mai=son=la=vie=e=tait=rude=pas=tou=jours=de=quoi=man=ger 16
    a=lui=lai=né=de=tra=vailler=sans=re=lâ=che=les=ai=der=payer=ses=é=tudes 18

    tous=de=vaient=sans=bron=cher=se=ser=rer=la=cein=ture 12
    jus=te=pour=pou=voir=con=ti=nuer=dexis=ter 10
    sil=a=vait=su=de=vant=le=cer=cueil 9
    que=les=yeux=secs=rageau=cœur=de=vant=lui=il=vo=yait=sa=van=cer 15
    il=au=rait=par=don=né=et=il=au=rait=pleu=ré 12
  • Phonétique : Le Père.

    lə pεʁə

    il nεmε pa sɔ̃ pεʁə
    sevεʁə avεk lɥi, bʁytal avεk sa mεʁə
    sil εn avε pa bjɛ̃ tʁavaje
    il puʁsɥivε lə ɡʁɑ̃ fʁεʁə dɑ̃ la salə a mɑ̃ʒe
    ɔ̃n- ɑ̃tɑ̃dε lε ʃεzə vɔle

    la-o, pje nys, syʁ lə palje
    sɑ̃ tʁo savwaʁ il ekutε
    e lə kœʁ batɑ̃ tʁε fɔʁ il sə dəmɑ̃dε
    ε sə k il va lə tɥe ?
    dəpɥi la pœʁ nə lʒamε kite.

    ʁadɛ̃ lə pεʁə, εs il nə tənε k a lɥi
    il i oʁε y puʁ səl dine
    də la pyʁe də bananə ekʁaze
    se ε sɛ̃ e bɔ̃ puʁ la sɑ̃te
    ʃakə səmεnə il ɑ̃n- a pʁi. e ʁəpʁi

    lεz- anez- ɔ̃ pasə, il a kɔ̃pʁi
    kə lə pεʁə a dɔne ledykasjɔ̃ k il avε ʁəsɥ
    e lɥi mεmə tʁε mal vekɥ
    a la mεzɔ̃ la vi ətε ʁydə, pa tuʒuʁ də kwa mɑ̃ʒe
    a lɥi lεne də tʁavaje sɑ̃ ʁəlaʃə, lεz- εde, pεje sεz- etydə

    tus dəvε sɑ̃ bʁɔ̃ʃe sə seʁe la sɛ̃tyʁə.
    ʒystə puʁ puvwaʁ kɔ̃tinɥe dεɡziste
    sil avε sy dəvɑ̃ lə sεʁkœj
    kə lεz- iø sεk, ʁaʒə o kœʁ, dəvɑ̃ lɥi il vwajε savɑ̃se
    il oʁε paʁdɔne, e il oʁε pləʁe.
  • Pieds Phonétique : Le Père.

    lə=pε=ʁə 3

    il=nε=mε=pa=sɔ̃=pε=ʁə 7
    se=vε=ʁə=a=vεk=lɥi=bʁy=tal=a=vεk=sa=mεʁə 12
    sil=εn=a=vε=pa=bj=ɛ̃=tʁa=va=j=e 11
    il=puʁ=sɥi=vεlə=ɡʁɑ̃=fʁεʁə=dɑ̃=la=sa=ləa=mɑ̃=ʒe 12
    ɔ̃=nɑ̃=tɑ̃=dε=lε=ʃε=zə=vɔ=le 9

    la-o=pj=e=nys=syʁ=lə=pa=lj=e 10
    sɑ̃=tʁo=sa=vwaʁ=il=e=ku=tε 8
    e=lə=kœʁ=ba=tɑ̃=tʁε=fɔʁ=il=sə=də=mɑ̃=dε 12
    ε=sə=k=il=va=lə=tɥe 7
    dəp=ɥi=la=pœ=ʁə=nə=lʒa=mε=ki=te 10

    ʁadɛ̃lə=pε=ʁə=ε=sə=il=nə=tə=nε=k=a=lɥi 12
    il=i=o=ʁε=y=puʁ=səl=di=ne 9
    də=la=py=ʁe=də=ba=na=nə=e=kʁa=ze 11
    se=ε=sɛ̃=e=bɔ̃=puʁ=la=sɑ̃=te 9
    ʃa=kə=sə=mε=nə=il=ɑ̃=na=pʁi=e=ʁə=pʁi 12

    lε=za=ne=zɔ̃=pa=sə=il=a=kɔ̃=pʁi 10
    kə=lə=pεʁəa=dɔ=ne=le=dy=ka=sjɔ̃=k=il=a=vε=ʁəsɥ 14
    e=lɥi=mε=mə=tʁε=mal=vekɥ 7
    a=la=mε=zɔ̃laviə=tε=ʁy=də=pa=tu=ʒuʁ=də=kwa=mɑ̃=ʒe 14
    a=lɥi=lε=ne=də=tʁa=va=je=sɑ̃ʁə=laʃə=lε=zε=de=pε=je=sε=ze=tydə 18

    tus=də=vε=sɑ̃=bʁɔ̃=ʃe=sə=se=ʁe=la=sɛ̃=tyʁə 12
    ʒys=tə=puʁ=pu=vwaʁ=kɔ̃=tin=ɥe=dεɡ=zis=te 11
    sil=a=vε=sy=də=vɑ̃=lə=sεʁ=kœj 9
    kə=lε=ziø=sεk=ʁaʒəo=kœʁ=də=vɑ̃=lɥi=il=vwa=jε=sa=vɑ̃se 14
    il=o=ʁε=paʁ=dɔ=ne=e=il=o=ʁε=plə=ʁe 12

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
15/05/2020 23:32Charazed

La vie dure laisse parfois des séquelles qui ne cessent de se transmettre dans une famille ,de génération en génération, comme une ligne continue. Connaitre les raisons du comportement hostile du parent, permet parfois de comprendre et de pouvoir briser cette ligne pour une meilleure direction.

Auteur de Poésie
16/05/2020 08:25Patjan

Un écrit qui me parle, il est vrai que l’on revoit ce que l’on a reçu mais il y a des choses que l’on ne doit pas retransmettre. Bravo Ayna pour ce joli poème

Auteur de Poésie
19/05/2020 18:00Noureddin

Touchant, Violent et douloureux.
Grâce à votre poème, je remercie mon défunt Père de m’avoir épargné de bien des soucis.
Bien que la poésie permette de rendre le gris, presque rose, votre poème reste sombre.
Ayna, Bravo !