Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Cache-toi, beau Soleil...

Écrit par Claude Hopil

Cache-toi, beau Soleil, je ne mérite pas
Entrevoir la lueur de ta face suprême,
Mais las ! sans tes rayons tout périrait çà-bas,
Il faut donc que chétif je me cache moi-même.

Le lieu le plus secret d'un désert écarté,
L'ombrage plus obscur d'un antre plus sauvage,
Rien ne peut déceler ma pâle iniquité,
Au vice ayant donné mon âme pour otage.

Ce soleil des esprits qui pénètre dans nous
Des yeux va traversant le plus épais ténèbre,
Qui couvre son offense augmente son courroux,
Seigneur, vois les cachots de mon âme funèbre.

Ce ne sont rien qu'égouts que mon coeur ulcéré
Distille en mes esprits pour infecter mon âme,
Déjà l'espoir en eux s'en allait expiré,
Si tu ne m'eûs touché d'un rayon de ta flamme.

Ton esprit me voyant empêtré dans la mort,
Puissant, a menacé Satan de le détruire
Mon âme a repris coeur, et veut, à cet effort,
Sous le joug de tes lois heureuse se réduire.

Elle fait mille voeux de combattre Satan,
De ne manquer jamais de foi ni de courage,
De renoncer au monde, à ce mortel autan,
Qui donne l'âme en proie au vicieux orage.

Puissent tous mes pensers ancrer fidèlement
Au saint port de vertu, où mon espoir sommeille,
Afin que si mon corps s'endort au monument,
Aux cieux resplendissants mon âme se réveille.

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.