Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Le soupir ambigu

Écrit par François Tristan L'hermite

Soupir, subtil esprit de flamme
Qui sors du beau sein de Madame,
Que fait son coeur, apprends-le-moi ?
Me conserve-t-il bien la foi ?
Ne serais-tu pas l'interprète
D'une autre passion secrète
Ô cieux ! qui d'un si rare effort
Mites tant de vertus en elle,
Détournez un si mauvais sort
Qu'elle ne soit point infidèle,
Et faites plutôt que la belle
Vienne à soupirer de ma mort,
Que non pas d'une amour nouvelle.

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.