Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Les canaux somnolents entre les quais de pierre

Écrit par Georges Rodenbach

Les canaux somnolents entre les quais de pierre
Songent, entre les quais rugueux, comme en exil,
Sans paysage clair qui se renverse au fil
De l'eau qui rêve, -ainsi s'isole une âme fière, -

L'âme de l'eau captive entre les quais dormants
Où le ciel se transpose en pensive nuance
Dont la douceur à du silence se fiance.
Quelques nuages seuls cheminent par moments

Dans les canaux muets aux eaux inanimées
Qui semblent des miroirs réflétant des fumées.
Puis le ciel s'unifie, incolore et profond,
Et les pâles canaux entre leurs quais de pierre

Sont sans mirage, -ainsi dédaigne une âme fière, -
Et tout passage d'aile en leur cristal se fond ;
Plus rien n'entre parmi leurs eaux coagulées
Dont la blancheur ressemble à des vitres gelées

Derrière qui l'on voit, dans le triste du soir,
L'âme de l'eau, captive au fond, qui persévère
A ne rien regretter du monde en son lit noir
Et qui semble dormir dans des chambres de verre !

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.