Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Epigramme

Écrit par Isaac De Benserade

Je mourrai de trop de désir,
Si je la trouve inexorable ;
Je mourrai de trop de plaisir,
Si je la trouve favorable.
Ainsi je ne saurais guérir
De la douleur qui me possède :
Je suis assuré de périr
Par le mal ou par le remède.

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.