Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Étrennes

Écrit par Mellin De Saint-Gelais

En lieu de mai, de dorure, ou de chaîne
A ce matin premier jour de l'année
Je vous envoie un brin de gui de chêne ;
N'êtes-vous pas richement étrennée ?
Cette façon d'en donner n'est pas née
De moi premier : les vieux Druides sages
En présentaient ce jour pour bons présages.
Oh ! qu'en ce gui tel signe fût compris
(Puisque le glud se fait de ses feuillages)
Que votre coeur du mien dût être pris !

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.