Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Sonnet en la naissance de Monseigneur le Duc de Bretaigne

Écrit par Mellin De Saint-Gelais

qui fut apres l'eclipse du soleil qui fut en Jenvyer


Un grand devin tost apres la naissance
Du nouveau duc à l'oracle s'enquit
Pour quoy le jour qu'entre nous il nasquit
De neige il cheult en tous lieux abundance.

Pour vous donner - dict le dieu - cognoissance
Qu'onques nul jour estre tant ne requit
Marqué de blanc pour debvoir et acquit
D'eterniser si grande esjouyssance.

Qui te feit donc, ô Phoebus (dict le prestre),
Perdre en ce mois ta lueur coustumiere,
Puis te coucher alors qu'il vouloit naistre ?

Besoing n'aviez de ma clarté premiere
(Dict Apollo) venant à comparoistre
Nouveau Soleil et plus grande lumiere.

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.