Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Considérez que gens vindicatifs

Écrit par Pierre Gringoire

Ballade

Considérez que gens vindicatifs
Qui ne veulent les fautes pardonner,
Sont de péché les enfants nutritifs
Et ne veut Dieu de leur cas ordonner.
Tout homme humain se doit abandonner
A pardonner si on lui quiert merci,
Où jà son coeur ne sera éclairci
Quelque prière que par devers Dieu fasse,
Qui pardonne mérite d'avoir grâce ;
Qui aime amour vit en tous bons accords ;
Et ses méfaits par tel mérite efface,
Car Dieu bénit tous les miséricords.

Les aucuns sont ingrats et déceptifs
Qui ne veulent aucun pardon donner
Et commettent plusieurs maux excessifs
Dont ils ne font souvent cloches sonner.
Tels gens on voit de leurs sens bétournés.
Ils s'éloignent de Dieu faisant ainsi.
Dieu est juste ; d'eux il s'éloigne aussi,
Ainsi l'ingrat ingratitude trace,
Fallacieux est trompé par fallace,
Et les haineux sont nourris en discords.
Pardonnons donc pour voir Christ face à face,
Car Dieu bénit tous les miséricords.

Ne soyez point de biens mondains actifs
Qui font âmes en Enfer séjourner.
De soi venger ne faut être hâtifs.
Ne a délinquants à merci ramener ;
Les obstinés en mal faut détourner,
Leur remontrant la peine et le souci
Que corps pécheur après qu'il est transi
Fait à l'âme que le diable menace
De jour en jour par subtile fallace ;
Humains voudraient être de ses consorts ;
En pardonnant sa puissance se casse,
Car Dieu bénit tous les miséricords.

Prince, pardon est de grand efficace,
Les pardonnants ont aux saints cieux audace,
Pardon cure les âmes et les corps.
De pardonner n'est requis qu'on se lasse
Car Dieu bénit tous les miséricords.

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.