Poeme-France : Les Poètes

Poésie : Comme les dieux gavant leur panse

Écrit par Paul-Jean Toulet

Comme les dieux gavant leur panse,
Les Prétendants aussi.
Télémaque en est tout ranci :
Il pense à la dépense.

Neptune soupe à Djibouti,
(Près de la mer salée).
Pénélope s'est en allée.
Tout le monde est parti.

Un poète, que nuls n'écoutent,
Chante Hélène et les Oeufs.
Le chien du logis se fait vieux :
Ces gens-là le dégoûtent !

Mis en favori par

Aucun membre a mis cet écrivan en favori.