Poeme-France : Lecture Écrit Vie

Poeme : La Terre

Poème Vie
Publié le 22/02/2006 09:36

L'écrit contient 70 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Jaichangerdeconte

La Terre

J’écoute les oiseaux gasouiller,
Je regarde l’herbe repousser,
La chaleur l’avait fait trépasser,
Et toute cette eau dans les prés,
Sa me réjouit, sa veut dire que le niveau est remontée,
Je voit la terre enfin réspirer,
Car elle était en train d’étouffer,
Un peu de fraicheur,
Donne l’imprétion de bonheur,
Même si tout n’est pas parfait,
C’est déjà quelque chose de fait.
  • Pieds Hyphénique: La Terre

    jé=cou=te=les=oi=seaux=ga=souil=ler 9
    je=re=gar=de=l=her=be=re=pous=ser 10
    la=cha=leur=la=vait=fait=tré=pas=ser 9
    et=tou=te=cet=te=eau=dans=les=prés 9
    sa=me=ré=jouit=sa=veut=dire=que=le=ni=veau=est=re=mon=tée 15
    je=voit=la=ter=re=en=fin=rés=pi=rer 10
    car=el=le=é=tait=en=train=dé=touf=fer 10
    un=peu=de=frai=cheur 5
    don=ne=lim=pré=ti=on=de=bon=heur 9
    mê=me=si=tout=nest=pas=par=fait 8
    cest=dé=jà=quel=que=cho=se=de=fait 9
  • Phonétique : La Terre

    ʒekutə lεz- wazo ɡazuje,
    ʒə ʁəɡaʁdə lεʁbə ʁəpuse,
    la ʃalœʁ lavε fε tʁepase,
    e tutə sεtə o dɑ̃ lε pʁe,
    sa mə ʁeʒui, sa vø diʁə kə lə nivo ε ʁəmɔ̃te,
    ʒə vwa la teʁə ɑ̃fɛ̃ ʁespiʁe,
    kaʁ εllə etε ɑ̃ tʁɛ̃ detufe,
    œ̃ pø də fʁεʃœʁ,
    dɔnə lɛ̃pʁesjɔ̃ də bɔnœʁ,
    mεmə si tu nε pa paʁfε,
    sε deʒa kεlkə ʃozə də fε.
  • Pieds Phonétique : La Terre

    ʒe=ku=tə=lε=zwa=zo=ɡa=zu=j=e 10
    ʒə=ʁə=ɡaʁ=də=lεʁ=bə=ʁə=pu=se 9
    la=ʃa=lœ=ʁə=la=vε=fε=tʁe=pa=se 10
    e=tu=tə=sε=tə=o=dɑ̃=lε=pʁe 9
    samə=ʁe=ʒui=sa=vø=di=ʁə=kə=lə=ni=vo=ε=ʁə=mɔ̃=te 15
    ʒə=vwa=la=te=ʁə=ɑ̃=fɛ̃=ʁes=pi=ʁe 10
    kaʁ=εl=lə=e=tε=ɑ̃=tʁɛ̃=de=tu=fe 10
    œ̃=pø=də=fʁε=ʃœ=ʁə 6
    dɔ=nə=lɛ̃=pʁe=sj=ɔ̃=də=bɔ=nœ=ʁə 10
    mε=mə=si=tu=nε=pa=paʁ=fε 8
    sε=de=ʒa=kεl=kə=ʃo=zə=də=fε 9

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/02/2006 09:40Cronos

Peu commun de voir une personne se souçié du bien être de notre planète.
J’aime bien ton poème.

Amiclement.