Poeme-France : Lecture Écrit Saint Valentin

Poeme : Un Petit Tour De Piste De Danse

de Aurore

Publié le 15/02/2017 18:06

Un Petit Tour De Piste De Danse

Un petit tour de piste de danse fût avec toi,
Naturellement tu m’as invitée, naturellement j’ai accepté.
J’ai été charmée, ou envoutée, c’était l’éden !

Te revoir devenait une priorité, te revoir une 2e fois.
De longs jours d’absence, avant de revenir danser.
Et mon cœur battait, s’emballait, que devais-je faire !

Tu étais ce bel homme, je me sentais belle et épanouie à la foi.
Sans oser faire ce 1er pas, l’un et l’autre nous étions attirés.
On va sortir ce soir, c’était déjà fait pour deux mille seize !

Une sortie, un sourire, de nouveaux rendez-vous rien que pour te voir.
Enfin nous nous sommes rapprochés, embrassés, oui enfin ce baiser.
Mots d’amour à se dire, « urgent désir se rencontrer » ne plus se taire !

J’aimerais continuer avec toi ce qui commence entre nous, une histoire.
J’avoue que chaque jour je pense à toi, chaque jour à rêvasser.
Tes bras, chaque instant passé, attendre un nouveau week end !

T’offrir cette tendresse, et me laisser m’envahir avec toi.
Qu’importe les instants difficiles, les chagrins, un peu te garder.
Et de mes lèvres sur les tiennes, amoureuse, je le deviens, je parais !

St valentin est là, fête des amoureux, toi et moi.
Cette relation, fais pour ne pas qu’elle cesse, oui je veux espérer.
Cette vie tant bouleversée. Te demander oserais-je !

Mon cœur, mon amour, parfois je te réclame.
Des journées d’amour à t’enlacer. Des nuits d’amour je veux passer.
Ô combien je t’aime !

Et ça j’espère que tu le sais.

Aurore

PostScriptum

Copyright déposé ce jour sur copyright. com

Contenu

L'écrit contient 272 mots qui sont répartis dans 9 strophes.

Poème Saint Valentin


Poete : Aurore

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
Aurore15/02/2017 18:15

Original 2 par D.C pour PR (l’original 1 à été remis à l’intéressé en main propre) écrit le Vendredi 10 -02- 2017 terminé à 15h30

Auteur de Poésie
Pierrot La Lune18/02/2017 04:59

J’ose vous le dire comme je le pense...
Ne m’en voulez pas trop, ces mots sont sincères...
pourquoi ce copyright?
Celui qui vous pomperait...
Ne serait vraiment qu’un seau...
Et encore, celui-ci en se renversant,
Nous Offrirait son eau !
;-))