Poeme : Ouroboros (Part 1)

Ouroboros (Part 1)

Cri de naissance, bouche noire,
Néant ouvert à vif,
Ventre nourri, béant,
Sans pourriture.

Le ciel nocturne fait glisser ses crochets (… )

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Ouroboros (Part 1)

    cri=de=nais=san=ce=bou=che=noire 8
    né=ant=ou=vert=à=vif 6
    ven=tre=nour=ri=bé=ant 6
    sans=pour=ri=tu=re 5

    le=ciel=noc=tur=ne=fait=glis=ser=ses=crochets 10
  • Phonétique : Ouroboros (Part 1)

    kʁi də nεsɑ̃sə, buʃə nwaʁə,
    neɑ̃ uvεʁ a vif,
    vɑ̃tʁə nuʁʁi, beɑ̃,
    sɑ̃ puʁʁityʁə.

    lə sjεl nɔktyʁnə fε ɡlise sε kʁoʃεts (… )
  • Syllabes Phonétique : Ouroboros (Part 1)

    kʁi=də=nε=sɑ̃=sə=bu=ʃə=nwaʁə 8
    ne=ɑ̃=u=vεʁ=a=vif 6
    vɑ̃=tʁə=nuʁ=ʁi=be=ɑ̃ 6
    sɑ̃=puʁ=ʁi=ty=ʁə 5

    lə=sjεl=nɔk=tyʁ=nə=fε=ɡlise=sε=kʁo=ʃεts 10

PostScriptum

Je ne parle qu’au dernier venu, qu’au lecteur inconnu derrière le masque, au solitaire de la harde, à son visage dans ma vitre chaque nuit.

Récompense

0
0
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
26/07/2004 00:00Grosloulou

J’ai lu ton dernier Ouroboros (part x), puis remonté voir le début maintenant.
Ton nom me dit quelque chose, aussi insolite que ce de ta série d’Ouroboros. Mais quelle idée !!
Je ne sais point d’où tu sors ces mots, ces pensées, ces maux. . . mais, sans comprendre grandes choses-- pour l’instant tout au moins --( et pour cause ), j’suis bien impressionné.

GLL 🙂