Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : Des Préssions

Poème Amour
Publié le 24/11/2019 14:13

L'écrit contient 160 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : Bleiz

Des Préssions

Putain j’ai mal au cœur
Faut que j’arrête fumer
Putain j’ai mal au cœur
Faut que j’arrête de l’aimer,
Mon pote dit que je suis un canard,
Mais au contraire je suis un connard
Pour sa qu’elle ma pas choisie
Pour sa que sont amour ne ma pas beni.

Non je suis pas en dépression,
Je bois juste des préssions,
Des préssions et des préssoins,
Jusqu’à en perdre la raison
Et je prend une bouteille
Pour me finir à la maison
Après la bouteille
Fini sur le chemin de maison.

Je l’aime mais l’amour c’est compliqué
L’un dans l’autre il faudrait se compléter,
C’est se qui rend l’amour si compliqué
Parce que l’un dans l’autre,
Je l’aurais juste emboîté
Je ne suis pas un apôtres.

Mon corps est ma cellule
Mon attitude est ma prison,
Je suis une libellule
Enfermé dans un cochon.
  • Pieds Hyphénique: Des Préssions

    pu=tain=jai=mal=au=cœur 6
    faut=que=jar=rê=te=fu=mer 7
    pu=tain=jai=mal=au=cœur 6
    faut=que=jar=rê=te=de=lai=mer 8
    mon=pote=dit=que=je=suis=un=ca=nard 9
    mais=au=con=traire=je=suis=un=con=nard 9
    pour=sa=quel=le=ma=pas=choi=sie 8
    pour=sa=que=sont=a=mour=ne=ma=pas=be=ni 11

    non=je=suis=pas=en=dé=pres=sion 8
    je=bois=jus=te=des=prés=si=ons 8
    des=prés=si=ons=et=des=prés=soins 8
    jus=quà=en=per=dre=la=rai=son 8
    et=je=prend=u=ne=bou=tei=lle 8
    pour=me=fi=nir=à=la=mai=son 8
    après=la=bou=tei=lle 5
    fi=ni=sur=le=che=min=de=mai=son 9

    je=laime=mais=la=mour=cest=com=pli=qué 9
    lun=dans=lautre=il=fau=drait=se=com=plé=ter 10
    cest=se=qui=rend=la=mour=si=com=pli=qué 10
    par=ce=que=lun=dans=lau=tre 7
    je=lau=rais=jus=te=em=boî=té 8
    je=ne=suis=pas=un=a=pô=tres 8

    mon=corps=est=ma=cel=lu=le 7
    mon=at=ti=tude=est=ma=pri=son 8
    je=suis=u=ne=li=bel=lu=le 8
    en=fer=mé=dans=un=co=chon 7
  • Phonétique : Des Préssions

    pytɛ̃ ʒε mal o kœʁ
    fo kə ʒaʁεtə fyme
    pytɛ̃ ʒε mal o kœʁ
    fo kə ʒaʁεtə də lεme,
    mɔ̃ pɔtə di kə ʒə sɥiz- œ̃ kanaʁ,
    mεz- o kɔ̃tʁεʁə ʒə sɥiz- œ̃ kɔnaʁ
    puʁ sa kεllə ma pa ʃwazi
    puʁ sa kə sɔ̃t- amuʁ nə ma pa bəni.

    nɔ̃ ʒə sɥi pa ɑ̃ depʁesjɔ̃,
    ʒə bwa ʒystə dε pʁesjɔ̃,
    dε pʁesjɔ̃z- e dε pʁeswɛ̃,
    ʒyska ɑ̃ pεʁdʁə la ʁεzɔ̃
    e ʒə pʁɑ̃t- ynə butεjə
    puʁ mə finiʁ a la mεzɔ̃
    apʁε la butεjə
    fini syʁ lə ʃəmɛ̃ də mεzɔ̃.

    ʒə lεmə mε lamuʁ sε kɔ̃plike
    lœ̃ dɑ̃ lotʁə il fodʁε sə kɔ̃plete,
    sε sə ki ʁɑ̃ lamuʁ si kɔ̃plike
    paʁsə kə lœ̃ dɑ̃ lotʁə,
    ʒə loʁε ʒystə ɑ̃bwate
    ʒə nə sɥi pa œ̃n- apotʁə.

    mɔ̃ kɔʁz- ε ma sεllylə
    mɔ̃n- atitydə ε ma pʁizɔ̃,
    ʒə sɥiz- ynə libεllylə
    ɑ̃fεʁme dɑ̃z- œ̃ koʃɔ̃.
  • Pieds Phonétique : Des Préssions

    py=tɛ̃=ʒε=mal=o=kœ=ʁə 7
    fo=kə=ʒa=ʁε=tə=fy=me 7
    py=tɛ̃=ʒε=mal=o=kœ=ʁə 7
    fo=kə=ʒa=ʁε=tə=də=lε=me 8
    mɔ̃pɔtə=di=kə=ʒə=sɥi=zœ̃=ka=naʁ 8
    mε=zo=kɔ̃tʁεʁə=ʒə=sɥi=zœ̃=kɔ=naʁ 8
    puʁ=sa=kεl=lə=ma=pa=ʃwa=zi 8
    puʁsakə=sɔ̃=ta=muʁnə=ma=pa=bə=ni 8

    nɔ̃=ʒə=sɥi=pa=ɑ̃=de=pʁe=sjɔ̃ 8
    ʒə=bwa=ʒys=tə=dε=pʁe=s=jɔ̃ 8
    dε=pʁe=sj=ɔ̃=ze=dε=pʁe=swɛ̃ 8
    ʒys=ka=ɑ̃=pεʁ=dʁə=la=ʁε=zɔ̃ 8
    e=ʒə=pʁɑ̃=ty=nə=bu=tε=jə 8
    puʁ=mə=fi=niʁ=a=la=mε=zɔ̃ 8
    a=pʁε=la=bu=tε=jə 6
    fi=ni=syʁ=lə=ʃə=mɛ̃də=mε=zɔ̃ 8

    ʒə=lεmə=mε=la=muʁ=sε=kɔ̃=pli=ke 9
    lœ̃=dɑ̃lotʁə=il=fo=dʁεsə=kɔ̃=ple=te 8
    sεsə=ki=ʁɑ̃=la=muʁ=si=kɔ̃=pli=ke 9
    paʁ=sə=kə=lœ̃=dɑ̃=lo=tʁə 7
    ʒə=lo=ʁε=ʒys=tə=ɑ̃=bwa=te 8
    ʒə=nə=sɥi=pa=œ̃=na=po=tʁə 8

    mɔ̃=kɔʁ=zε=ma=sεl=ly=lə 7
    mɔ̃=na=ti=tydə=ε=ma=pʁi=zɔ̃ 8
    ʒə=sɥi=zy=nə=li=bεl=ly=lə 8
    ɑ̃=fεʁ=me=dɑ̃=zœ̃=ko=ʃɔ̃ 7

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/12/2019Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.