Poeme-France : Lecture Écrit Mort

Poeme : Noyé Dans Un Univers Morne…

Poème Mort
Publié le 10/06/2004 00:00

L'écrit contient 183 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : De Profundis

Noyé Dans Un Univers Morne…

Noyé dans un univers morne ou la lumière est abolie,
Mon âme en berne embrasse à jamais le silence de la nuit
Voguant par delà les vagues savoureuses du désespoir sans rivage
Guidé par les murmures âcres du zéphr qui berce les tristes nuages.

La lune blafarde en sanglot pleure des larmes de cristal
Qui s’échouent sur le sol meurtri par l’éclosion de pierres tombales,
Ou se reflète le visage de mon âme à la lueur des étoiles,
Résidu épars d’un monde de lumière aux vestiges lacrymal.

Il ne reste que des arbres décharnés de leur manteau de feuille
Et, leurs squelettes ondulent au rythme des saisons en deuil.
Un linceul de fleurs flétris macule le sol expirant de souffrance
En un gémissement qui s’évapore à l’horizon des âmes en errance.

Meurtri, mon cœur aspirait à savourer les béatitudes d’un paradis perdu
Mais, l’ultime étreinte de la mort me condamne comme un reclus
A mourir de tristesse pour l’éternité, stigmatisé de mes tourments
Au lieu de m’endormir sans souvenir au seuil vespéral du néant.
  • Pieds Hyphénique: Noyé Dans Un Univers Morne…

    noy=é=dans=un=u=ni=vers=mor=ne=ou=la=lu=miè=re=est=a=bo=lie 18
    mon=â=me=en=berne=em=bras=se=à=ja=mais=le=si=len=ce=de=la=nuit 18
    vo=guant=par=de=là=les=va=gues=sa=vou=reuses=du=dé=ses=poir=sans=ri=vage 18
    gui=dé=par=les=mur=mures=â=cres=du=zé=phr=qui=ber=ce=les=tris=tes=nuages 18

    la=lu=ne=bla=far=de=en=san=glot=pleu=re=des=lar=mes=de=cris=tal 17
    qui=sé=chouent=sur=le=sol=meur=tri=par=lé=clo=sion=de=pier=res=tom=ba=les 18
    ou=se=re=flète=le=vi=sa=ge=de=mon=â=me=à=la=lueur=des=é=toiles 18
    ré=si=du=é=pars=dun=monde=de=lu=miè=re=aux=ves=ti=ges=la=cry=mal 18

    il=ne=res=te=que=des=ar=bres=dé=char=nés=de=leur=man=teau=de=feu=ille 18
    et=leurs=s=que=let=tes=on=du=lent=au=ryth=me=des=sai=sons=en=deuil 17
    un=lin=ceul=de=fleurs=flé=tris=ma=cu=le=le=sol=ex=pi=rant=de=souf=france 18
    en=un=gé=misse=ment=qui=sé=va=po=reà=lho=ri=zon=des=â=mes=en=er=rance 19

    meur=tri=mon=cœur=as=pi=rait=à=sa=vou=rer=les=bé=a=ti=tudes=dun=pa=ra=dis=per=du 22
    mais=lul=time=é=trein=te=de=la=mort=me=con=dam=ne=com=me=un=re=clus 18
    a=mou=rir=de=tristes=se=pour=lé=ter=ni=té=stig=ma=ti=sé=de=mes=tourments 18
    au=lieu=de=men=dor=mir=sans=sou=ve=nir=au=seuil=ves=pé=ral=du=né=ant 18
  • Phonétique : Noyé Dans Un Univers Morne…

    nwaje dɑ̃z- œ̃n- ynive mɔʁnə u la lymjεʁə εt- abɔli,
    mɔ̃n- amə ɑ̃ bεʁnə ɑ̃bʁasə a ʒamε lə silɑ̃sə də la nɥi
    vɔɡɑ̃ paʁ dəla lε vaɡ savuʁøzə dy dezεspwaʁ sɑ̃ ʁivaʒə
    ɡide paʁ lε myʁmyʁəz- akʁə- dy zefʁ ki bεʁsə lε tʁistə nɥaʒə.

    la lynə blafaʁdə ɑ̃ sɑ̃ɡlo plœʁə dε laʁmə- də kʁistal
    ki seʃue syʁ lə sɔl məʁtʁi paʁ leklozjɔ̃ də pjeʁə- tɔ̃balə,
    u sə ʁəflεtə lə vizaʒə də mɔ̃n- amə a la lɥœʁ dεz- etwalə,
    ʁezidy epaʁ dœ̃ mɔ̃də də lymjεʁə o vεstiʒə lakʁimal.

    il nə ʁεstə kə dεz- aʁbʁə- deʃaʁne də lœʁ mɑ̃to də fœjə
    e, lœʁ skəlεtəz- ɔ̃dyle o ʁitmə dε sεzɔ̃z- ɑ̃ dəj.
    œ̃ lɛ̃səl də flœʁ fletʁi makylə lə sɔl εkspiʁɑ̃ də sufʁɑ̃sə
    ɑ̃n- œ̃ ʒemisəmɑ̃ ki sevapɔʁə a lɔʁizɔ̃ dεz- aməz- ɑ̃n- eʁɑ̃sə.

    məʁtʁi, mɔ̃ kœʁ aspiʁε a savuʁe lε beatitydə dœ̃ paʁadi pεʁdy
    mε, lyltimə etʁɛ̃tə də la mɔʁ mə kɔ̃damnə kɔmə œ̃ ʁəklys
    a muʁiʁ də tʁistεsə puʁ letεʁnite, stiɡmatize də mε tuʁmɑ̃
    o ljø də mɑ̃dɔʁmiʁ sɑ̃ suvəniʁ o səj vεspeʁal dy neɑ̃.
  • Pieds Phonétique : Noyé Dans Un Univers Morne…

    nwa=j=e=dɑ̃=zœ̃=ny=ni=ve=mɔʁ=nə=u=la=ly=mj=ε=ʁə=ε=ta=bɔ=li 20
    mɔ̃=na=mə=ɑ̃=bεʁ=nə=ɑ̃=bʁa=sə=a=ʒa=mε=lə=si=lɑ̃=sə=də=la=nɥi 19
    vɔ=ɡɑ̃=paʁ=də=la=lε=va=ɡə=sa=vu=ʁø=zə=dy=de=zεs=pwaʁ=sɑ̃=ʁi=va=ʒə 20
    ɡi=de=paʁ=lε=myʁ=my=ʁə=za=kʁə=dy=zefʁ=ki=bεʁ=sə=lε=tʁis=tə=nɥ=a=ʒə 20

    la=ly=nə=bla=faʁ=də=ɑ̃=sɑ̃=ɡlo=plœ=ʁə=dε=laʁ=mə=də=kʁis=tal 17
    ki=se=ʃu=e=syʁ=lə=sɔl=məʁ=tʁi=paʁ=le=klo=zj=ɔ̃=də=pje=ʁə=tɔ̃=ba=lə 20
    u=sə=ʁə=flε=tə=lə=vi=za=ʒə=də=mɔ̃=na=mə=a=la=lɥœʁ=dε=ze=twa=lə 20
    ʁe=zi=dy=e=paʁ=dœ̃=mɔ̃=də=də=ly=mj=ε=ʁə=o=vεs=ti=ʒə=la=kʁi=mal 20

    il=nə=ʁεs=tə=kə=dε=zaʁ=bʁə=de=ʃaʁ=ne=də=lœ=ʁə=mɑ̃=to=də=fœ=jə 19
    e=lœ=ʁə=skə=lε=tə=zɔ̃=dy=le=o=ʁit=mə=dε=sε=zɔ̃=zɑ̃=dəj 17
    œ̃=lɛ̃=səl=də=flœ=ʁə=fle=tʁi=ma=ky=lə=lə=sɔl=εk=spi=ʁɑ̃=də=su=fʁɑ̃=sə 20
    ɑ̃=nœ̃=ʒe=misə=mɑ̃=ki=se=va=pɔ=ʁə=a=lɔ=ʁi=zɔ̃=dε=za=mə=zɑ̃=ne=ʁɑ̃sə 20

    məʁ=tʁi=mɔ̃=kœʁ=as=pi=ʁε=a=sa=vu=ʁe=lε=be=a=ti=tydə=dœ̃=pa=ʁa=di=pεʁ=dy 22
    mε=lyl=ti=mə=e=tʁɛ̃=tə=də=la=mɔʁ=mə=kɔ̃=dam=nə=kɔ=mə=œ̃=ʁə=klys 19
    a=mu=ʁiʁ=də=tʁis=tε=sə=puʁ=le=tεʁ=ni=te=stiɡ=ma=ti=ze=də=mε=tuʁ=mɑ̃ 20
    o=lj=ø=də=mɑ̃=dɔʁ=miʁ=sɑ̃=su=və=niʁ=o=səj=vεs=pe=ʁal=dy=ne=ɑ̃ 19

PostScriptum

La mort apporte t-elle le repos de l’âme ou un nouvel enfer ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Jjp

Logiquement le repos de l’ame
Bravo pour ton poeme
N’oublie pas de regarder les miens 😉
Continue

Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Pascal

jolie, jolie, mais tres triste, la mort nous apporte quoi, si ce n’est q’un grand mystere, que l’on découvriras au départ de notre sphere.

Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Xander

superbe mon frére encore de la poésie que j’adore toujours aussi beau et divin

Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Xander

faudra que tu me dises ce que tu pesnes de mon dernier poème chevalier noir je pense que tu devrais aimer

Auteur de Poésie
11/06/2004 00:00Les Yeux Noirs

Absolument magnifique, comme toujours. Pour ma part, je pense que la mort m’apportera bientot le repos de l’âme. je souffre trop dans la vie ici bas. . . mais jiré kan meme en enfer (si existe l’enfer et le paradis) pour tout le mal ke j’ai pu faire au gens ke j’aime. Je serais probablement punis par la reincarnation eternel dans le malheur. . . (je crois a la réincarnation).
Et toi k’en pense tu? ton avis m’interesse bcp. Est ce le meme ke dans ton poeme?
Les yeux noirs.

Auteur de Poésie
15/06/2004 00:00Sheron

to be or not to be
c’est une bonne question
que repondre. . . . . .
rien si ce n’est bon poème bisous
Amitié

Auteur de Poésie
15/06/2004 00:00-0titefleur-0

magnifique vraiment mais cela ne change pas de l’habitude tout se que tu ecrit est magnifique! et merci de ton commentaire!