Poeme : Les Fourmis, Mes Amis

Les Fourmis, Mes Amis

Conciliabule
De mandibules.
Mauvais présage,
Cette ronde des sages.
Si z’êtes chez moi,
Mon monde est roi.
Venez pas manger,
Mon sucre, mon miel,
Et patauger dans mon bidet,
Et puis vous faites peur à ma belle.

« Grisouillis, grisouillas.
Ticoti, ticota.
Tiquetic tequetic. »
Du balai avec une claque.
« Tiquetic tiquetac. »
Pac poc, pfiout, chtouille !
Et ma main, qu’écrabouille

Les fourmis, mes amis !

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Les Fourmis, Mes Amis

    conci=li=a=bu=le 5
    de=man=di=bu=les 5
    mau=vais=pré=sa=ge 5
    cet=te=ron=de=des=sages 6
    si=zê=tes=chez=moi 5
    mon=mon=de=est=roi 5
    ve=nez=pas=man=ger 5
    mon=su=cre=mon=miel 5
    et=pa=tau=ger=dans=mon=bidet 7
    et=puis=vous=faites=peur=à=ma=belle 8

    gri=souil=lis=gri=souillas 6
    ti=co=ti=ti=co=ta 6
    ti=que=tic=te=que=tic 6
    du=ba=lai=a=vec=une=claque 7
    ti=que=tic=ti=que=tac 7
    pac=poc=p=fiout=ch=touille 6
    et=ma=main=qué=cra=bouille 6

    les=four=mis=mes=a=mis 6
  • Phonétique : Les Fourmis, Mes Amis

    kɔ̃siljabylə
    də mɑ̃dibylə.
    movε pʁezaʒə,
    sεtə ʁɔ̃də dε saʒə.
    si zεtə ʃe mwa,
    mɔ̃ mɔ̃də ε ʁwa.
    vəne pa mɑ̃ʒe,
    mɔ̃ sykʁə, mɔ̃ mjεl,
    e patoʒe dɑ̃ mɔ̃ bidε,
    e pɥi vu fεtə pœʁ a ma bεllə.

    « ɡʁizuiji, ɡʁizuja.
    tikɔti, tikɔta.
    tikətik təkətik. »
    dy balε avεk ynə klakə.
    « tikətik tikətak. »
    pak pɔk, pfju, ktujə !
    e ma mɛ̃, kekʁabujə

    lε fuʁmi, mεz- ami !
  • Syllabes Phonétique : Les Fourmis, Mes Amis

    kɔ̃=si=lj=a=by=lə 6
    də=mɑ̃=di=by=lə 5
    mo=vε=pʁe=za=ʒə 5
    sε=tə=ʁɔ̃=də=dε=saʒə 6
    si=zε=tə=ʃe=mwa 5
    mɔ̃=mɔ̃=də=ε=ʁwa 5
    və=ne=pa=mɑ̃=ʒe 5
    mɔ̃=sy=kʁə=mɔ̃=mjεl 5
    e=pa=to=ʒe=dɑ̃=mɔ̃=bi=dε 8
    e=pɥi=vu=fεtə=pœʁ=a=ma=bεllə 8

    ɡʁi=zui=ji=ɡʁi=zu=ja 7
    ti=kɔ=ti=ti=kɔ=ta 6
    ti=kə=tik=tə=kə=tik 6
    dy=ba=lε=a=vεk=ynə=klakə 7
    tikə=tik=ti=kə=tak 6
    pak=pɔk=pfj=u=ktu=jə 6
    e=ma=mɛ̃=ke=kʁa=bu=jə 7

    lε=fuʁ=mi=mε=za=mi 6

PostScriptum

J’étais envahi dans mon appartement. Mais bon, facile de s’en débarrasser, et en général, elles nous pardonnent de les affronter. Ce n’est tout de même pas leur place, même en banlieue, au 18 ème étage d’un grand immeuble. Qu’est ce qu’elles foutent là ?
Entre guillemet, c’est le langage fourmi, traduit comme je peux, car c’est compliqué… Je ne suis pas linguiste fourmis. A demander à Monsieur Werber, qui les connaît bien.

Récompense

0
1
3

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
03/05/2015 04:08Flamboyant972

Un écrit très original qui me parle énormément on ne sait plus quoi faire avec ses fourmis sérieux, une chose est sûre ils sont mieux organisés que nous les humains à travers ma colère je les observe, quand ils rentrent dans mes courses, frigo et autre merci de ce partage à bientôt mes amitiés

Auteur de Poésie
03/05/2015 07:23Callipso22

En tant que fan de Werber et ayant été de nombreuses fois envahit et piquée par les fourmis, je n’ai pu que me délecter de cette lecture! Je me réjouie d’avoir une fourmilière vitrée chez moi pour encore mieux les observer! 😉 Merci pour ce partage original et joliment acoustique! Cordialement. Mireille

Auteur de Poésie
03/05/2015 10:45Nouga

et les fourmis, cro onde

Auteur de Poésie
03/05/2015 14:37Missréré

assez marrant je trouve pauvres fourmis,si on les embètes pas elles viennent pas vous chatouiller
mais j’ai ri ceux ci dit
amitiés missrér