Poeme : Néandre

Néandre

Ses courbes révèlent tous les mystères
Enfouis dans de sombres recoins déserts
Flammes sinueuses allumant l’espoir
D’une compréhension moins accessoire

La bonté sujette à être étouffée
Saura se couver pour l’éternité
À travers tous les âges ténébreux
Pour pouvoir alimenter d’autres feux

Ainsi parfaire l’amour disponible
Pour que l’on puisse apprécier l’indicible
Malgré les ambitieux égos amers
Elle renouvellera l’éphémère

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Néandre

    ses=cour=bes=ré=vè=lent=tous=les=mys=tères 10
    en=fouis=dans=de=som=bres=re=coins=dé=serts 10
    flam=mes=si=nueu=ses=al=lu=mant=les=poir 10
    du=ne=com=pré=hen=sion=moins=ac=ces=soire 10

    la=bon=té=sujet=teà=ê=tre=é=touf=fée 10
    sau=ra=se=cou=ver=pour=lé=ter=ni=té 10
    à=tra=vers=tous=les=â=ges=té=né=breux 10
    pour=pou=voir=a=li=men=ter=dau=tres=feux 10

    ain=si=par=fai=re=la=mour=dis=po=nible 10
    pour=que=lon=puisse=ap=pré=cier=lin=di=cible 10
    mal=gré=les=am=bi=tieux=é=gos=a=mers 10
    el=le=re=nou=vel=le=ra=lé=phé=mère 10
  • Phonétique : Néandre

    sε kuʁbə- ʁevεle tus lε mistεʁə
    ɑ̃fui dɑ̃ də sɔ̃bʁə- ʁəkwɛ̃ dezεʁ
    flamə sinɥøzəz- alymɑ̃ lεspwaʁ
    dynə kɔ̃pʁeɑ̃sjɔ̃ mwɛ̃z- akseswaʁə

    la bɔ̃te syʒεtə a εtʁə etufe
    soʁa sə kuve puʁ letεʁnite
    a tʁavεʁ tus lεz- aʒə tenebʁø
    puʁ puvwaʁ alimɑ̃te dotʁə- fø

    ɛ̃si paʁfεʁə lamuʁ dispɔniblə
    puʁ kə lɔ̃ pɥisə apʁesje lɛ̃disiblə
    malɡʁe lεz- ɑ̃bitjøz- eɡoz- ame
    εllə ʁənuvεllʁa lefemεʁə
  • Syllabes Phonétique : Néandre

    sε=kuʁ=bə=ʁe=vε=le=tus=lε=mis=tεʁə 10
    ɑ̃=fu=i=dɑ̃də=sɔ̃=bʁə=ʁə=kwɛ̃=de=zεʁ 10
    fla=mə=sin=ɥø=zə=za=ly=mɑ̃=lεs=pwaʁ 10
    dy=nə=kɔ̃=pʁe=ɑ̃=sjɔ̃=mwɛ̃=zak=se=swaʁə 10

    la=bɔ̃=te=sy=ʒεtəa=ε=tʁə=e=tu=fe 10
    so=ʁa=sə=ku=ve=puʁ=le=tεʁ=ni=te 10
    a=tʁa=vεʁ=tus=lε=za=ʒə=te=ne=bʁø 10
    puʁ=pu=vwaʁ=a=li=mɑ̃=te=do=tʁə=fø 10

    ɛ̃=si=paʁ=fε=ʁə=la=muʁ=dis=pɔ=niblə 10
    puʁkə=lɔ̃=pɥi=sə=a=pʁe=sje=lɛ̃=di=siblə 10
    mal=ɡʁe=lε=zɑ̃=bi=tjø=ze=ɡo=za=me 10
    εl=lə=ʁə=nu=vεl=lʁa=le=fe=mε=ʁə 10

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
12/09/2011 11:18Marcel42

L’amour renouvellant l’éphémère, il fallait oser.
Cordialement,
Marcel.

Poème - Sans Thème -
Publié le 11/09/2011 15:32

L'écrit contient 68 mots qui sont répartis dans 3 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Disjonct'heure

Récompense

0
0
0