Poeme-France : Lecture Écrit Amitié

Poeme : The Gift Of A Friend

Poème Amitié
Publié le 09/06/2004 00:00

L'écrit contient 220 mots qui sont répartis dans 9 strophes.

Poete : Djedje Khiter

The Gift Of A Friend

The gift of a friend
(Djedje & Mary)

(Djedje)
Un instant de bonheur
A prendre dans mon cœur
Dans un cadeau offrir
Mon souvenir

(Mary)
To receive the best
Guard of my heart
Gift I have opened
Out of this universe

(Djedje)
S’échanger nos années
(Mary)
Of friendship or of love
(Djedje)
Des arrivées, des départs, pleurer
(Mary)
Write to ease the pain away

(Djedje)
S’échanger de nos vies
Un passage peut être plus facile
(Mary)
When we have someone to make it clear
Our roads are blocked, we live in fear

One happy moment, not long ago, so pure
(Djedje)
Le garder dans mon cœur
Ton, visage, ton sourire, ton amour
(Mary)
Do you remember ?

(Ensemble)
La joie de l’être ailleur
Est resté dans mon cœur
De voir tant d’amisDe tous pays
The memories will linger of days gone by
The joy of a moment
No one knows why
A gift given and unspent
N’avoir que le meilleur
Le garder dans son cœur
Les présents sont ouvert
Sur nos univers

(Mary)
The best gifts that you guard in your heart
Are the ones that are given ghat set memories apart
They open your eyes to the possibilities in life
And give you wings, so that you can take flight.

Mary Kaltenbach & Djedje Khiter (October 2003)
  • Pieds Hyphénique: The Gift Of A Friend

    the=gift=of=a=friend 5
    d=jed=jeet=ma=ry 6

    d=jed=je 4
    un=ins=tant=de=bon=heur 6
    a=pren=dre=dans=mon=cœur 6
    dans=un=ca=deau=of=frir 6
    mon=sou=ve=nir 4

    ma=ry 3
    to=re=cei=ve=the=best 6
    guard=of=my=heart 4
    gift=i=have=o=pe=ned 6
    out=of=this=u=ni=verse 6

    d=jed=je 4
    sé=chan=ger=nos=an=nées 6
    ma=ry 3
    of=friend=ship=or=of=love 6
    d=jed=je 4
    des=ar=ri=vées=des=dé=parts=pleu=rer 9
    ma=ry 3
    write=to=ease=the=pain=a=way 7

    d=jed=je 4
    sé=chan=ger=de=nos=vies 6
    un=pas=sage=peut=ê=tre=plus=fa=cile 9
    ma=ry 3
    when=we=have=so=meo=ne=to=ma=ke=it=clear 11
    our=roads=are=blo=cked=we=li=vein=fear 9

    one=hap=py=moment=not=long=a=go=so=pure 10
    d=jed=je 4
    le=gar=der=dans=mon=cœur 6
    ton=vi=sage=ton=sou=ri=re=ton=a=mour 10
    ma=ry 3
    do=you=re=mem=ber 5

    en=sem=ble 4
    la=joie=de=lêtre=ail=leur 6
    est=res=té=dans=mon=cœur 6
    de=voir=tant=da=misde=tous=pa=ys 8
    the=me=mo=ries=will=lin=ger=of=days=gone=by 11
    the=joy=of=a=mo=ment 6
    no=one=k=nows=w=hy 6
    a=gift=gi=ven=and=unspent 6
    na=voir=que=le=meil=leur 6
    le=gar=der=dans=son=cœur 6
    les=pré=sents=sont=ou=vert 6
    sur=nos=u=ni=vers 5

    ma=ry 3
    the=best=gifts=that=you=guard=in=your=heart 9
    are=theones=that=a=re=gi=ven=ghat=set=me=mo=ries=a=part 14
    they=open=your=eyes=to=the=pos=si=bi=li=ties=in=life 13
    and=give=you=wing=s=so=that=you=can=ta=ke=flight 12

    ma=ry=kal=ten=ba=ch=et=d=jed=je=khi=ter=oc=to=ber=deux=mille=trois 18
  • Phonétique : The Gift Of A Friend

    tə ʒift ɔf a fʁjɛ̃d
    (dʒεdʒə e maʁi)

    (dʒεdʒə)
    œ̃n- ɛ̃stɑ̃ də bɔnœʁ
    a pʁɑ̃dʁə dɑ̃ mɔ̃ kœʁ
    dɑ̃z- œ̃ kado ɔfʁiʁ
    mɔ̃ suvəniʁ

    (maʁi)
    to ʁəsεvə tə bεst
    ɡaʁ ɔf mi əaʁ
    ʒift i-avə ɔpənεd
    u ɔf tiz- ynivεʁsə

    (dʒεdʒə)
    seʃɑ̃ʒe noz- ane
    (maʁi)
    ɔf fʁjɛ̃dʃip ɔʁ ɔf lɔvə
    (dʒεdʒə)
    dεz- aʁive, dε depaʁ, pləʁe
    (maʁi)
    wʁitə to əazə tə pɛ̃ awε

    (dʒεdʒə)
    seʃɑ̃ʒe də no vi
    œ̃ pasaʒə pø εtʁə plys fasilə
    (maʁi)
    wɛ̃ wə-avə sɔməɔnə to makə it kləaʁ
    uʁ ʁɔadz- aʁə blɔkεd, wə livə ɛ̃ fəaʁ

    ɔnə-api mɔmɑ̃, no lɔ̃ aɡo, so pyʁə
    (dʒεdʒə)
    lə ɡaʁde dɑ̃ mɔ̃ kœʁ
    tɔ̃, vizaʒə, tɔ̃ suʁiʁə, tɔ̃n- amuʁ
    (maʁi)
    do iu ʁəmɑ̃be ?

    (ɑ̃sɑ̃blə)
    la ʒwa də lεtʁə ajœʁ
    ε ʁεste dɑ̃ mɔ̃ kœʁ
    də vwaʁ tɑ̃ damizdə tus pεi
    tə məmɔʁi wij lɛ̃ʒe ɔf dε ɡɔnə bi
    tə ʒwa ɔf a mɔmɑ̃
    no ɔnə knɔw wi
    a ʒift ʒivɛ̃ ɑ̃d œ̃spe
    navwaʁ kə lə mεjœʁ
    lə ɡaʁde dɑ̃ sɔ̃ kœʁ
    lε pʁezɑ̃ sɔ̃t- uvεʁ
    syʁ noz- ynive

    (maʁi)
    tə bεst ʒift ta iu ɡaʁ ɛ̃ iuʁ əaʁ
    aʁə tə ɔnə ta aʁə ʒivɛ̃ ɡa sεt məmɔʁiz- apaʁ
    te ɔpɛ̃ iuʁ εj to tə pɔsibilitiz- ɛ̃ lifə
    ɑ̃d ʒivə iu wiŋ, so ta iu kɑ̃ takə fliɡt.

    maʁi kaltɑ̃bak e dʒεdʒə kitəʁ (ɔktɔbe dø milə tʁwas)
  • Pieds Phonétique : The Gift Of A Friend

    tə=ʒift=ɔf=a=fʁjɛ̃d 5
    dʒεd=ʒə=e=ma=ʁi 6

    dʒεd=ʒə 3
    œ̃=nɛ̃s=tɑ̃=də=bɔ=nœʁ 6
    a=pʁɑ̃=dʁə=dɑ̃=mɔ̃=kœʁ 6
    dɑ̃=zœ̃=ka=do=ɔ=fʁiʁ 6
    mɔ̃=su=və=niʁ 4

    ma=ʁi 3
    to=ʁə=sε=və=tə=bεst 6
    ɡaʁ=ɔf=mi=ə=aʁ 5
    ʒift=i-avə=ɔ=pə=nεd 6
    u=ɔf=ti=zy=ni=vεʁsə 6

    dʒεd=ʒə 3
    se=ʃɑ̃=ʒe=no=za=ne 6
    ma=ʁi 3
    ɔf=fʁjɛ̃d=ʃip=ɔʁ=ɔf=lɔvə 6
    dʒεd=ʒə 3
    dε=za=ʁi=ve=dε=de=paʁ=plə=ʁe 9
    ma=ʁi 3
    wʁitə=to=əa=zə=tə=pɛ̃=a=wε 8

    dʒεd=ʒə 3
    se=ʃɑ̃=ʒe=də=no=vi 6
    œ̃=pa=saʒə=pø=ε=tʁə=plys=fasilə 8
    ma=ʁi 3
    wɛ̃=wə-avə=sɔ=məɔ=nə=to=ma=kə=it=klə=aʁ 12
    uʁ=ʁɔ=ad=zaʁə=blɔ=kεd=wə=li=vəɛ̃=fə=aʁ 11

    ɔ=nə-a=pi=mɔ=mɑ̃=no=lɔ̃=a=ɡo=so=pyʁə 12
    dʒεd=ʒə 3
    lə=ɡaʁ=de=dɑ̃=mɔ̃=kœʁ 6
    tɔ̃=vi=zaʒə=tɔ̃=su=ʁi=ʁə=tɔ̃=na=muʁ 10
    ma=ʁi 3
    do=i=u=ʁə=mɑ̃=be 6

    ɑ̃=sɑ̃=blə 4
    la=ʒwadə=lε=tʁə=a=jœʁ 6
    ε=ʁεs=te=dɑ̃=mɔ̃=kœʁ 6
    də=vwaʁ=tɑ̃=da=miz=də=tus=pε=i 9
    tə=mə=mɔ=ʁi=wij=lɛ̃=ʒe=ɔf=dε=ɡɔnə=bi 11
    tə=ʒwa=ɔf=a=mɔ=mɑ̃ 6
    no=ɔ=nə=knɔw=wi 5
    a=ʒift=ʒi=vɛ̃=ɑ̃d=œ̃s=pe 7
    na=vwaʁ=kə=lə=mε=jœʁ 6
    lə=ɡaʁ=de=dɑ̃=sɔ̃=kœʁ 6
    lε=pʁe=zɑ̃=sɔ̃=tu=vεʁ 6
    syʁ=no=zy=ni=ve 5

    ma=ʁi 3
    tə=bεst=ʒift=ta=i=u=ɡaʁ=ɛ̃=i=uʁəaʁ 10
    aʁə=təɔ=nə=ta=a=ʁə=ʒi=vɛ̃=ɡa=sεt=mə=mɔ=ʁi=za=paʁ 15
    te=ɔ=pɛ̃=i=uʁ=εj=totə=pɔ=si=bi=li=ti=zɛ̃lifə 13
    ɑ̃d=ʒivə=i=u=wiŋ=so=ta=i=u=kɑ̃=ta=kə=fliɡt 13

    ma=ʁi=kal=tɑ̃=bak=e=dʒεd=ʒə=ki=təʁ=ɔk=tɔ=be=dø=milə=tʁwas 16

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/07/2004 00:00Cindy Ange

Joli duo français/english, that’s nice, c’est pas mal, so cute, j’aime bien moi, I’ve written one in english too, if you want to see it-0 Kiss

Auteur de Poésie
30/07/2004 00:00Maestitia

Très joli poème, mi-théâtre/mi-poème. . . on imagine très bien ce duo sur scène. . .
C’est vraiment très beau. . .
Bravo. . .
Bisous ++

Auteur de Poésie
04/08/2004 00:00Nemesis

Je m’attendais à un poème en anglais, vu le titre, but anyway i don’t mind if its half english half french; je ne suis pas un adepte du concept de duo dans la poésie, mais je trouve que le fait de le faire en deux langues différentes est une idée vraiment originale et enrichissante. . . Je ne sais pas si je me rends indiscret en te demandant si la fille qui a écrit la partie en anglais, est parfaitement anglophone ?

Auteur de Poésie
04/08/2004 00:00Djedje Khiter

Mary K. est américaine. Pourquoi ? Tu veux que je te l’a présente ?? :o)

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Nemesis

Non, tu n’as pas à me la présenter, mais elle n’est décidement pas douée pour la poésie !

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Djedje Khiter

On ne peut pas être doué partout, en tout cas, elle est doué en amitié. . . :o) 😉
Moi, j’ai juste aimé ce qu’elle a écrit à la fin. . . C’est touchant. (-)

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Nemesis

Si c’est pour venir et à chaque fois attaquer ce que j’écris avec des critiques abaissantes au lieu d’être constructives, et me laisser des commentaires malintentionnés au lieu de me faire des suggestions ou des remarques objectives, je peux te dire que je serais ravi si tu fini par aller ailleurs tirer sur tout ce qui bouge en te prenant pour le nombril du monde, jouant au cow-boy du Far West. S’il y a un art que tu maîtrise le mieux, c’est celui de te faire valoir en disant du mal des autres, et j’en ai marre de ton vilain jeu. . . . Je t’ai déjà tendu la main à plusieurs reprises pour que le respect soit mutuel, mais il est apparent qu’on ne peut pas changer les mauvaises habitudes quand on est de mauvaise foi !

Auteur de Poésie
27/08/2004 00:00Nemesis

A Djedje Khiter :
Je vois mal comment tu peux comprendre ce que je veux dire avec ces commandements, étant donné ton esprit tordu, tes critiques malintentionnées et ta façon de voir les choses d’une manière superficielle, s’attardant sur les mots au lieu de chercher leur signification, et de prendre en compte le contexte dans lequel ils se situent et la dimension qu’ils prennent.
Bon je vais faire l’effort de t’expliquer ce que j’entends par ces commandements et pourquoi ils font partie d’une saga de 10 actes, je ne fais pas cette explication spécialement pour toi, car je sais d’avance que tu ne seras pas convaincu, puisque c’est une seconde nature chez toi, mais je le fais pour tous ceux qui lisent ce que j’écris, sans nécessairement l’apprécier, mais qui me respectent en tout cas.
Les Dix Commandements Du Temple De L’Ordre Nouvel réfèrent à ce qui commande aujourd’hui le nouvel ordre mondial " L’Ordre Nouvel ". Aavec des mots plus simples pour que tu puisses comprendre, je dirais tout ce qui fait loi dans le monde actuel " Temple ", comment on est commandé, manipulé et mené à la baguette, souvent sans se rendre compte et surtout sans pouvoir faire grande chose, car ce sont les grands de ce monde qui tirent les ficelles et nous dictent ce qu’on doit suivre à la lettre. Chaque poème reprend un thème qui est présenté comme un commandement en référence aux 10 commandements reçus par Moise et que le peuple juif devait suivre et respecter scrupuleusement. La référence et le parallèle sont métaphoriques et symboliques et non pas, comme tu l’as à tort compris, historiques et religieux.
Le premier acte : L’OMERTÀ : Loi Du Silence, est un commandement dans la mesure ou il nous impose la loi de silence, d’où le titre OMERTÀ qui est une loi fondamentale chez la mafia italienne. Le deuxième : L’Épée de Damoclès, fait allusion à la peur qui nous commande, d’où le célèbre titre, dont j’assume que tu connais l’histoire qui se cache derrière. Le troisième : La Belle Au Bois Dormant, revoie à cette loi de l’inertie (loi fondamentale de la physique chez Newton) qui commande une humanité impuissante (La Belle Au Bois Dormant). Le quatrième : LE SATI : Bûcher Des Veuves, fait référence à loi de la soumission qui nous gouverne, une loi qui nous impose de se soumettre aux puissances de ce monde, aux gouvernement, à l’ordre préétablit, etc. … LE SATI, est une ancienne tradition indou, qui veut dire que lorsque le mari d’une femme est mort, elle devait se jeter dans les flammes et périr avec lui, comme signe de sa total soumission à son défunt mari, d’où le titre donné à ce poème. Le cinquième : La Bannière Etoilée, dénonce la loi de l’hégémonie, celui de la prédominance d’une superpuissance mondiale, en l’occurrence les Etats Unis d’Amériques, d’où bien entendu le titre qui fait référence à ce qui symbolise le mieux l’oncle SAM, son drapeau. Le sixième : Le Chemin De Croix, parle de la loi de la dictature, prise dans son sens le plus large, à savoir la dictature des pouvoirs, non seulement dans des pays du tiers monde avec des régimes dictatoriales bien connus, mais aussi dans des pays développés avec une démocratie déguisée et des gouvernements qui s’ingénient pour abuser du pouvoir. Il y a aussi la dictature des institutions financières tel que le Fonds Monétaire International ou la Banque Mondiale, et qui dictent leurs lois aux pays pauvres, au détriment du bien être de leurs peuples. Je l’ai appelé : Le Chemin De Croix, parce que c’est un chemin pénible, cruel et obligatoire qu’on est amené à prendre (tel le chemin emprunté par Jésus). Le septième : La Tête Et La Queue Du Serpent, il est clair qu’on est conscient du fait que la loi de la terreur nous hante dans notre quotidien, mais on se rend pas compte qu’il y a bien le terrorisme tel véhiculé à grandes pompes dans les médias, et celui dont on en parle jamais, et qui passe sous silence, c’est celui plus dévastateur et dangereux : le terrorisme d’Etat. D’où le titre : La Tête Et La Queue Du Serpent, il s’agit du même serpent à la fin, soit on est mordu par sa tête, soit on est étouffé par sa queue.
Pou les trois actes qui restent, j’en ferai une analyse dès que je les mettrai sur le site, il sont pratiquement finis, mais je dois encore trouver les bons titres, car je donne toujours beaucoup de soin et d’attention au choix des titres, pour que ça puisses au mieux refléter l’essence et l’âme du poème.
Bon, pour finir je te dirais, ne me prends pas pour un con ou pour quelqu’un qui jette des mots en l’air sans savoir de quoi il parle. Je suis adepte d’une poésie qui interpelle et qui sensibilise, assez abstraite, mais je m’efforce toujours d’utiliser les mots simples pour que ça soit à la portée de tout le monde. Si tu continues à ne pas voir au-delà du bout de ton nez, il n’y a pas de raison de venir sur mes poèmes et de continuer à t’acharner contre moi, et comme tu l’as maintes fois dis ou insinué, tu peux les boycotter pour de bon, et aller ailleurs lire ce qui ne se prête à aucune interprétation indirecte, comme ça tu n’aurais pas à te fatiguer le petit bout de cervelle que tu as !

Auteur de Poésie
27/08/2004 00:00Nemesis

J’espère que c’est sincère de ta part cette fois, tellement tu m’as habitué à souffler le chaud et le froid, que je ne sais plus si je dois croire à ce que tu dis, au risque d’être de nouveau attaqué virulemment, à tort plus qu’à raison, ou bien si je dois encore me méfier, pour ne pas être choqué par la suite.
En tout cas, tu es libre de ta personne et tu peux me laisser les commentaires que tu veux, bien que ça me fait mal que tu mets, à chaque fois, en doute ce que j’écris, sans apporter des suggestions et, souvent, sans être objectif et honnête envers moi, je ne dis pas que c’est voulu de ta part, mais je pense que tu as un problème de communication, qui fait que tu fais mal passer ton message, au risque d’heurter la sensibilité de l’autre.
Pour le mot de la fin, je retire tout ce que j’ai dit du mal sur toi, ce n’était nullement voulu, mais quand on continue à presser la citronnade, à un certain moment, ça explose !