Poeme : Seul

Seul

Seul, personne n’est là pour m’accompagner dans ma solitude.
Inondée d’amour et de peine, cette solitude ne pourra recoudre ma blessure.
Une grosse blessure sur mon cœur.
Un cœur de feu, saignant et laissant couler sa lave comme un volcan en éruption.
Un volcan ne cessant de couler, un volcan malade…
Une maladie anonyme qui n’fait aucune rime et n’exprimant aucun sentiment.
Je m’appelle Anonyme, je n’ai pas de sentiment et je ne pourrais vous dire ma maladie.
La maladie de l’amour est une grosse blessure.
L’amour, blessure qui nous fait saigner sans cesse.
Sans cesse, la haine me hante.
Hantée par le malheur, la tristesse je ne fais que pleurer dans ce lieu carré.
Un carré sans issus, sans sortie.
Sortir pour ne jamais revenir, c’est tellement le bonheur.
Le bonheur, un mot simple à écrire mais difficile à comprendre.
Comprendre ce que l’on écrit sans le vouloir.
Je veux m’enfuir et ne jamais revenir.
Je reviens à dire que je suis seul.
Oui, seul.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Seul

    seul=per=sonne=nest=là=pour=mac=com=pa=gner=dans=ma=so=li=tude 15
    inon=dée=da=mour=et=de=peine=cet=te=so=li=tu=de=ne=pour=ra=re=cou=dre=ma=bles=sure 22
    u=ne=gros=se=bles=su=re=sur=mon=cœur 10
    un=cœur=de=feu=sai=gnant=et=lais=sant=cou=ler=sa=lave=com=meun=vol=can=en=é=rup=tion 21
    un=vol=can=ne=ces=sant=de=cou=ler=un=vol=can=ma=lade 14
    une=ma=la=diea=no=ny=me=qui=n=fait=au=cu=ne=ri=me=et=nex=pri=mant=au=cun=sen=timent 23
    je=map=pel=lea=no=ny=me=je=nai=pas=de=sen=timent=et=je=ne=pour=rais=vous=di=re=ma=ma=la=die 25
    la=ma=la=die=de=la=mour=est=u=ne=gros=se=bles=sure 14
    la=mour=bles=su=re=qui=nous=fait=sai=gner=sans=cesse 12
    sans=ces=se=la=hai=ne=me=han=te 9
    han=tée=par=le=malheur=la=tristes=se=je=ne=fais=que=pleu=rer=dans=ce=lieu=car=ré 19
    un=car=ré=sans=is=sus=sans=sor=tie 9
    sor=tir=pour=ne=ja=mais=re=ve=nir=cest=tel=le=ment=le=bon=heur 16
    le=bon=heur=un=mot=simpleà=é=cri=re=mais=dif=fi=ci=le=à=com=prendre 17
    com=pren=dre=ce=que=lon=é=crit=sans=le=vou=loir 12
    je=veux=men=fu=ir=et=ne=ja=mais=re=ve=nir 12
    je=re=viens=à=di=re=que=je=suis=seul 10
    oui=seul 2
  • Phonétique : Seul

    səl, pεʁsɔnə nε la puʁ makɔ̃paɲe dɑ̃ ma sɔlitydə.
    inɔ̃de damuʁ e də pεnə, sεtə sɔlitydə nə puʁʁa ʁəkudʁə ma blesyʁə.
    ynə ɡʁɔsə blesyʁə syʁ mɔ̃ kœʁ.
    œ̃ kœʁ də fø, sεɲɑ̃ e lεsɑ̃ kule sa lavə kɔmə œ̃ vɔlkɑ̃ ɑ̃n- eʁypsjɔ̃.
    œ̃ vɔlkɑ̃ nə sesɑ̃ də kule, œ̃ vɔlkɑ̃ maladə…
    ynə maladi anɔnimə ki nfε okynə ʁimə e nεkspʁimɑ̃ okœ̃ sɑ̃timɑ̃.
    ʒə mapεllə anɔnimə, ʒə nε pa də sɑ̃timɑ̃ e ʒə nə puʁʁε vu diʁə ma maladi.
    la maladi də lamuʁ εt- ynə ɡʁɔsə blesyʁə.
    lamuʁ, blesyʁə ki nu fε sεɲe sɑ̃ sεsə.
    sɑ̃ sεsə, la-εnə mə-ɑ̃tə.
    ɑ̃te paʁ lə malœʁ, la tʁistεsə ʒə nə fε kə pləʁe dɑ̃ sə ljø kaʁe.
    œ̃ kaʁe sɑ̃z- isys, sɑ̃ sɔʁti.
    sɔʁtiʁ puʁ nə ʒamε ʁəvəniʁ, sε tεllmɑ̃ lə bɔnœʁ.
    lə bɔnœʁ, œ̃ mo sɛ̃plə a ekʁiʁə mε difisilə a kɔ̃pʁɑ̃dʁə.
    kɔ̃pʁɑ̃dʁə sə kə lɔ̃n- ekʁi sɑ̃ lə vulwaʁ.
    ʒə vø mɑ̃fɥiʁ e nə ʒamε ʁəvəniʁ.
    ʒə ʁəvjɛ̃z- a diʁə kə ʒə sɥi səl.
    ui, səl.
  • Syllabes Phonétique : Seul

    səl=pεʁ=sɔnə=nε=la=puʁ=ma=kɔ̃=pa=ɲe=dɑ̃=ma=sɔ=li=tydə 15
    i=nɔ̃=de=da=muʁ=e=də=pεnə=sε=tə=sɔ=li=ty=də=nə=puʁ=ʁa=ʁə=ku=dʁə=ma=ble=syʁə 23
    y=nə=ɡʁɔ=sə=ble=sy=ʁə=syʁ=mɔ̃=kœʁ 10
    œ̃=kœʁ=də=fø=sε=ɲɑ̃=e=lε=sɑ̃=ku=le=sa=lavə=kɔ=məœ̃=vɔl=kɑ̃=ɑ̃=ne=ʁyp=sjɔ̃ 21
    œ̃=vɔl=kɑ̃nə=se=sɑ̃=də=ku=le=œ̃=vɔl=kɑ̃=maladə 12
    ynə=ma=la=di=a=nɔ=ni=mə=ki=nfε=o=ky=nə=ʁi=məe=nεk=spʁi=mɑ̃=o=kœ̃=sɑ̃=ti=mɑ̃ 23
    ʒə=ma=pεlləa=nɔ=nimə=ʒə=nε=pa=də=sɑ̃=ti=mɑ̃=e=ʒə=nə=puʁ=ʁε=vu=di=ʁə=ma=ma=la=di 24
    la=ma=la=didə=la=muʁ=ε=ty=nə=ɡʁɔ=sə=ble=syʁə 13
    la=muʁ=ble=sy=ʁə=ki=nu=fε=sε=ɲe=sɑ̃=sεsə 12
    sɑ̃=sε=sə=la-ε=nə=mə-ɑ̃=tə 9
    ɑ̃=te=paʁlə=ma=lœʁ=la=tʁis=tε=sə=ʒə=nə=fε=kə=plə=ʁe=dɑ̃=sə=ljø=ka=ʁe 20
    œ̃=ka=ʁe=sɑ̃=zi=sys=sɑ̃=sɔʁ=ti 9
    sɔʁ=tiʁ=puʁnə=ʒa=mε=ʁə=və=niʁ=sε=tεl=lmɑ̃=lə=bɔ=nœʁ 14
    lə=bɔ=nœʁ=œ̃=mo=sɛ̃pləa=e=kʁi=ʁə=mε=di=fi=si=lə=a=kɔ̃=pʁɑ̃dʁə 17
    kɔ̃=pʁɑ̃=dʁə=sə=kə=lɔ̃=ne=kʁi=sɑ̃=lə=vu=lwaʁ 12
    ʒə=vø=mɑ̃f=ɥiʁ=e=nə=ʒa=mε=ʁə=və=niʁ 11
    ʒə=ʁə=vj=ɛ̃=za=di=ʁə=kə=ʒə=sɥi=səl 11
    u=i=səl 3

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
24/10/2011 14:51Marcel42

Ecrire un moyen de s’évader, de partager, de ne plus être tout à fait seul.
Cordialement,
Marcel.

Auteur de Poésie
24/10/2011 15:02Moz

La solitude n’est pas façile à apprivoiser...
Amicalement Moz...

Auteur de Poésie
25/10/2011 13:27St Just

On ne peut pas accompagner quelqu’un dans sa solitude : ce faisant à cet instant précis la personne n’est plus seule, donc il n’y a plus de solitude.
Tu décris des états d’âme et des souffrances que nous avons tous connus au cours de notre vie. Chacun s’en tire avec plus ou moins de séquelles, plus ou moins bien et surtout au bout de plus ou moins de temps. Les souffrances liées aux chagrins d’amour ne sont pas inutiles, bien au contraire : elles nous ouvrent les yeux sur l’incertitude d’une relation avec qui que ce soit. Il n’y a rien d’éternel et surtout pas sur le plan sentimental. De plus nos souffrances, souvent atroces, à se tordre, à hurler, nous ouvrent les yeux sur nous mêmes et également sur les autres. Quand on a beaucoup souffert on comprend mieux les autres, nous sommes alors enclin à plus de mansuétude et surtout enclin plus facilement au pardon, et à excuser les manquements des autres. C’est à chacun de tirer l’aspect positif de nos épreuves et de nos douleurs. Alors, non seulement elles n’ont pas été inutiles, mais bien au contraire elles ont été un enrichissement dont on ne prend conscience que beaucoup plus tard.
Amicalement St Just

Poème Sentiment
Publié le 22/10/2011 20:59

L'écrit contient 178 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Dk240209

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs