Poeme : L’abordement

L’abordement



Voila une question que j’aborde en confiance,
Et qui n’expose pas à des débordements,
Hormis les fous furieux qui ont des bords déments,
J’avoue être troublé par son insignifiance.
Entendons nous d’abord, ce n’est pas que je veuille,
Mépriser le léger ou la futilité,
Elle a, on en convient beaucoup d’utilité,
Autant que de cueillir un trèfle à quatre feuilles.
On le voit de nos jours que l’action des pirates,
Des corsaires autrefois, n’est pas très appréciée,
En lisant les journaux on n’se fend plus les rates.
Une femme peut-elle et cela en conscience,
Se laisser accoster sans être dépréciée ?
Est-ce là un progrès ou une déficience ? …


St Just (Joël Gauthier) Novembre 2008

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: L’abordement

    1

    voi=la=u=ne=ques=ti=on=que=ja=bor=de=en=con=fiance 14
    et=qui=nex=po=se=pas=à=des=dé=bor=de=ments 12
    hor=mis=les=fous=fu=rieux=qui=ont=des=bords=dé=ments 12
    ja=voue=ê=tre=trou=blé=par=son=in=si=gni=fi=an=ce 14
    en=ten=dons=nous=da=bord=ce=nest=pas=que=je=veui=lle 13
    mé=pri=ser=le=lé=ger=ou=la=fu=ti=li=té 12
    el=le=a=on=en=con=vient=beau=coup=du=ti=li=té 13
    au=tant=que=de=cueillir=un=trè=fle=à=qua=tre=feu=i=lles 14
    on=le=voit=de=nos=jours=que=lac=ti=on=des=pi=ra=tes 14
    des=cor=sai=res=au=tre=fois=nest=pas=très=ap=pré=ci=ée 14
    en=li=sant=les=jour=naux=on=n=se=fend=plus=les=ra=tes 14
    u=ne=fem=me=peut=tel=le=et=ce=la=en=cons=cien=ce 14
    se=lais=ser=ac=cos=ter=sans=ê=tre=dé=pré=ci=ée 13
    est=ce=là=un=pro=grès=ou=u=ne=dé=fi=cien=ce 13
    1

    s=t=just=joël=gau=thier=no=vem=bre=deux=mil=le=hu=it 14
  • Phonétique : L’abordement



    vwala ynə kεstjɔ̃ kə ʒabɔʁdə ɑ̃ kɔ̃fjɑ̃sə,
    e ki nεkspozə pa a dε debɔʁdəmɑ̃,
    ɔʁmi lε fus fyʁjø ki ɔ̃ dε bɔʁd demɑ̃,
    ʒavu εtʁə tʁuble paʁ sɔ̃n- ɛ̃siɲifjɑ̃sə.
    ɑ̃tɑ̃dɔ̃ nu dabɔʁ, sə nε pa kə ʒə vœjə,
    mepʁize lə leʒe u la fytilite,
    εllə a, ɔ̃n- ɑ̃ kɔ̃vjɛ̃ boku dytilite,
    otɑ̃ kə də kœjiʁ œ̃ tʁεflə a katʁə fœjə.
    ɔ̃ lə vwa də no ʒuʁ kə laksjɔ̃ dε piʁatə,
    dε kɔʁsεʁəz- otʁəfwa, nε pa tʁεz- apʁesje,
    ɑ̃ lizɑ̃ lε ʒuʁnoz- ɔ̃ nsə fɑ̃ plys lε ʁatə.
    ynə famə pø tεllə e səla ɑ̃ kɔ̃sjɑ̃sə,
    sə lεse akɔste sɑ̃z- εtʁə depʁesje ?
    ε sə la œ̃ pʁɔɡʁεz- u ynə defisjɑ̃sə ? …


    εs te ʒyst (ʒɔεl ɡotjəʁ) nɔvɑ̃bʁə dø milə ɥit
  • Syllabes Phonétique : L’abordement

    1

    vwa=la=y=nə=kεs=tjɔ̃kə=ʒa=bɔʁ=də=ɑ̃=kɔ̃=fjɑ̃sə 12
    e=ki=nεk=spo=zə=pa=a=dε=de=bɔʁ=də=mɑ̃ 12
    ɔʁ=mi=lε=fus=fy=ʁjø=ki=ɔ̃=dε=bɔʁd=de=mɑ̃ 12
    ʒa=vu=ε=tʁə=tʁu=ble=paʁ=sɔ̃=nɛ̃=si=ɲi=fjɑ̃sə 12
    ɑ̃=tɑ̃=dɔ̃=nu=da=bɔʁ=sə=nε=pa=kə=ʒə=vœjə 12
    me=pʁi=ze=lə=le=ʒe=u=la=fy=ti=li=te 12
    εllə=a=ɔ̃=nɑ̃=kɔ̃=vjɛ̃=bo=ku=dy=ti=li=te 12
    o=tɑ̃=kə=də=kœjiʁ=œ̃=tʁε=flə=a=ka=tʁə=fœjə 12
    ɔ̃=lə=vwa=də=no=ʒuʁ=kə=lak=sjɔ̃=dε=pi=ʁatə 12
    dε=kɔʁ=sεʁə=zo=tʁə=fwa=nε=pa=tʁε=za=pʁe=sje 12
    ɑ̃=li=zɑ̃=lε=ʒuʁ=no=zɔ̃=nsə=fɑ̃=plys=lε=ʁatə 12
    ynə=fa=mə=pø=tεl=lə=e=sə=la=ɑ̃=kɔ̃=sjɑ̃sə 12
    sə=lε=se=a=kɔs=te=sɑ̃=zε=tʁə=de=pʁe=sje 12
    εsə=la=œ̃=pʁɔ=ɡʁε=zu=y=nə=de=fi=sjɑ̃=sə 12
    1

    εsə=te=ʒyst=ʒɔ=εl=ɡo=tjəʁ=nɔ=vɑ̃=bʁə=dø=mi=lə=ɥ=it 15

PostScriptum

Question posée en Novembre 2008 sur yahoo Questions/Réponses
Etes-vous pour ou contre ? L’abordement. ?
Une femme a t-elle le droit de se faire aborder ?
La religion autorise t-elle le droit à l’abordement ?

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
24/10/2011 19:08Lorette

c’est étrange cette question.
Serais je donc futuriste ou d’un autre monde pour dire sans vergogne que, moi, une femme parmis d’autre, je ne me sentirais pas dépréciée?
Ni la religion, ni les coutumes, ni les "quand dira t’on" qui contreraien, pour sûr, mon côté feministe, ne me feront oublier qu’il est bon de se laisser aller parfois aux aléas de la vie.

ou peut être n’ai je pas compris votre réflexion.

Auteur de Poésie
24/10/2011 20:00St Just

La question joue sur les mots : le droit à l’abordement : le droit à l’avortement.
Quand une question est basée sur l’humour, ma réponse en tient compte. Il ne faut alors pas prendre pour argent comptant ce genre de réflexions qui entretient l’équivoque, justement en ne faisant que prolonger l’esprit de la question.
Amicalement St Just

Auteur de Poésie
25/10/2011 20:14Shamrock

Moi je serai plutôt pour le sabordement ! Moins sans doute que pour le rapordement, sa variante urbaine et bruyante. Quant au mirobolordement, c’est un concept presqu’abracadantesque ! Moi j’aime bien cet humour un peu potache qui tache...

Poème - Sans Thème -
Publié le 17/10/2011 10:31

L'écrit contient 124 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : St Just

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs