Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Inflamo Nox

Poème - Sans Thème -
Publié le 11/10/2004 17:42

L'écrit contient 92 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Emyraud

Inflamo Nox

Fière chandelle debout
Cire noire coule acier
Plus de mystère que tout marabout
Flamme blanche sans brûler

Symbole d’une vie perdue
Nul candélabre pour elle seule
Solitude à peine voulue
Héritage des aïeules

Personne pour l’éteindre
Ce désir évoqué si souvent
Ô Maître, cesse de peindre
Chef-d’oeuvre si troublant

Aucune action ne découle
Existence condamnée
Qui vînt de l’oeuf ou la poule ?
Secret dans la tige brulée

Et pourtant de sa lumière
Tente d’éclairer les parois alentoures
Reste ultime prière
Comprendre ce monde qui l’entoure
  • Pieds Hyphénique: Inflamo Nox

    fi=è=re=chan=del=le=de=bout 8
    ci=re=noi=re=cou=le=a=cier 8
    plus=de=mys=tère=que=tout=ma=ra=bout 9
    flam=me=blan=che=sans=brû=ler 7

    sym=bo=le=du=ne=vie=per=due 8
    nul=can=dé=labre=pour=el=le=seule 8
    so=li=tude=à=pei=ne=vou=lue 8
    hé=ri=ta=ge=des=aïeu=les 7

    per=son=ne=pour=lé=tein=dre 7
    ce=dé=sir=é=vo=qué=si=souvent 8
    ô=maî=tre=ces=se=de=pein=dre 8
    chef=doeu=vre=si=trou=blant 6

    au=cune=ac=ti=on=ne=dé=coule 8
    exis=ten=ce=con=dam=née 6
    qui=vînt=de=loeuf=ou=la=pou=le 8
    se=cret=dans=la=ti=ge=bru=lée 8

    et=pour=tant=de=sa=lu=miè=re 8
    tente=dé=clai=rer=les=pa=rois=a=len=toures 10
    res=te=ul=ti=me=pri=è=re 8
    com=pren=dre=ce=monde=qui=len=toure 8
  • Phonétique : Inflamo Nox

    fjεʁə ʃɑ̃dεllə dəbu
    siʁə nwaʁə kulə asje
    plys də mistεʁə kə tu maʁabu
    flamə blɑ̃ʃə sɑ̃ bʁyle

    sɛ̃bɔlə dynə vi pεʁdɥ
    nyl kɑ̃delabʁə puʁ εllə sələ
    sɔlitydə a pεnə vulɥ
    eʁitaʒə dεz- ajələ

    pεʁsɔnə puʁ letɛ̃dʁə
    sə deziʁ evɔke si suvɑ̃
    o mεtʁə, sεsə də pɛ̃dʁə
    ʃεf dœvʁə si tʁublɑ̃

    okynə aksjɔ̃ nə dekulə
    εɡzistɑ̃sə kɔ̃damne
    ki vin də lœf u la pulə ?
    sεkʁε dɑ̃ la tiʒə bʁyle

    e puʁtɑ̃ də sa lymjεʁə
    tɑ̃tə deklεʁe lε paʁwaz- alɑ̃tuʁə
    ʁεstə yltimə pʁjεʁə
    kɔ̃pʁɑ̃dʁə sə mɔ̃də ki lɑ̃tuʁə
  • Pieds Phonétique : Inflamo Nox

    fj=ε=ʁə=ʃɑ̃=dεl=lə=də=bu 8
    si=ʁə=nwa=ʁə=ku=lə=a=sje 8
    plys=də=mis=tεʁə=kə=tu=ma=ʁa=bu 9
    fla=mə=blɑ̃=ʃə=sɑ̃=bʁy=le 7

    sɛ̃=bɔ=lə=dy=nə=vi=pεʁdɥ 7
    nyl=kɑ̃=de=labʁə=puʁ=εllə=sə=lə 8
    sɔ=li=ty=də=a=pε=nə=vulɥ 8
    e=ʁi=ta=ʒə=dε=za=jə=lə 8

    pεʁ=sɔ=nə=puʁ=le=tɛ̃=dʁə 7
    sə=de=ziʁ=e=vɔ=ke=si=su=vɑ̃ 9
    o=mε=tʁə=sε=sə=də=pɛ̃=dʁə 8
    ʃεf=dœ=vʁə=si=tʁu=blɑ̃ 6

    o=ky=nə=ak=sjɔ̃=nə=de=kulə 8
    εɡ=zis=tɑ̃=sə=kɔ̃=dan 6
    ki=vin=də=lœf=u=la=pu=lə 8
    sε=kʁε=dɑ̃=la=ti=ʒə=bʁy=le 8

    e=puʁ=tɑ̃=də=sa=ly=mjε=ʁə 8
    tɑ̃tə=de=klε=ʁe=lε=pa=ʁwa=za=lɑ̃=tuʁə 10
    ʁεs=tə=yl=ti=mə=pʁi=jεʁ 7
    kɔ̃=pʁɑ̃dʁə=sə=mɔ̃=də=ki=lɑ̃=tuʁə 8

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
11/10/2004 00:00+(C+r+o+w)+(S)(S)(S)

Voila de bonnes questions ki remémore les questions existenciels, comme koi chacun est artiste 😉
Bvo m’zell Emy.
(C toi ki t déconect d’msn, ou ya un bug générale?)
CWDE

Auteur de Poésie
11/10/2004 00:00Le Cercle Des Poètes

merci pour ton com.
oui que de question, beau poeme.

Auteur de Poésie
14/10/2004 00:00Soldier

C’est très très joli vraiment, bravo a toi

Auteur de Poésie
16/10/2004 00:00Kaz

bravo
c tres joli
c mystique. . . lol
non c bien, je trouve ca particulieremne "bien joue"
de mêler le désordre des mots avec l’unité de la bougie
a laqueele tu revien a chak aragraph. . . je sais pas si
tu vois ce ke je veux dire ! lol
en tou cas c bien
biz kaz

Auteur de Poésie
18/10/2004 00:00Emyraud

je vois tres bien kaz, j’ai commencé sur une bougie et ca a continué tout seul, sans but precis. . .
ravie que ca vous plaise!

Auteur de Poésie
19/10/2004 00:00Emyraud

waouh, les coms de sheron sont mieux que mon propre poeme. . .

Auteur de Poésie
19/10/2004 00:00Sheron

Ton écriture me semble en miroir reflets de la même flamme qui me fait griffonner du papier

Me retrouverais-je dans cet univers que l’on éclair a la chandelle
Un lumignon dans un petit lampion fluet mais gai
Cierge éclairant ton église voûte éternelle
Tel un flambeau ou milieu de la foule
Cortège carnavalesque jour de l’an
Bougie entre les amoureux comme une suite de poème
Entre tes lignes tels des flammèches
Qui brûle le cœur et l’esprit
Ardeur et passion commencement idée seulement
Puis petit a petit comme la cire coule et dessine une goutte
Tu écrit les mots qui découle de ta bouche
Comme un parchemin qui suis son chemin
Au reflets flamboyant de la fière chandelle
Trônant fièrement sur le coin de ton bureau

Moi j’aime me brûler a elle et me frôler a tes textes

amitié