Poeme : J’ai Peu De Te Perdre

J’ai Peu De Te Perdre

Si l’amour est un crime fais de moi ta victime

Je te donnerai mon cœur pour que tu vive,
Car sans toi il ne me servirai a rien

Le jour ou je t’ai rencontré j’avais peur de te connaitre.
Le jour ou je t’ai connu j’avais peur de t’aimer
Mais maintenant que je t’aime j’ai peur de te perdre !

Ecris par je gitan

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: J’ai Peu De Te Perdre

    si=la=mour=est=un=crime=fais=de=moi=ta=vic=time 12

    je=te=don=ne=rai=mon=cœur=pour=que=tu=vi=ve 12
    car=sans=toi=il=ne=me=ser=vi=rai=a=rien 11

    le=jour=ou=je=tai=ren=con=tré=ja=vais=peur=de=te=con=naitre 15
    le=jour=ou=je=tai=con=nu=ja=vais=peur=de=tai=mer 13
    mais=mainte=nant=que=je=tai=me=jai=peur=de=te=perdre 12

    ecris=par=je=gi=tan 5
  • Phonétique : J’ai Peu De Te Perdre

    si lamuʁ εt- œ̃ kʁimə fε də mwa ta viktimə

    ʒə tə dɔnəʁε mɔ̃ kœʁ puʁ kə ty vivə,
    kaʁ sɑ̃ twa il nə mə sεʁviʁε a ʁjɛ̃

    lə ʒuʁ u ʒə tε ʁɑ̃kɔ̃tʁe ʒavε pœʁ də tə kɔnεtʁə.
    lə ʒuʁ u ʒə tε kɔny ʒavε pœʁ də tεme
    mε mɛ̃tənɑ̃ kə ʒə tεmə ʒε pœʁ də tə pεʁdʁə !

    εkʁi paʁ ʒə ʒitɑ̃
  • Syllabes Phonétique : J’ai Peu De Te Perdre

    si=la=muʁ=ε=tœ̃=kʁimə=fε=də=mwa=ta=vik=timə 12

    ʒə=tə=dɔ=nə=ʁε=mɔ̃=kœʁ=puʁ=kə=ty=vi=və 12
    kaʁ=sɑ̃=twa=il=nə=mə=sεʁ=vi=ʁε=a=ʁj=ɛ̃ 12

    lə=ʒuʁ=uʒə=tε=ʁɑ̃=kɔ̃=tʁe=ʒa=vε=pœʁ=də=tə=kɔ=nεtʁə 14
    lə=ʒuʁ=uʒə=tε=kɔ=ny=ʒa=vε=pœʁ=də=tε=me 12
    mε=mɛ̃tə=nɑ̃=kə=ʒə=tε=mə=ʒε=pœʁ=də=tə=pεʁdʁə 12

    ε=kʁi=paʁ=ʒə=ʒi=tɑ̃ 6

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
08/12/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Amour
Publié le 07/11/2011 21:12

L'écrit contient 71 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : Moi Le Gitan