Poeme-France : Lecture Écrit Travail

Poeme : Travailleur Aux Fourneaux

Poème Travail
Publié le 22/03/2006 07:10

L'écrit contient 196 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Firelive18

Travailleur Aux Fourneaux

Par un matin de printemps
Tes yeux s’ouvrent soudainement
« Il est l’heure d’aller travailler »
Dans la belle usine d’à côtée.

Tu n’a que 15 ans
Et tu n’est pas encore assez grand
Pour suivre le chemin de tes parents
La vie d’ouvriers combattants.

A l’aube de tes 25 ans, tu renvoie l’idée bureaucrate
Et sans perdre un instant, ta guerre éclate
Pour revenir au poste le plus bas
Métallos, c’est dans ton sang qu’il sera !

Comme le tailleur de pierre
Qui creuse pour vaincre la misère
Ou comme les mineurs de fond
Dont la vie n’est qu’un bout de chiffon.

Lutter contre l’injustice à la force des discours
C’est ton combat de tous les jours
Grâce à l’autorité de ton pouvoir
Tu mènera la grève à la victoire…

Seulement, le jour viendra où l’usine s’éfondreras
Avec la foie des ouvriers au combat
Et toi petit ouvrier que tu es
Tu ne sera pas épargné.

Le chagrin gagne ton corps
Te battre encore et encore
Mais y’a plus d’espoir…
Ce sera le fin mot de l’histoire
  • Pieds Hyphénique: Travailleur Aux Fourneaux

    par=un=ma=tin=de=prin=temps 7
    tes=y=eux=sou=vrent=sou=dai=ne=ment 9
    il=est=l=heure=dal=ler=tra=vail=ler 10
    dans=la=bel=le=u=si=ne=dà=cô=tée 10

    tu=na=que=quin=ze=ans 6
    et=tu=nest=pas=en=co=re=as=sez=grand 10
    pour=sui=vre=le=che=min=de=tes=pa=rents 10
    la=vie=dou=vri=ers=com=bat=tants 8

    a=laube=de=tes=vingt=cinq=ans=tu=ren=voie=li=dée=bu=reau=crate 15
    et=sans=perdreun=ins=tant=ta=guer=re=é=clate 10
    pour=re=ve=nir=au=pos=te=le=plus=bas 10
    mé=tal=los=cest=dans=ton=sang=quil=se=ra 10

    com=me=le=tail=leur=de=pi=er=re 9
    qui=creu=se=pour=vain=cre=la=mi=sè=re 10
    ou=com=me=les=mi=neurs=de=fond 8
    dont=la=vie=nest=quun=bout=de=chif=fon 9

    lut=ter=contre=lin=jus=ticeà=la=for=ce=des=dis=cours 12
    cest=ton=com=bat=de=tous=les=jours 8
    grâ=ceà=lau=to=ri=té=de=ton=pou=voir 10
    tu=mène=ra=la=grè=ve=à=la=vic=toire 10

    seule=ment=le=jour=vien=dra=où=lu=si=ne=sé=fon=dre=ras 14
    a=vec=la=foie=des=ou=vriers=au=com=bat 10
    et=toi=pe=tit=ou=vri=er=que=tu=es 10
    tu=ne=se=ra=pas=é=par=gné 8

    le=cha=grin=ga=gne=ton=corps 7
    te=bat=tre=en=co=re=et=en=co=re 10
    mais=ya=plus=des=poir 5
    ce=se=ra=le=fin=mot=de=l=his=toire 10
  • Phonétique : Travailleur Aux Fourneaux

    paʁ œ̃ matɛ̃ də pʁɛ̃tɑ̃
    tεz- iø suvʁe sudεnəmɑ̃
    « il ε lœʁ dale tʁavajʁ »
    dɑ̃ la bεllə yzinə da kote.

    ty na kə kɛ̃zə ɑ̃
    e ty nε pa ɑ̃kɔʁə ase ɡʁɑ̃
    puʁ sɥivʁə lə ʃəmɛ̃ də tε paʁɑ̃
    la vi duvʁje kɔ̃batɑ̃.

    a lobə də tε vɛ̃t- sɛ̃k ɑ̃, ty ʁɑ̃vwa lide byʁokʁatə
    e sɑ̃ pεʁdʁə œ̃n- ɛ̃stɑ̃, ta ɡeʁə eklatə
    puʁ ʁəvəniʁ o pɔstə lə plys ba
    metalo, sε dɑ̃ tɔ̃ sɑ̃ kil səʁa !

    kɔmə lə tajœʁ də pjeʁə
    ki kʁøzə puʁ vɛ̃kʁə la mizεʁə
    u kɔmə lε minœʁ də fɔ̃
    dɔ̃ la vi nε kœ̃ bu də ʃifɔ̃.

    lyte kɔ̃tʁə lɛ̃ʒystisə a la fɔʁsə dε diskuʁ
    sε tɔ̃ kɔ̃ba də tus lε ʒuʁ
    ɡʁasə a lotɔʁite də tɔ̃ puvwaʁ
    ty mεnəʁa la ɡʁεvə a la viktwaʁə…

    sələmɑ̃, lə ʒuʁ vjɛ̃dʁa u lyzinə sefɔ̃dʁəʁa
    avεk la fwa dεz- uvʁjez- o kɔ̃ba
    e twa pəti uvʁje kə ty ε
    ty nə səʁa pa epaʁɲe.

    lə ʃaɡʁɛ̃ ɡaɲə tɔ̃ kɔʁ
    tə batʁə ɑ̃kɔʁə e ɑ̃kɔʁə
    mεz- ia plys dεspwaʁ…
    sə səʁa lə fɛ̃ mo də listwaʁə
  • Pieds Phonétique : Travailleur Aux Fourneaux

    paʁ=œ̃=ma=tɛ̃=də=pʁɛ̃=tɑ̃ 7
    tε=zi=ø=su=vʁe=su=dε=nə=mɑ̃ 9
    il=ε=lœ=ʁə=da=le=tʁa=vaj=ʁ 10
    dɑ̃=la=bεl=lə=y=zi=nə=da=ko=te 10

    ty=na=kə=kɛ̃=zə=ɑ̃ 6
    e=ty=nε=pa=ɑ̃=kɔ=ʁə=a=se=ɡʁɑ̃ 10
    puʁ=sɥi=vʁə=lə=ʃə=mɛ̃=də=tε=pa=ʁɑ̃ 10
    la=vi=du=vʁj=e=kɔ̃=ba=tɑ̃ 8

    a=lobə=də=tε=vɛ̃t=sɛ̃k=ɑ̃=ty=ʁɑ̃=vwa=li=de=by=ʁo=kʁatə 15
    e=sɑ̃=pεʁdʁə=œ̃=nɛ̃s=tɑ̃=ta=ɡeʁə=e=klatə 10
    puʁ=ʁə=və=niʁ=o=pɔs=tə=lə=plys=ba 10
    me=ta=lo=sε=dɑ̃=tɔ̃=sɑ̃=kil=sə=ʁa 10

    kɔ=mə=lə=ta=jœ=ʁə=də=pj=e=ʁə 10
    ki=kʁø=zə=puʁ=vɛ̃=kʁə=la=mi=zε=ʁə 10
    u=kɔ=mə=lε=mi=nœ=ʁə=də=fɔ̃ 9
    dɔ̃=la=vi=nε=kœ̃=bu=də=ʃi=fɔ̃ 9

    ly=te=kɔ̃tʁə=lɛ̃=ʒys=tisəa=la=fɔʁ=sə=dε=dis=kuʁ 12
    sε=tɔ̃=kɔ̃=ba=də=tus=lε=ʒuʁ 8
    ɡʁasə=a=lo=tɔ=ʁi=te=də=tɔ̃=pu=vwaʁ 10
    ty=mεnə=ʁa=la=ɡʁε=və=a=la=vik=twaʁə 10

    sə=lə=mɑ̃=lə=ʒuʁ=vjɛ̃=dʁa=u=ly=zinə=se=fɔ̃=dʁə=ʁa 14
    a=vεk=la=fwa=dε=zu=vʁje=zo=kɔ̃=ba 10
    e=twa=pə=ti=u=vʁj=e=kə=ty=ε 10
    ty=nə=sə=ʁa=pa=e=pa=ʁɲe 8

    lə=ʃa=ɡʁɛ̃=ɡa=ɲə=tɔ̃=kɔʁ 7
    tə=ba=tʁə=ɑ̃=kɔ=ʁə=e=ɑ̃=kɔ=ʁə 10
    mε=zi=a=plys=dεs=pwaʁ 6
    sə=sə=ʁa=lə=fɛ̃=mo=də=lis=twa=ʁə 10

PostScriptum

J’ai écris ce poème pour une amie qui tient un forum mettant à l’honneur l’acteur « Francis Renaud ». Ce poème retraçe la bouleversante histoire du téléfilm « le cri »

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/03/2006 07:40Mallo

mon père étais mineur de fond sous le ciel gris de Lorraine et j’ai été fière de lui. . . Tès beau ce texte. . . Amicalement. . . Mallo et bonne continuation à toi car tes écris sont très beau, au plaisir de te relire (BF)

Auteur de Poésie
07/04/2006 00:37Gut-Yvon

Jai été metallo et chaudronnier, je connais bien ce milieux l’ouvrier se bat pour ne pas être humilier et pour être reconnu en tant qu’être humain, même encore de nos jours. C’est bien d’avoir écrit ce poème Merci amitiés Yvon