Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : Apeurée

Poème Amour
Publié le 14/06/2004 00:00

L'écrit contient 107 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Flo Leclerc

Apeurée

Apeurée
La peur me hante tel un frisson sur ma peau, elle parcourt tout mon être, tout mon corps. Je la sens, elle pénètre en moi, tel un souffle malfaisant irritant tout. Elle arrive à toute vitesse, je la vois qui fonce tout droit sur moi. Comme une petite fille au milieu d’une armée, je ne suis plus à ma place, je n’ai jamais voulu être là, ressentir cela, en être envahie. Je n’ai jamais demandé cela, mais c’est l’Amour qui me l’offre, comme une pomme empoisonnée, une bombe dans un cadeau, du sang sur une rose…
(_) Fleur-de-Lys-O (_)
  • Pieds Hyphénique: Apeurée

    apeu=rée 2
    la=peur=me=hante=tel=un=fris=son=sur=ma=peau=el=le=par=court=tout=mon=ê=tre=tout=mon=corps=je=la=sens=el=le=pé=nè=treen=moi=tel=un=souf=fle=mal=fai=sant=ir=ri=tant=tout=el=le=ar=ri=ve=à=tou=te=vi=tes=se=je=la=vois=qui=fon=ce=tout=droit=sur=moi=com=me=u=ne=pe=ti=te=fille=au=mi=lieu=du=ne=ar=mée=je=ne=suis=plus=à=ma=pla=ce=je=nai=ja=mais=vou=lu=ê=tre=là=res=sen=tir=ce=la=en=ê=tre=en=va=hie=je=nai=ja=mais=de=man=dé=ce=la=mais=cest=la=mour=qui=me=lof=fre=com=me=u=ne=pom=me=em=poi=son=née=u=ne=bom=be=dans=un=ca=deau=du=sang=sur=u=ne=rose 147
    as=té=ris=que=sou=li=gné=as=té=ris=que=fleur=de=lys=o=as=té=ris=que=sou=li=gné=as=té=ris=que 27
  • Phonétique : Apeurée

    apəʁe
    la pœʁ mə-ɑ̃tə tεl œ̃ fʁisɔ̃ syʁ ma po, εllə paʁkuʁ tu mɔ̃n- εtʁə, tu mɔ̃ kɔʁ. ʒə la sɑ̃s, εllə penεtʁə ɑ̃ mwa, tεl œ̃ suflə malfəzɑ̃ iʁitɑ̃ tu. εllə aʁivə a tutə vitεsə, ʒə la vwa ki fɔ̃sə tu dʁwa syʁ mwa. kɔmə ynə pətitə fijə o miljø dynə aʁme, ʒə nə sɥi plysz- a ma plasə, ʒə nε ʒamε vuly εtʁə la, ʁəsɑ̃tiʁ səla, ɑ̃n- εtʁə ɑ̃vai. ʒə nε ʒamε dəmɑ̃de səla, mε sε lamuʁ ki mə lɔfʁə, kɔmə ynə pɔmə ɑ̃pwazɔne, ynə bɔ̃bə dɑ̃z- œ̃ kado, dy sɑ̃ syʁ ynə ʁozə…
    (asteʁiskə suliɲe asteʁiskə) flœʁ də lis ɔ (asteʁiskə suliɲe asteʁiskə)
  • Pieds Phonétique : Apeurée

    a=pə=ʁe 3
    la=pœʁ=mə-ɑ̃=tə=tεl=œ̃=fʁi=sɔ̃=syʁ=ma=po=εl=lə=paʁ=kuʁ=tu=mɔ̃=nε=tʁə=tu=mɔ̃=kɔʁ=ʒə=la=sɑ̃s=εl=lə=pe=nε=tʁə=ɑ̃=mwa=tεl=œ̃=su=flə=mal=fə=zɑ̃=i=ʁi=tɑ̃=tu=εl=lə=a=ʁi=və=a=tu=tə=vi=tε=sə=ʒə=la=vwa=ki=fɔ̃=sə=tu=dʁwa=syʁ=mwa=kɔ=mə=y=nə=pə=ti=tə=fi=jə=o=mi=ljø=dy=nə=aʁ=me=ʒə=nə=sɥi=plys=za=ma=pla=sə=ʒə=nε=ʒa=mε=vu=ly=ε=tʁə=la=ʁə=sɑ̃=tiʁ=sə=la=ɑ̃=nε=tʁə=ɑ̃=va=i=ʒə=nε=ʒa=mε=də=mɑ̃=de=sə=la=mε=sε=la=muʁ=ki=mə=lɔ=fʁə=kɔ=mə=y=nə=pɔ=mə=ɑ̃=pwa=zɔ=ne=y=nə=bɔ̃=bə=dɑ̃=zœ̃=ka=do=dy=sɑ̃=syʁ=y=nə=ʁozə 150
    as=te=ʁis=kə=su=li=ɲe=as=te=ʁis=kə=flœ=ʁə=də=lis=ɔ=as=te=ʁis=kə=su=li=ɲe=as=te=ʁis=kə 28

PostScriptum

Totalement pétrifiée. . . . Comme une rose de glace, une rose glacée depuis que son sang s’est écoulé. . .

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
22/10/2020Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.