Poeme : La Geste Du Paria - I

La Geste Du Paria - I

En ce monde si vaste, on a tracé des lignes,
Frontières éphémères, délimitant contrées,
Territoires, royaumes, empires et duchés,
Appartenant à ceux qui de la riche vigne
Ont su aux premiers âges, tirer les fruits
Aujourd’hui enrichis, ils dominent le monde,
Mais le sang dans leurs veines, a-t-il vraiment bleui ?
Les étendards flottent et les tambours grondent.

Is there power, is there blue blood ?

Lui était destiné aux faits les plus glorieux
A une vie de faste et d’exploits fabuleux.
Un royaume de magie, où mythes et chimères
Etaient le quotidien, où l’on croisait le fer,
Où les lyres chantaient du matin jusqu’au soir
Et du soir au matin, il suffisait de croire…
Au cœur d’un grand palais ceinturé de murs blancs
Là il était chez lui, car bleu était son sang.

Is there power, is there blue blood ?

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Geste Du Paria - I

    en=ce=mon=de=si=vaste=on=a=tra=cé=des=lignes 12
    fron=tières=é=phé=mè=res=dé=li=mi=tant=con=trées 12
    ter=ri=toires=ro=yau=mes=em=pi=res=et=du=chés 12
    ap=par=te=nant=à=ceux=qui=de=la=ri=che=vigne 12
    ont=su=aux=pre=mi=ers=â=ges=ti=rer=les=fruits 12
    au=jourd=hui=en=ri=chis=ils=do=mi=nent=le=monde 12
    mais=le=sang=dans=leurs=vei=nes=a=til=vrai=ment=bleui 12
    les=é=ten=dards=flot=tent=et=les=tam=bours=grondent 11

    is=the=re=po=wer=is=the=re=blue=blood 10

    lui=é=tait=des=ti=né=aux=faits=les=plus=glo=rieux 12
    a=une=vie=de=fas=te=et=dex=ploits=fa=bu=leux 12
    un=ro=yaume=de=ma=gie=où=my=thes=et=chi=mères 12
    etaient=le=quo=ti=dien=où=lon=croi=sait=le=fer 11
    où=les=ly=res=chan=taient=du=ma=tin=jus=quau=soir 12
    et=du=soir=au=ma=tin=il=suf=fi=sait=de=croire 12
    au=cœur=dun=grand=pa=lais=cein=tu=ré=de=murs=blancs 12
    là=il=é=tait=chez=lui=car=bleu=é=tait=son=sang 12

    is=the=re=po=wer=is=the=re=blue=blood 10
  • Phonétique : La Geste Du Paria - I

    ɑ̃ sə mɔ̃də si vastə, ɔ̃n- a tʁase dε liɲə,
    fʁɔ̃tjεʁəz- efemεʁə, delimitɑ̃ kɔ̃tʁe,
    teʁitwaʁə, ʁwajomə, ɑ̃piʁəz- e dyʃe,
    apaʁtənɑ̃ a sø ki də la ʁiʃə viɲə
    ɔ̃ sy o pʁəmjez- aʒə, tiʁe lε fʁɥi
    oʒuʁdɥi ɑ̃ʁiʃi, il dɔmine lə mɔ̃də,
    mε lə sɑ̃ dɑ̃ lœʁ vεnə, a til vʁεmɑ̃ bləi ?
    lεz- etɑ̃daʁd flɔte e lε tɑ̃buʁ ɡʁɔ̃de.

    is təʁə pɔwœʁ, is təʁə blɥ blud ?

    lɥi etε dεstine o fε lε plys ɡlɔʁjø
    a ynə vi də fastə e dεksplwa fabylø.
    œ̃ ʁwajomə də maʒi, u mitəz- e ʃimεʁə
    ətε lə kɔtidjɛ̃, u lɔ̃ kʁwazε lə fεʁ,
    u lε liʁə ʃɑ̃tε dy matɛ̃ ʒysko swaʁ
    e dy swaʁ o matɛ̃, il syfizε də kʁwaʁə…
    o kœʁ dœ̃ ɡʁɑ̃ palε sɛ̃tyʁe də myʁ blɑ̃
    la il etε ʃe lɥi, kaʁ blø etε sɔ̃ sɑ̃.

    is təʁə pɔwœʁ, is təʁə blɥ blud ?
  • Syllabes Phonétique : La Geste Du Paria - I

    ɑ̃sə=mɔ̃=də=si=vas=tə=ɔ̃=na=tʁa=se=dε=liɲə 12
    fʁɔ̃=tjε=ʁə=ze=fe=mεʁə=de=li=mi=tɑ̃=kɔ̃=tʁe 12
    te=ʁi=twa=ʁə=ʁwa=jomə=ɑ̃=pi=ʁə=ze=dy=ʃe 12
    a=paʁ=tə=nɑ̃=a=sø=ki=də=la=ʁi=ʃə=viɲə 12
    ɔ̃=sy=o=pʁə=mj=e=za=ʒə=ti=ʁe=lε=fʁɥi 12
    o=ʒuʁ=dɥi=ɑ̃=ʁi=ʃi=il=dɔ=mi=ne=lə=mɔ̃də 12
    mε=lə=sɑ̃=dɑ̃=lœʁ=vεnə=a=til=vʁε=mɑ̃=blə=i 12
    lε=ze=tɑ̃=daʁd=flɔ=te=e=lε=tɑ̃=buʁ=ɡʁɔ̃=de 12

    is=tə=ʁə=pɔ=wœ=ʁə=is=tə=ʁə=blɥ=blud 11

    lɥi=e=tε=dεs=ti=ne=o=fε=lε=plys=ɡlɔ=ʁjø 12
    a=ynə=vi=də=fas=tə=e=dεks=plwa=fa=by=lø 12
    œ̃=ʁwa=jomə=də=ma=ʒi=u=mi=tə=ze=ʃi=mεʁə 12
    ə=tε=lə=kɔ=ti=djɛ̃=u=lɔ̃=kʁwa=zε=lə=fεʁ 12
    u=lε=li=ʁə=ʃɑ̃=tε=dy=ma=tɛ̃=ʒys=ko=swaʁ 12
    e=dy=swaʁ=o=ma=tɛ̃=il=sy=fi=zε=də=kʁwaʁə 12
    o=kœʁ=dœ̃=ɡʁɑ̃=pa=lε=sɛ̃=ty=ʁe=də=myʁ=blɑ̃ 12
    la=il=e=tε=ʃe=lɥi=kaʁ=blø=e=tε=sɔ̃=sɑ̃ 12

    is=tə=ʁə=pɔ=wœ=ʁə=is=tə=ʁə=blɥ=blud 11

PostScriptum

début d’une nouvelle geste

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
23/01/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème - Sans Thème -
Publié le 01/12/2005 19:25

L'écrit contient 146 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : Ikare

Récompense

0
0
0