Poeme-France : Lecture Écrit Mort

Poeme : Au-Delà La Mort !

Poème Mort
Publié le 21/10/2005 21:01

L'écrit contient 149 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Illusion

Au-Delà La Mort !

Notre intense amour est né pour être éternel,
Pour toujours nous resterons à l’autre fidèle,
Notre union demeurera semblable après la mort,
Nous rencontrer était notre plus adorable sort.

Pour partir, je me noierais dans tes yeux,
Pour immortaliser ton visage dans ma mémoire,
Nous deux, notre amour, marquant l’histoire,
Par une mort merveilleuse pleine de mille feux.

Mon ange je ferais jaillir ton savoureux sang,
Pour que nous soyons enfin unis dans les cieux,
Je te couperais tes fine veines très lentement,
Pour que ton âme s’envole, pour être heureux.

Mélanger nos deux sangs pour crée cette envie :
Mourir ensemble pour ne jamais oublier notre vie,
Pour fixer les meilleurs moments au-delà des nuits,
Toi et moi, coucher sur un lit, attendant le paradis.

Sur ce lit tacher de sangs, nos corps, pour toujours,
Ne formeront plus qu’un être unique conçus d’amour.
  • Pieds Hyphénique: Au-Delà La Mort !

    notre=in=ten=se=a=mour=est=né=pour=ê=tre=é=ter=nel 14
    pour=tou=jours=nous=res=te=rons=à=lau=tre=fi=dèle 12
    notre=u=nion=de=meu=re=ra=sem=bla=ble=a=près=la=mort 14
    nous=ren=con=trer=é=tait=no=tre=plus=a=do=ra=ble=sort 14

    pour=par=tir=je=me=noie=rais=dans=tes=y=eux 11
    pour=im=mor=ta=li=ser=ton=vi=sa=ge=dans=ma=mé=moire 14
    nous=deux=no=tre=a=mour=mar=quant=l=his=toi=re 12
    par=u=ne=mort=mer=veil=leu=se=plei=ne=de=mil=le=feux 14

    mon=an=ge=je=fe=rais=jail=lir=ton=sa=vou=reux=sang 13
    pour=que=nous=soy=ons=en=fin=u=nis=dans=les=cieux 12
    je=te=cou=pe=rais=tes=fi=ne=vei=nes=très=len=te=ment 14
    pour=que=ton=â=me=sen=vo=le=pour=ê=tre=heu=reux 13

    mé=lan=ger=nos=deux=sangs=pour=crée=cet=te=en=vie 12
    mou=rir=en=sem=ble=pour=ne=ja=mais=ou=blier=no=tre=vie 14
    pour=fixer=les=meil=leurs=mo=ments=au=de=là=des=nuits 12
    toi=et=moi=cou=cher=sur=un=lit=at=ten=dant=le=pa=ra=dis 15

    sur=ce=lit=ta=cher=de=sang=s=nos=corps=pour=tou=jours 13
    ne=forme=ront=plus=quun=ê=tre=u=ni=que=con=çus=da=mour 14
  • Phonétique : Au-Delà La Mort !

    nɔtʁə ɛ̃tɑ̃sə amuʁ ε ne puʁ εtʁə etεʁnεl,
    puʁ tuʒuʁ nu ʁεstəʁɔ̃z- a lotʁə fidεlə,
    nɔtʁə ynjɔ̃ dəməʁəʁa sɑ̃blablə apʁε la mɔʁ,
    nu ʁɑ̃kɔ̃tʁe etε nɔtʁə plysz- adɔʁablə sɔʁ.

    puʁ paʁtiʁ, ʒə mə nwaəʁε dɑ̃ tεz- iø,
    puʁ imɔʁtalize tɔ̃ vizaʒə dɑ̃ ma memwaʁə,
    nu dø, nɔtʁə amuʁ, maʁkɑ̃ listwaʁə,
    paʁ ynə mɔʁ mεʁvεjøzə plεnə də milə fø.

    mɔ̃n- ɑ̃ʒə ʒə fəʁε ʒajiʁ tɔ̃ savuʁø sɑ̃,
    puʁ kə nu swajɔ̃z- ɑ̃fɛ̃ yni dɑ̃ lε sjø,
    ʒə tə kupəʁε tε finə vεnə tʁε lɑ̃təmɑ̃,
    puʁ kə tɔ̃n- amə sɑ̃vɔlə, puʁ εtʁə œʁø.

    melɑ̃ʒe no dø sɑ̃ɡ puʁ kʁe sεtə ɑ̃vi :
    muʁiʁ ɑ̃sɑ̃blə puʁ nə ʒamεz- ublje nɔtʁə vi,
    puʁ fikse lε mεjœʁ mɔmɑ̃z- o dəla dε nɥi,
    twa e mwa, kuʃe syʁ œ̃ li, atɑ̃dɑ̃ lə paʁadi.

    syʁ sə li taʃe də sɑ̃ɡ, no kɔʁ, puʁ tuʒuʁ,
    nə fɔʁməʁɔ̃ plys kœ̃n- εtʁə ynikə kɔ̃sys damuʁ.
  • Pieds Phonétique : Au-Delà La Mort !

    nɔtʁə=ɛ̃=tɑ̃=sə=a=muʁ=ε=ne=puʁ=ε=tʁə=e=tεʁ=nεl 14
    puʁ=tu=ʒuʁ=nu=ʁεs=tə=ʁɔ̃=za=lo=tʁə=fi=dεlə 12
    nɔtʁə=y=njɔ̃=də=mə=ʁə=ʁa=sɑ̃=bla=blə=a=pʁε=la=mɔʁ 14
    nu=ʁɑ̃=kɔ̃=tʁe=e=tε=nɔ=tʁə=plys=za=dɔ=ʁa=blə=sɔʁ 14

    puʁ=paʁ=tiʁ=ʒə=mə=nwa=ə=ʁε=dɑ̃=tε=zi=ø 12
    puʁ=i=mɔʁ=ta=li=ze=tɔ̃=vi=za=ʒə=dɑ̃=ma=me=mwaʁə 14
    nu=dø=nɔ=tʁə=a=muʁ=maʁ=kɑ̃=lis=twa=ʁə 11
    paʁ=y=nə=mɔʁ=mεʁ=vε=jø=zə=plε=nə=də=mi=lə=fø 14

    mɔ̃=nɑ̃=ʒə=ʒə=fə=ʁε=ʒa=jiʁ=tɔ̃=sa=vu=ʁø=sɑ̃ 13
    puʁ=kə=nu=swa=j=ɔ̃=zɑ̃=fɛ̃=y=ni=dɑ̃=lε=sj=ø 14
    ʒə=tə=ku=pə=ʁε=tε=fi=nə=vε=nə=tʁε=lɑ̃=tə=mɑ̃ 14
    puʁ=kə=tɔ̃=na=mə=sɑ̃=vɔ=lə=puʁ=ε=tʁə=œ=ʁø 13

    me=lɑ̃=ʒe=no=dø=sɑ̃ɡ=puʁ=kʁe=sε=tə=ɑ̃=vi 12
    mu=ʁiʁ=ɑ̃=sɑ̃=blə=puʁ=nə=ʒa=mε=zu=blje=nɔ=tʁə=vi 14
    puʁ=fik=se=lε=mε=jœ=ʁə=mɔ=mɑ̃=zo=də=la=dε=nɥi 14
    twa=e=mwa=ku=ʃe=syʁ=œ̃=li=a=tɑ̃=dɑ̃lə=pa=ʁa=di 14

    syʁ=sə=li=ta=ʃe=də=sɑ̃ɡ=no=kɔʁ=puʁ=tu=ʒuʁ 12
    nə=fɔʁ=mə=ʁɔ̃=plys=kœ̃=nεtʁə=y=ni=kə=kɔ̃=sys=da=muʁ 14

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/11/2005 13:09Rikette

c’est incroyable comme un poème peut donner tant d’émotions, j’ai du le lire trois fois de suite pour comprendre tout ce que je sentais en moi.
mon coeur s’est mit à battre, les larmes sont montées soudainement à mes yeux. la peur et la joie ont joué à l’unisson durant cette lecture (ces lectures). merci à vous c’est dans ces moments là qu’on se sent humain...