Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Dans L’Obscurité

Poème - Sans Thème -
Publié le 21/12/2004 15:02

L'écrit contient 227 mots qui sont répartis dans 8 strophes.

Poete : Joker

Dans L’Obscurité

Depuis que nous étions plongés
Tout ce temps dans l’obscurité
Nous n’avions plus la notion de jour et de nuit
Nous étions bien en enfer, pas au paradis

« Ces gens » pour qui nous avions voté
Notre confiance, nous leur avions donné
Et ils n’ont trouvé de mieux à faire
Que de lâcher cette bombe dans les airs

Pour nous, c’est sûr, c’était la fin des temps
Le vide, l’apocalypse, le néant
Pour eux c’était la fin de l’ennemi
On les entends dire « Mission Accomplie »

Tout ces enfants, ces femmes qui sont tombés
Paix à leur âmes, au ciel ils sont montés
Une éternité que nous étions dans le noir
Et même pas une petite lueur d’espoir

Le monde était néant, les couleurs disparues
La mort guettait nos vies, elle traînait dans les rues
« Les responsables » EUX étaient bien protégés
Et nous, nous n’avions plus qu’à espérer…

Mais, au loin, quelle est cette lueur ?
Un rayon de soleil, enfin un jour meilleur ?
L’obscurité n’est plus, bleu est le ciel
On retrouve enfin la vie, la paix éternelle

Puisse ce bonheur, dans le temps, perdurer
Faites que nos vies soient à jamais épargnées
Que la vie et l’amour reprennent leurs droits
Que la nuit et la mort ne reviennent jamais là.

JOKER - 21/12/04
  • Pieds Hyphénique: Dans L’Obscurité

    de=puis=que=nous=é=ti=ons=plon=gés 9
    tout=ce=temps=dans=lobs=cu=ri=té 8
    nous=na=vions=plus=la=no=tion=de=jour=et=de=nuit 12
    nous=é=tions=bien=en=en=fer=pas=au=pa=ra=dis 12

    ces=gens=pour=qui=nous=a=vions=vo=té 10
    no=tre=con=fiance=nous=leur=a=vions=don=né 10
    et=ils=nont=trou=vé=de=mieux=à=fai=re 10
    que=de=lâ=cher=cette=bom=be=dans=les=airs 10

    pour=nous=cest=sûr=cé=tait=la=fin=des=temps 10
    le=vide=la=po=ca=lyp=se=le=né=ant 10
    pour=eux=cé=tait=la=fin=de=len=ne=mi 10
    on=les=en=tends=dire=mis=sion=ac=com=plie 10

    tout=ces=en=fants=ces=fem=mes=qui=sont=tom=bés 11
    paix=à=leur=â=mes=au=ciel=ils=sont=mon=tés 11
    uneé=ter=ni=té=que=nous=é=tions=dans=le=noir 11
    et=même=pas=u=ne=pe=ti=te=lueur=des=poir 11

    le=mondeé=tait=né=ant=les=cou=leurs=dis=pa=rues 11
    la=mort=guet=tait=nos=vies=el=le=traî=nait=dans=les=rues 13
    les=res=pon=sables=eux=é=taient=bien=pro=té=gés 12
    et=nous=nous=na=vions=plus=quà=es=pé=rer 10

    mais=au=loin=quel=le=est=cet=te=lueur 9
    un=rayon=de=so=leil=en=fin=un=jour=meilleur 10
    lobs=cu=ri=té=nest=plus=bleu=est=le=ciel 10
    on=re=trouveen=fin=la=vie=la=paix=é=ter=nelle 11

    puisse=ce=bon=heur=dans=le=temps=per=du=rer 10
    faites=que=nos=vies=soient=à=ja=mais=é=par=gnées 11
    que=la=vie=et=la=mour=re=prennent=leurs=droits 10
    que=la=nuit=et=la=mort=ne=re=viennent=ja=mais=là 12

    jo=ker=vingt=et=un=s=la=sh=douze=s=la=sh=zé=ro=quatre 15
  • Phonétique : Dans L’Obscurité

    dəpɥi kə nuz- esjɔ̃ plɔ̃ʒe
    tu sə tɑ̃ dɑ̃ lɔpskyʁite
    nu navjɔ̃ plys la nɔsjɔ̃ də ʒuʁ e də nɥi
    nuz- esjɔ̃ bjɛ̃ ɑ̃n- ɑ̃fe, pa o paʁadi

    « səs ʒεns » puʁ ki nuz- avjɔ̃ vɔte
    nɔtʁə kɔ̃fjɑ̃sə, nu lœʁ avjɔ̃ dɔne
    e il nɔ̃ tʁuve də mjøz- a fεʁə
    kə də laʃe sεtə bɔ̃bə dɑ̃ lεz- εʁ

    puʁ nu, sε syʁ, setε la fɛ̃ dε tɑ̃
    lə vidə, lapɔkalipsə, lə neɑ̃
    puʁ ø setε la fɛ̃ də lεnəmi
    ɔ̃ lεz- ɑ̃tɑ̃ diʁə « misjɔ̃ akɔ̃pljə »

    tu sεz- ɑ̃fɑ̃, sε famə ki sɔ̃ tɔ̃be
    pε a lœʁ amə, o sjεl il sɔ̃ mɔ̃te
    ynə etεʁnite kə nuz- esjɔ̃ dɑ̃ lə nwaʁ
    e mεmə pa ynə pətitə lɥœʁ dεspwaʁ

    lə mɔ̃də etε neɑ̃, lε kulœʁ dispaʁy
    la mɔʁ ɡεtε no vi, εllə tʁεnε dɑ̃ lε ʁy
    « ləs ʁεspɔ̃sabləs » øz- etε bjɛ̃ pʁɔteʒe
    e nu, nu navjɔ̃ plys ka εspeʁe…

    mε, o lwɛ̃, kεllə ε sεtə lɥœʁ ?
    œ̃ ʁεjɔ̃ də sɔlεj, ɑ̃fɛ̃ œ̃ ʒuʁ mεjœʁ ?
    lɔpskyʁite nε plys, blø ε lə sjεl
    ɔ̃ ʁətʁuvə ɑ̃fɛ̃ la vi, la pε etεʁnεllə

    pɥisə sə bɔnœʁ, dɑ̃ lə tɑ̃, pεʁdyʁe
    fεtə kə no vi swae a ʒamεz- epaʁɲe
    kə la vi e lamuʁ ʁəpʁεne lœʁ dʁwa
    kə la nɥi e la mɔʁ nə ʁəvjεne ʒamε la.

    ʒɔke vɛ̃t- e œ̃ slaʃ duzə slaʃ zeʁo katʁə
  • Pieds Phonétique : Dans L’Obscurité

    dəp=ɥi=kə=nu=ze=sj=ɔ̃=plɔ̃=ʒe 9
    tu=sə=tɑ̃=dɑ̃=lɔp=sky=ʁi=te 8
    nu=na=vjɔ̃=plys=la=nɔ=sjɔ̃də=ʒuʁ=e=də=nɥi 11
    nu=ze=sjɔ̃=bjɛ̃=ɑ̃=nɑ̃=fe=pa=o=pa=ʁa=di 12

    səs=ʒεns=puʁ=ki=nu=za=vjɔ̃=vɔ=te 10
    nɔ=tʁə=kɔ̃=fjɑ̃sə=nu=lœʁ=a=vjɔ̃=dɔ=ne 10
    e=il=nɔ̃=tʁu=ve=də=mjø=za=fε=ʁə 10
    kə=də=la=ʃe=sεtə=bɔ̃=bə=dɑ̃=lε=zεʁ 10

    puʁ=nu=sε=syʁ=se=tε=la=fɛ̃=dε=tɑ̃ 10
    lə=vidə=la=pɔ=ka=lip=sə=lə=ne=ɑ̃ 10
    puʁ=ø=se=tε=la=fɛ̃=də=lε=nə=mi 10
    ɔ̃=lε=zɑ̃=tɑ̃=di=ʁə=mi=sjɔ̃=a=kɔ̃pljə 10

    tu=sε=zɑ̃=fɑ̃=sε=famə=ki=sɔ̃=tɔ̃=be 10
    pε=a=lœʁ=amə=o=sjεl=il=sɔ̃=mɔ̃=te 10
    ynəe=tεʁ=ni=te=kə=nu=ze=sjɔ̃=dɑ̃=lə=nwaʁ 11
    e=mεmə=pa=y=nə=pə=ti=tə=lɥœʁ=dεs=pwaʁ 11

    lə=mɔ̃dəe=tε=ne=ɑ̃=lε=ku=lœʁ=dis=pa=ʁy 11
    la=mɔʁ=ɡε=tε=no=vi=εl=lə=tʁε=nε=dɑ̃=lε=ʁy 13
    ləs=ʁεs=pɔ̃=sa=bləs=ø=ze=tε=bjɛ̃=pʁɔ=te=ʒe 13
    e=nu=nu=na=vjɔ̃=plys=ka=εs=pe=ʁe 10

    mε=o=lwɛ̃=kεl=lə=ε=sε=tə=lɥœ=ʁə 10
    œ̃=ʁε=jɔ̃də=sɔ=lεj=ɑ̃=fɛ̃=œ̃=ʒuʁ=mε=jœʁ 11
    lɔp=sky=ʁi=te=nε=plys=blø=ε=lə=sjεl 10
    ɔ̃ʁə=tʁu=vəɑ̃=fɛ̃=la=vi=la=pε=e=tεʁ=nεllə 11

    pɥi=sə=sə=bɔ=nœʁ=dɑ̃lə=tɑ̃=pεʁ=dy=ʁe 10
    fεtə=kə=no=vi=swa=a=ʒa=mε=ze=pa=ʁɲe 11
    kə=la=vi=e=la=muʁʁə=pʁε=ne=lœʁ=dʁwa 10
    kə=la=nɥi=e=lamɔʁnəʁə=vjε=ne=ʒa=mε=la 10

    ʒɔ=ke=vɛ̃=te=œ̃=slaʃ=duzə=slaʃ=ze=ʁokatʁə 10

PostScriptum

  • Ecrit le 21/12/04 -
    JOKER - 21/12/04

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
21/12/2004 00:00Myst

C’est vraiment superbe!
Sincèrement bravo! ! !
J’aime beaucoup!
13 amicalement
Kriss

Auteur de Poésie
21/12/2004 00:00Sachiko

Wooow ! Jouliiiii ! 😃
Bravo ^_^

Auteur de Poésie
21/12/2004 00:00Margouillat

tres joli et surtout tres realiste
j’te remercie d’avoir ecrit ca pour tout ceux qui ont péri pour rien. . .
bonne continuation
bisous
Mag

Auteur de Poésie
21/12/2004 00:00La Petite Puce

Ouah. . . . très joli ce poême et très réaliste!!!
Continue comme ça tu as une très belle facon d’ecrire.
Bisous et bravo
La p’tite puce

Auteur de Poésie
23/12/2004 00:00Pascal

plein de vérité, l’amour se meurt, la vie disparait.
joli écrit
amitié l’ange noir

Auteur de Poésie
22/01/2005 00:00Misht

Bah depuis que je sais que tu a écrit sous le pseudo de JOKER je viens voir ces poemes !!
Celui ci est superbe!!
J’aime bien les poemes qui parlent d’histoire vrai comme je suppose celui ci. . .
Continue ainsi!!
Misht!!