Poeme-France : Lecture Écrit Triste

Poeme : Te Voila Pendu. .

Poème Triste
Publié le 03/07/2004 00:00

L'écrit contient 131 mots qui sont répartis dans 6 strophes.

Poete : Katanès

Te Voila Pendu. .

Pauvre petit démon mutilant
Temps d’avenir devant soi
Pourquoi t’avoir dévouer à Satan
Il ta noircis en devenant ton roi

Pendant un moment tu avait perdu toute inappétence
Tu restai constament seul, peut-être part défiance
Ne voulant jamais voir personne tu sombrai en silence
Adepte de Satan, magie noir, meurtes… voila ta transe

Je voulai te revoir vivre en feu
Pas te voir dans ce diabolique creux
Tu semblant tellement triste a mes yeux
Pourtant tu disai être enfin heureux

Le monde autour de toi abandonnai
Ne voulant pas sortir de ton trou
Il ton laisser pourrir en paix
Il ton laisser faire cette acte fou

Oh jeune incrédule
N’écoutant que son cœur abbatu
Tu était dans ta bulle
Mais pourquoi t’ai-je retrouver pendu ?

MeL
  • Pieds Hyphénique: Te Voila Pendu. .

    pau=vre=pe=tit=dé=mon=mu=ti=lant 9
    temps=da=ve=nir=de=vant=soi 7
    pour=quoi=ta=voir=dé=vou=er=à=sa=tan 10
    il=ta=noir=cis=en=de=ve=nant=ton=roi 10

    pen=dant=un=moment=tu=a=vait=per=du=tou=te=i=nap=pé=tence 15
    tu=res=tai=cons=tament=seul=peut=tê=tre=part=dé=fiance 12
    ne=vou=lant=ja=mais=voir=per=sonne=tu=som=brai=en=si=lence 14
    adep=te=de=sa=tan=ma=gie=noir=meur=tes=voi=la=ta=transe 14

    je=vou=lai=te=re=voir=vi=vre=en=feu 10
    pas=te=voir=dans=ce=dia=bo=li=que=creux 10
    tu=sem=blant=tel=le=ment=triste=a=mes=yeux 10
    pour=tant=tu=di=sai=être=en=fin=heu=reux 10

    le=monde=au=tour=de=toi=a=ban=don=nai 10
    ne=vou=lant=pas=sor=tir=de=ton=trou 9
    il=ton=lais=ser=pour=rir=en=paix 8
    il=ton=lais=ser=faire=cet=te=ac=te=fou 10

    oh=jeu=ne=in=cré=du=le 7
    né=cou=tant=que=son=cœur=ab=ba=tu 9
    tu=é=tait=dans=ta=bu=lle 7
    mais=pour=quoi=tai=je=re=trou=ver=pen=du 10

    mel 1
  • Phonétique : Te Voila Pendu. .

    povʁə pəti demɔ̃ mytilɑ̃
    tɑ̃ davəniʁ dəvɑ̃ swa
    puʁkwa tavwaʁ devue a satɑ̃
    il ta nwaʁsiz- ɑ̃ dəvənɑ̃ tɔ̃ ʁwa

    pɑ̃dɑ̃ œ̃ mɔmɑ̃ ty avε pεʁdy tutə inapetɑ̃sə
    ty ʁεstε kɔ̃stame səl, pø tεtʁə paʁ defjɑ̃sə
    nə vulɑ̃ ʒamε vwaʁ pεʁsɔnə ty sɔ̃bʁε ɑ̃ silɑ̃sə
    adεptə də satɑ̃, maʒi nwaʁ, məʁtə… vwala ta tʁɑ̃zə

    ʒə vulε tə ʁəvwaʁ vivʁə ɑ̃ fø
    pa tə vwaʁ dɑ̃ sə djabɔlikə kʁø
    ty sɑ̃blɑ̃ tεllmɑ̃ tʁistə a mεz- iø
    puʁtɑ̃ ty dizε εtʁə ɑ̃fɛ̃ œʁø

    lə mɔ̃də otuʁ də twa abɑ̃dɔnε
    nə vulɑ̃ pa sɔʁtiʁ də tɔ̃ tʁu
    il tɔ̃ lεse puʁʁiʁ ɑ̃ pε
    il tɔ̃ lεse fεʁə sεtə aktə fu

    ɔ ʒənə ɛ̃kʁedylə
    nekutɑ̃ kə sɔ̃ kœʁ abaty
    ty etε dɑ̃ ta bylə
    mε puʁkwa tε ʒə ʁətʁuve pɑ̃dy ?

    mεl
  • Pieds Phonétique : Te Voila Pendu. .

    po=vʁə=pə=ti=de=mɔ̃=my=ti=lɑ̃ 9
    tɑ̃=da=və=niʁ=də=vɑ̃=swa 7
    puʁ=kwa=ta=vwaʁ=de=vu=e=a=sa=tɑ̃ 10
    il=ta=nwaʁ=si=zɑ̃=də=və=nɑ̃=tɔ̃=ʁwa 10

    pɑ̃=dɑ̃=œ̃=mɔ=mɑ̃=ty=a=vε=pεʁ=dy=tutə=i=na=pe=tɑ̃sə 15
    ty=ʁεs=tε=kɔ̃s=ta=me=səl=pø=tεtʁə=paʁ=de=fjɑ̃sə 12
    nə=vu=lɑ̃=ʒa=mε=vwaʁ=pεʁ=sɔnə=ty=sɔ̃=bʁε=ɑ̃=si=lɑ̃sə 14
    a=dεp=tə=də=sa=tɑ̃=ma=ʒi=nwaʁ=məʁ=tə=vwa=la=ta=tʁɑ̃zə 15

    ʒə=vu=lε=tə=ʁə=vwaʁ=vi=vʁə=ɑ̃=fø 10
    pa=tə=vwaʁ=dɑ̃=sə=dja=bɔ=li=kə=kʁø 10
    ty=sɑ̃=blɑ̃=tεl=lmɑ̃=tʁistə=a=mε=zi=ø 10
    puʁ=tɑ̃=ty=di=zε=εtʁə=ɑ̃=fɛ̃=œ=ʁø 10

    lə=mɔ̃=də=o=tuʁdə=twa=a=bɑ̃=dɔ=nε 10
    nə=vu=lɑ̃=pa=sɔʁ=tiʁ=də=tɔ̃=tʁu 9
    il=tɔ̃=lε=se=puʁ=ʁiʁ=ɑ̃=pε 8
    il=tɔ̃=lε=se=fεʁə=sε=tə=ak=tə=fu 10

    ɔ=ʒə=nə=ɛ̃=kʁe=dy=lə 7
    ne=ku=tɑ̃=kə=sɔ̃=kœ=ʁə=a=ba=ty 10
    ty=e=tε=dɑ̃=ta=by=lə 7
    mε=puʁ=kwa=tε=ʒə=ʁə=tʁu=ve=pɑ̃=dy 10

    mεl 1

PostScriptum

Que de tristesse et de noirceur dans ce poème pourtant véridique. . .

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
23/08/2019Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.