Poeme-France : Lecture Écrit Colère

Prose : Douleur Fictive

Prose Colère
Publié le 22/07/2021 06:10

L'écrit contient 229 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : Léo Averland

A Propos de cette Prose

Poème

Douleur Fictive

Oh quand je ferme les yeux je voie
Le monde perdu de mon esprit ces porte scellé à tous jamais
Ou nul ne veux pénétré.
Ces dans cette peine immense que voici ma pénitence
Qui au de là de toute espérance me laisse aucune chance…
La haine pour amie et la colère comme allié somme en marche vers mon destin funeste
Tel la peste qui me leste, bloquer dans cette autre monde calomnier par les ombres.
Je marche la tête haute espérant racheter mes fautes et ne voyant qu’un brin de soleil
À travers cette orage rouge et ce vent violent me guidant inévitablement vers mon châtiment.

Au grès du vent mon amour de la vie incandescent vain à libéré le tourment de ces terre brisé et ronger par le chaos que l’homme à si bien instaurer au fil des année.
Et ces sur ces terre désoler et dans les cendres de l’humanité que renaîtra la liberté…
Les méandres fumant et humant la chaire putréfier de ce monde altéré, ne laisse entrevoir qu’un funèbre paysage martelé de vérité…
J’avance toujours plus loin sur les hauteurs d’une colline contemplant avec tristesse et éffroie les restes d’une civilisation du passer qui fut torturer par sa propre cupidité…
J’ouvre enfin mes yeux et me voilà rassurer car tous cela je l’ai juste imaginer…
  • Phonétique : Douleur Fictive

    ɔ kɑ̃ ʒə fεʁmə lεz- iø ʒə vwa
    lə mɔ̃də pεʁdy də mɔ̃n- εspʁi sε pɔʁtə sεlle a tus ʒamε
    u nyl nə vø penetʁe.
    sε dɑ̃ sεtə pεnə imɑ̃sə kə vwasi ma penitɑ̃sə
    ki o də la də tutə εspeʁɑ̃sə mə lεsə okynə ʃɑ̃sə…
    la-εnə puʁ ami e la kɔlεʁə kɔmə alje sɔmə ɑ̃ maʁʃə vεʁ mɔ̃ dεstɛ̃ fynεstə
    tεl la pεstə ki mə lεstə, blɔke dɑ̃ sεtə otʁə mɔ̃də kalɔmnje paʁ lεz- ɔ̃bʁə.
    ʒə maʁʃə la tεtə-otə εspeʁɑ̃ ʁaʃəte mε fotəz- e nə vwajɑ̃ kœ̃ bʁɛ̃ də sɔlεj
    a tʁavεʁ sεtə ɔʁaʒə ʁuʒə e sə vɑ̃ vjɔle mə ɡidɑ̃ inevitabləmɑ̃ vεʁ mɔ̃ ʃatime.

    o ɡʁε dy vɑ̃ mɔ̃n- amuʁ də la vi ɛ̃kɑ̃desɑ̃ vɛ̃ a libeʁe lə tuʁme də sε teʁə bʁize e ʁɔ̃ʒe paʁ lə ʃao kə lɔmə a si bjɛ̃ ɛ̃stoʁe o fil dεz- ane.
    e sε syʁ sε teʁə dezɔle e dɑ̃ lε sɑ̃dʁə- də lymanite kə ʁənεtʁa la libεʁte…
    lε meɑ̃dʁə- fymɑ̃ e ymɑ̃ la ʃεʁə pytʁefje də sə mɔ̃də alteʁe, nə lεsə ɑ̃tʁəvwaʁ kœ̃ fynεbʁə pεizaʒə maʁtəle də veʁite…
    ʒavɑ̃sə tuʒuʁ plys lwɛ̃ syʁ lεz- otœʁ dynə kɔlinə kɔ̃tɑ̃plɑ̃ avεk tʁistεsə e efʁwa lε ʁεstə dynə sivilizasjɔ̃ dy pase ki fy tɔʁtyʁe paʁ sa pʁɔpʁə kypidite…
    ʒuvʁə ɑ̃fɛ̃ mεz- iøz- e mə vwala ʁasyʁe kaʁ tus səla ʒə lε ʒystə imaʒine…

PostScriptum

Poème triste

Récompense

0
1
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/07/2021 09:38Anya

Heureusement en ouvrant les yeux le cauchemar a pris fin car au delà des terres dévastées par notre propension à consommer toujours plus et à notre irrespect de la nature le soleil a éclairé les beautés du monde qui ont résisté à nos à notre inconscience Merci pour ce bel écrit