Poeme-France : Lecture Écrit Realité

Prose : Les Barbares

Prose Realité
Publié le 19/07/2016 23:06

L'écrit contient 210 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 2 vers.

Poete : Leyao

Les Barbares

Plantés sur leur atoll de discordance, ils vivent sous hypnose profonde et soumission virile à la voie d’eau originelle,
en espérant rafler la mise sur un coup de dés rageur.

Les barbares peaufinent et soignent leurs entailles dans l’assemblage mou de notre époque,
et posent les jalons d’une sordide actualité.

Ensevelis dans les faubourgs, fossilisés sur leurs falaises idéologiques, ils courent après l’évènement
sans regarder dans le rétroviseur, excités par le tintamarre du grand chambardement.

Les barbares aiment les liturgies obscènes et les palpitations divines,
pour ruer dans les brancards et sortir de l’ornière.

Ils font preuve de persévérance dans la recherche du combustible guerrier
qui les obsède, pour forger la défaite de leur implacable ennemi.

Les barbares aiment à respirer dans le giron du crime et de l’adversité,
puis s’épanouir dans l’épicentre de nos soucis.

Ils possèdent l’art du camouflage, l’appétit vorace d’un barracuda et besognent avec malice
les peurs ensevelies, les discours vindicatifs et les miroirs aux alouettes.

Les barbares vivent agglutinés dans les esprits désaffectés,
les écrans sales et les infos coupables d’obésité.

Ils font du mal et ses fredaines une liqueur et un festin
pour attiser la haine et saccager nos rêves pour demain.
  • Phonétique : Les Barbares

    plɑ̃te syʁ lœʁ atɔl də diskɔʁdɑ̃sə, il vive suz- ipnozə pʁɔfɔ̃də e sumisjɔ̃ viʁilə a la vwa do ɔʁiʒinεllə,
    ɑ̃n- εspeʁɑ̃ ʁafle la mizə syʁ œ̃ ku də des ʁaʒœʁ.

    lε baʁbaʁə pofine e swaɲe lœʁz- ɑ̃tajə dɑ̃ lasɑ̃blaʒə mu də nɔtʁə epɔkə,
    e poze lε ʒalɔ̃ dynə sɔʁdidə aktɥalite.

    ɑ̃səvəli dɑ̃ lε fobuʁɡ, fɔsilize syʁ lœʁ falεzəz- ideɔlɔʒik, il kuʁe apʁε levεnəmɑ̃
    sɑ̃ ʁəɡaʁde dɑ̃ lə ʁetʁɔvizœʁ, εksite paʁ lə tɛ̃tamaʁə dy ɡʁɑ̃ ʃɑ̃baʁdəmɑ̃.

    lε baʁbaʁəz- εme lε lityʁʒiz- ɔpsεnəz- e lε palpitasjɔ̃ divinə,
    puʁ ʁye dɑ̃ lε bʁɑ̃kaʁdz- e sɔʁtiʁ də lɔʁnjεʁə.

    il fɔ̃ pʁəvə də pεʁseveʁɑ̃sə dɑ̃ la ʁəʃεʁʃə dy kɔ̃bystiblə ɡeʁje
    ki lεz- ɔpsεdə, puʁ fɔʁʒe la defεtə də lœʁ ɛ̃plakablə εnəmi.

    lε baʁbaʁəz- εme a ʁεspiʁe dɑ̃ lə ʒiʁɔ̃ dy kʁimə e də ladvεʁsite,
    pɥi sepanuiʁ dɑ̃ lepisɑ̃tʁə də no susi.

    il pɔsεde laʁ dy kamuflaʒə, lapeti vɔʁasə dœ̃ baʁakyda e bəzɔɲe avεk malisə
    lε pœʁz- ɑ̃səvəli, lε diskuʁ vɛ̃dikatifz- e lε miʁwaʁz- oz- aluεtə.

    lε baʁbaʁə vive aɡlytine dɑ̃ lεz- εspʁi dezafεkte,
    lεz- ekʁɑ̃ saləz- e lεz- ɛ̃fo kupablə dɔbezite.

    il fɔ̃ dy mal e sε fʁədεnəz- ynə likœʁ e œ̃ fεstɛ̃
    puʁ atize la-εnə e sakaʒe no ʁεvə puʁ dəmɛ̃.

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
20/07/2016 07:21Bernard Deletang

j’aime 😱