Poeme-France : Lecture Écrit Jalousie

Poeme : Jalousie

Poème Jalousie
Publié le 13/07/2019 03:57

L'écrit contient 78 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Louise Hudon

Jalousie

Un sentiment hostile
Qui est parfois très subtil.
On craint mon avantage
Où compte le pointage.

On me fait des reproches
Mon style serait moche.
Jalousie ou envie,
Donnez-moi votre avis.

Ce n’est pas important…
Mon objectif du temps,
Écrire à mes lecteurs
Des écrits prometteurs.

Mes courts messages passent
Parfois je me surpasse
Traitant divers sujets
Et souvent du rejet…

Profitons de la vie,
Écrivons nos soucis,
Le négatif au loin,
Amour de mon conjoint.
  • Pieds Hyphénique: Jalousie

    un=sen=ti=ment=hos=tile 6
    qui=est=par=fois=très=sub=til 7
    on=craint=mon=a=van=tage 6
    où=comp=te=le=poin=tage 6

    on=me=fait=des=re=proches 6
    mon=sty=le=se=rait=moche 6
    ja=lou=sie=ou=en=vie 6
    don=nez=moi=votre=a=vis 6

    ce=nest=pas=im=por=tant 6
    mon=ob=jec=tif=du=temps 6
    é=crire=à=mes=lec=teurs 6
    des=é=crits=pro=met=teurs 6

    mes=courts=mes=sa=ges=passent 6
    par=fois=je=me=sur=passe 6
    trai=tant=di=vers=su=jets 6
    et=sou=vent=du=re=jet 6

    pro=fi=tons=de=la=vie 6
    é=cri=vons=nos=sou=cis 6
    le=né=ga=tif=au=loin 6
    amour=de=mon=con=joint 5
  • Phonétique : Jalousie

    œ̃ sɑ̃timɑ̃ ɔstilə
    ki ε paʁfwa tʁε sybtil.
    ɔ̃ kʁɛ̃ mɔ̃n- avɑ̃taʒə
    u kɔ̃tə lə pwɛ̃taʒə.

    ɔ̃ mə fε dε ʁəpʁoʃə
    mɔ̃ stilə səʁε moʃə.
    ʒaluzi u ɑ̃vi,
    dɔne mwa vɔtʁə avi.

    sə nε pa ɛ̃pɔʁtɑ̃…
    mɔ̃n- ɔbʒεktif dy tɑ̃,
    ekʁiʁə a mε lεktœʁ
    dεz- ekʁi pʁɔmεtœʁ.

    mε kuʁ mesaʒə pase
    paʁfwa ʒə mə syʁpasə
    tʁεtɑ̃ dive syʒε
    e suvɑ̃ dy ʁəʒε…

    pʁɔfitɔ̃ də la vi,
    ekʁivɔ̃ no susi,
    lə neɡatif o lwɛ̃,
    amuʁ də mɔ̃ kɔ̃ʒwɛ̃.
  • Pieds Phonétique : Jalousie

    œ̃=sɑ̃=ti=mɑ̃=ɔs=tilə 6
    ki=ε=paʁ=fwa=tʁε=syb=til 7
    ɔ̃=kʁɛ̃=mɔ̃=na=vɑ̃=taʒə 6
    u=kɔ̃=tə=lə=pwɛ̃=taʒə 6

    ɔ̃=mə=fε=dε=ʁə=pʁoʃə 6
    mɔ̃=sti=lə=sə=ʁε=moʃə 6
    ʒa=lu=zi=u=ɑ̃=vi 6
    dɔ=ne=mwa=vɔtʁə=a=vi 6

    sə=nε=pa=ɛ̃=pɔʁ=tɑ̃ 6
    mɔ̃=nɔb=ʒεk=tif=dy=tɑ̃ 6
    e=kʁiʁə=a=mε=lεk=tœʁ 6
    dε=ze=kʁi=pʁɔ=mε=tœʁ 6

    mε=kuʁ=me=sa=ʒə=pase 6
    paʁ=fwa=ʒə=mə=syʁ=pasə 6
    tʁε=tɑ̃=di=ve=sy=ʒε 6
    e=su=vɑ̃=dy=ʁə=ʒε 6

    pʁɔ=fi=tɔ̃=də=la=vi 6
    e=kʁi=vɔ̃=no=su=si 6
    lə=ne=ɡa=tif=o=lwɛ̃ 6
    a=muʁ=də=mɔ̃=kɔ̃=ʒwɛ̃ 6

Historique des Modifications

13/07/2019 17:45

Récompense

0
2
1

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
13/07/2019 05:40Ed

Ah je l’attendais celle-ci... la jalousie 🙂 on ne dit pas que c’est moche, on dit que c’est toujours pareil. Et parlons comme des poètes, si tenté que dans votre recherche de gloire vous avez un jour cherché à connaître un peu cet art.
La métrique AA BB en quatrain sans alternance de rimes pour le visuel du lecteur, ni même un changement de rythme de lecture dans l’emploi des syllabes. Ça c’est pour la forme.
Pour le fond. Toujours vos pensées, jamais d’imagination, c’est comme si vous parliez sans cesse sans jamais écouter autrui (car on ressent bien dans certains de vos commentaires donnés que ce n’est que pour faire semblant de vous intéresser). Et ce besoin de reconnaissance, avec une pointe d’orgueil.
Alors c’est super d’être fière de ce que l’on crée, je ne le nie pas, mais cessez de dire que c’est du travail, ce genre de texte sans aucune métrique s’écrit en 2minutes.
Jalouse, Ô non... la poésie me manquerait trop si je devais écrire comme vous. Les ballades, les sonnets, les triolets, les rondeaux, les octosyllabes, les alexandrins, la prose, les nouvelles, la césure, etc. Car la poésie est riche 🙂 voyez donc dans les paramètres.
Voilà mon avis 🙂

Auteur de Poésie
13/07/2019 13:57Louise Hudon

Ce n’est pas pour vous que j’ai écrit cela Ed. Votre ON me prouverait-il que vous travaillez en groupe? En français, le " on " exclut la personne qui parle. Pour ce qui est de l’imagination, on me dit le contraire ailleurs. Probablement que vous n’avez pas lu tous mes poèmes…