Poeme : Le Voleur De Morts

Le Voleur De Morts

Il y eut dans des temps reculés
Des personnes payées
Pour que la science se fasse
Pour approfondir la médecine
Ils passaient la nuit venue
Dans les cimetières
Ils savaient par ouie dire
Qu’il y avait un mort frais
Qui venait d’y être enterré
Ils venaient les déterrer
Et muni d’une charrette
L’emmenaient à la Faculté
Où les Docteurs Médecine
Les étudiaient
Maintenant ce sont les potées
Qui disparaissent des cimetières
Ou les dégradations faites aux tombes
Où est le respect
Les vivants n’ont-ils pas assez morflés
Que morts ils doivent
Se faire déposséder ? .
IRIS 1950

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Le Voleur De Morts

    il=y=eut=dans=des=temps=re=cu=lés 9
    des=per=son=nes=payées 5
    pour=que=la=s=cien=ce=se=fasse 8
    pour=ap=pro=fon=dir=la=méde=cine 8
    ils=pas=saient=la=nuit=ve=nue 7
    dans=les=ci=me=ti=è=res 7
    ils=sa=vaient=par=ouie=di=re 7
    quil=y=a=vait=un=mort=frais 7
    qui=ve=nait=dy=être=en=ter=ré 8
    ils=ve=naient=les=dé=ter=rer 7
    et=mu=ni=du=ne=char=ret=te 8
    lem=me=naient=à=la=fa=cul=té 8
    où=les=doc=teurs=mé=de=ci=ne 8
    les=é=tu=dia=ient 5
    main=te=nant=ce=sont=les=po=tées 8
    qui=dis=pa=raissent=des=ci=me=tières 8
    ou=les=dé=gra=da=tions=faites=aux=tombes 9
    où=est=le=res=pect 5
    les=vi=vants=nont=tils=pas=as=sez=mor=flés 10
    que=morts=ils=doivent 4
    se=fai=re=dé=pos=sé=der 7
    iris=mil=le=neuf=cent=cin=quan=te 8
  • Phonétique : Le Voleur De Morts

    il i y dɑ̃ dε tɑ̃ ʁəkyle
    dε pεʁsɔnə pεje
    puʁ kə la sjɑ̃sə sə fasə
    puʁ apʁɔfɔ̃diʁ la medəsinə
    il pasε la nɥi vənɥ
    dɑ̃ lε simətjεʁə
    il savε paʁ ui diʁə
    kil i avε œ̃ mɔʁ fʁε
    ki vənε di εtʁə ɑ̃teʁe
    il vənε lε deteʁe
    e myni dynə ʃaʁεtə
    lamənε a la fakylte
    u lε dɔktœʁ medəsinə
    lεz- etydjε
    mɛ̃tənɑ̃ sə sɔ̃ lε pɔte
    ki dispaʁεse dε simətjεʁə
    u lε deɡʁadasjɔ̃ fεtəz- o tɔ̃bə
    u ε lə ʁεspε
    lε vivɑ̃ nɔ̃ til pa ase mɔʁfle
    kə mɔʁz- il dwave
    sə fεʁə depɔsede ? .
    iʁi milə nəf sɑ̃ sɛ̃kɑ̃tə
  • Syllabes Phonétique : Le Voleur De Morts

    il=i=y=dɑ̃=dε=tɑ̃ʁə=ky=le 8
    dε=pεʁ=sɔ=nə=pε=j=e 7
    puʁ=kə=la=sjɑ̃=sə=sə=fa=sə 8
    puʁ=a=pʁɔ=fɔ̃=diʁ=la=me=də=sinə 9
    il=pa=sε=la=nɥi=vənɥ 6
    dɑ̃=lε=si=mə=tj=ε=ʁə 7
    il=sa=vε=paʁ=u=i=di=ʁə 8
    kil=i=a=vε=œ̃=mɔʁ=fʁε 7
    kivə=nε=di=ε=tʁə=ɑ̃=te=ʁe 8
    il=və=nε=lε=de=te=ʁe 7
    e=my=ni=dy=nə=ʃa=ʁε=tə 8
    la=mə=nε=a=la=fa=kyl=te 8
    u=lε=dɔk=tœʁ=me=də=si=nə 8
    lε=ze=ty=dj=ε 5
    mɛ̃=tə=nɑ̃=sə=sɔ̃=lε=pɔ=te 8
    ki=dis=pa=ʁεse=dε=si=mə=tjεʁə 8
    u=lε=de=ɡʁa=da=sjɔ̃=fεtə=zotɔ̃bə 8
    u=ε=lə=ʁεs=pε 5
    lε=vi=vɑ̃=nɔ̃=til=pa=ase=mɔʁ=fle 9
    kə=mɔʁ=zil=dwa=ve 5
    sə=fε=ʁə=de=pɔ=se=de 7
    i=ʁi=mi=lə=nəf=sɑ̃=sɛ̃=kɑ̃tə 8

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
05/09/2012 12:04Oliver

Il faut respecter les défunts... même si leurs biens ne comptent sans doute pas beaucoup pour l’au-delà.

Auteur de Poésie
05/09/2012 12:33Iris1950

Merci Oliver de ton commentaire. IRIS

Auteur de Poésie
05/09/2012 15:17Jandot Poésie

les morts méritent tout notre respect. la profanation est quelque chose d’affreux, comme un viol.
bravo pour ce poème et merci pour le partage.
amicalement

Auteur de Poésie
05/09/2012 19:49Iris1950

merci Within-Lara mais je ne connaissais pas la complainte du fusillé. Ou alors il est revenu en moi.
Merci Jandot poésie de ton commentaire. IRIS 1950