Univers de poésie d'un auteur

Poème:Ton Paradis

A Propos du Poeme

Société

Le Poème

Ton paradis

Devant le grand portail, orné de tant de fleurs,
La petite fille en rouge ressent un grand bonheur,
Elle tient la large main, d’une belle douceur,
Ce petit paradis, ne serait-ce qu’un leurre ?

Il y a dans les rêves tout un monde à l’envers
Avec des animaux peuplant tout l’univers,
Plus aucun n’est sauvage, empli de compassion,
Avec en eux l’amour et beaucoup d’intuition

Devant le grand portail, tu te demandes encore
Est-ce la vérité ? , après ce beau décor,
Éveillée et rêveuse, le vertige est si fort,
Une école merveilleuse, tu n’en crois pas ton sort

Une porte pour toi signifie l’abandon,
Avec toutes ses ombres planant aux horizons
Et tu en trembles encore, tout ton corps se replie,
Chaque geste de toi résonne en tragédie

Devant le grand portail, tu fais les premiers pas
Et le miracle a lieu, tu t’envoles là-bas,
Ton cœur est enfin libre et les enfants sourient,
Tu peux marcher enfin et entrer dans ta vie

Le 11-6-2024
Partage du Poème avec vos contacts

PostScriptum

Société

Poeme de Marco

Poète Marco

Marco a publié sur le site 15 écrits. Marco est membre du site depuis l'année 2021.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Ton Paradiston=pa=ra=dis 4

de=vant=le=grand=por=tail=or=né=de=tant=de=fleurs 12
la=pe=tite=filleen=rou=ge=res=sent=un=grand=bon=heur 12
el=le=tient=la=lar=ge=main=dune=bel=le=dou=ceur 12
ce=pe=tit=pa=ra=dis=ne=se=rait=ce=quun=leur=re 13

il=y=a=dans=les=rêves=tout=un=mon=deà=len=vers 12
a=vec=des=a=ni=maux=peu=plant=tout=lu=ni=vers 12
plus=au=cun=nest=sau=vage=em=pli=de=com=pas=sion 12
a=vec=en=eux=la=mour=et=beau=coup=din=tui=tion 12

de=vant=le=grand=por=tail=tu=te=de=mandes=en=core 12
est=ce=la=vé=ri=té=a=près=ce=beau=dé=cor 12
éveillée=et=rê=veu=se=le=ver=ti=ge=est=si=fort 12
uneé=co=le=mer=veilleu=se=tu=nen=crois=pas=ton=sort 12

u=ne=por=te=pour=toi=si=gni=fie=la=ban=don 12
a=vec=tou=tes=ses=ombres=pla=nant=aux=ho=ri=zons 12
et=tu=en=trem=bles=en=core=tout=ton=corps=se=re=plie 13
cha=que=ges=te=de=toi=ré=sonne=en=tra=gé=die 12

de=vant=le=grand=por=tail=tu=fais=les=pre=miers=pas 12
et=le=mi=racle=a=lieu=tu=ten=vo=les=là=bas 12
ton=cœur=est=en=fin=libre=et=les=en=fants=sou=rient 12
tu=peux=mar=cher=en=fin=et=en=trer=dans=ta=vie 12

le=onze=ti=ret=six=ti=ret=deux=mil=le=vingt=quatre 12
Phonétique : Ton Paradistɔ̃ paʁadi

dəvɑ̃ lə ɡʁɑ̃ pɔʁtaj, ɔʁne də tɑ̃ də flœʁ,
la pətitə fijə ɑ̃ ʁuʒə ʁəse œ̃ ɡʁɑ̃ bɔnœʁ,
εllə tjɛ̃ la laʁʒə mɛ̃, dynə bεllə dusœʁ,
sə pəti paʁadi, nə səʁε sə kœ̃ ləʁə ?

il i a dɑ̃ lε ʁεvə tut- œ̃ mɔ̃də a lɑ̃vεʁ
avεk dεz- animo pəplɑ̃ tu lynive,
plysz- okœ̃ nε sovaʒə, ɑ̃pli də kɔ̃pasjɔ̃,
avεk ɑ̃n- ø lamuʁ e boku dɛ̃tɥisjɔ̃

dəvɑ̃ lə ɡʁɑ̃ pɔʁtaj, ty tə dəmɑ̃dəz- ɑ̃kɔʁə
ε sə la veʁite ? , apʁε sə bo dekɔʁ,
evεje e ʁεvøzə, lə vεʁtiʒə ε si fɔʁ,
ynə ekɔlə mεʁvεjøzə, ty nɑ̃ kʁwa pa tɔ̃ sɔʁ

ynə pɔʁtə puʁ twa siɲifi labɑ̃dɔ̃,
avεk tutə sεz- ɔ̃bʁə- planɑ̃ o ɔʁizɔ̃
e ty ɑ̃ tʁɑ̃bləz- ɑ̃kɔʁə, tu tɔ̃ kɔʁ sə ʁəpli,
ʃakə ʒεstə də twa ʁezɔnə ɑ̃ tʁaʒedi

dəvɑ̃ lə ɡʁɑ̃ pɔʁtaj, ty fε lε pʁəmje pa
e lə miʁaklə a ljø, ty tɑ̃vɔlə la ba,
tɔ̃ kœʁ εt- ɑ̃fɛ̃ libʁə e lεz- ɑ̃fɑ̃ suʁje,
ty pø maʁʃe ɑ̃fɛ̃ e ɑ̃tʁe dɑ̃ ta vi

lə ɔ̃zə tiʁε si- tiʁε dø milə vɛ̃t- katʁə
Syllabes Phonétique : Ton Paradistɔ̃=pa=ʁa=di 4

də=vɑ̃=lə=ɡʁɑ̃=pɔʁ=taj=ɔʁ=ne=də=tɑ̃=də=flœʁ 12
lapə=titə=fi=jəɑ̃=ʁu=ʒə=ʁə=se=œ̃=ɡʁɑ̃=bɔ=nœʁ 12
εl=lə=tjɛ̃=la=laʁʒə=mɛ̃=dy=nə=bεl=lə=du=sœʁ 12
sə=pə=ti=pa=ʁa=dinə=sə=ʁε=sə=kœ̃=lə=ʁə 12

il=i=a=dɑ̃=lε=ʁεvə=tu=tœ̃=mɔ̃=dəa=lɑ̃=vεʁ 12
a=vεk=dε=za=ni=mo=pə=plɑ̃=tu=ly=ni=veʁ 12
plys=zo=kœ̃=nε=so=vaʒə=ɑ̃=pli=də=kɔ̃=pa=sjɔ̃ 12
a=vεk=ɑ̃=nø=la=muʁ=e=bo=ku=dɛ̃t=ɥi=sjɔ̃ 12

də=vɑ̃lə=ɡʁɑ̃=pɔʁ=taj=ty=tə=də=mɑ̃=də=zɑ̃=kɔʁə 12
ε=sə=la=ve=ʁi=te=a=pʁε=sə=bo=de=kɔʁ 12
e=vε=je=e=ʁε=vøzə=lə=vεʁ=ti=ʒəε=si=fɔʁ 12
ynəe=kɔlə=mεʁ=vε=jø=zə=ty=nɑ̃=kʁwa=pa=tɔ̃=sɔʁ 12

y=nə=pɔʁ=tə=puʁ=twa=si=ɲi=fi=la=bɑ̃=dɔ̃ 12
a=vεk=tu=tə=sε=zɔ̃bʁə=pla=nɑ̃=o=ɔ=ʁi=zɔ̃ 12
e=ty=ɑ̃=tʁɑ̃blə=zɑ̃=kɔ=ʁə=tu=tɔ̃=kɔʁ=səʁə=pli 12
ʃakə=ʒεs=tə=də=twa=ʁe=zɔ=nə=ɑ̃=tʁa=ʒe=di 12

də=vɑ̃=lə=ɡʁɑ̃=pɔʁ=taj=ty=fε=lε=pʁə=mje=pa 12
e=lə=mi=ʁaklə=a=ljø=ty=tɑ̃=vɔ=lə=la=ba 12
tɔ̃=kœʁ=ε=tɑ̃=fɛ̃=libʁə=e=lε=zɑ̃=fɑ̃=su=ʁje 12
ty=pø=maʁ=ʃe=ɑ̃=fɛ̃=e=ɑ̃=tʁe=dɑ̃=ta=vi 12

lə=ɔ̃zə=ti=ʁε=si=ti=ʁε=dø=mi=lə=vɛ̃t=katʁə 12

Récompense

Coup de coeur: 1
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Commentaire Sur La Poesie

Auteur de Poésie
14/06/2024 07:16Poldereaux

Un beau poème sur une enfant hésitant d’entrer la première fois dans l’école .
Pourtant , comme vous le dites si bien , l’école qui est souvent ressentie comme une contrainte, finalement s’avère être bénéfique.
Je citerai l’exemple d’un de mes amis d’école. Un autre ami de notre classe était espagnol. Il est resté des années en Belgique et notre grand ami .
Cela remonte à 1970 . Aujourd’hui, l’amitié est toujours là. Mon ami , devenu ingénieur civil , va régulièrement lui rendre visite , car il a fini par retourner en Espagne. Moi, je ne peux me le permettre.
L’école donne l’occasion de souder des liens d’amitiés très fort , qui comme le cas de notre ami espagnol est toujours bien là après....54 années.
Un gros coup de cœur pour ce très beau poème.

Poème Société
Du 11/06/2024 09:43

L'écrit contient 180 mots qui sont répartis dans 7 strophes.