Poeme-France : Lecture Écrit Absolu

Prose : Affecter

Prose Absolu
Publié le 08/03/2018 18:15

L'écrit contient 261 mots qui sont répartis dans 5 strophes.

Poete : Lucas Omar

Affecter

Atomiquement mal nourrie, exilant la reconnaissance de soi
Pour un symbole sculpté dans le temps, le coordonné
Ivre devient dans la perte en fixant une fusillade
En faisant des pétards à partir des liens rompus en anneaux sans circonférence.

Tout le reste vacille, la pluie plonge dans la neige.
Le chaume de Twighlight impressionne le bord extérieur
Du lac, nous sommes assis à côté, ce qui donne l’impression d’être un foyer.
Heureusement, l’étincelle enflammant un souvenir de Dawn à une âme
Transcend les cavités de la reconnaissance de soi qui me rapproche de ton charme.

A la fois, avant que les ondulations ne se fondent dans les douces mélodies et les lits d’hôpital,
Après le glitching soldats Engluf la forêt jaune nous nous sommes moqués
Pour être notre maison avec les ombres et le feu, le chahut de claps fait
Par des mains tournées trop fort sur une horloge incolore tache notre périphérique
Avec des idéaux de solitude et d’anticipation.

Et la guerre insulte, la dette augmente, la victoire saigne
Dans le nu comme rien d’autre n’est entendu que le prélude
Chantant les naïvités du nativisme, avalant des bêtises avant
C’est brassé. Tout le reste se transforme en poussière comme un atome crée
Un objet de sacrifice avant que la lumière puisse être interprétée.

Atomiquement mal nourrie, exilant la reconnaissance de soi
Pour un symbole sculpté dans le temps, le coordonné
Ivre devient dans la perte en fixant une fusillade
En faisant des pétards à partir des liens rompus en anneaux sans circonférence.
  • Phonétique : Affecter

    atɔmikəmɑ̃ mal nuʁʁi, εɡzilɑ̃ la ʁəkɔnεsɑ̃sə də swa
    puʁ œ̃ sɛ̃bɔlə skylpte dɑ̃ lə tɑ̃, lə kuʁdɔne
    ivʁə dəvjɛ̃ dɑ̃ la pεʁtə ɑ̃ fiksɑ̃ ynə fyzijadə
    ɑ̃ fəzɑ̃ dε petaʁdz- a paʁtiʁ dε ljɛ̃ ʁɔ̃pysz- ɑ̃n- ano sɑ̃ siʁkɔ̃feʁɑ̃sə.

    tu lə ʁεstə vasijə, la plɥi plɔ̃ʒə dɑ̃ la nεʒə.
    lə ʃomə də twiɡliɡt ɛ̃pʁesjɔnə lə bɔʁ εksteʁjœʁ
    dy lak, nu sɔməz- asiz- a kote, sə ki dɔnə lɛ̃pʁesjɔ̃ dεtʁə œ̃ fwaje.
    œʁøzəmɑ̃, letɛ̃sεllə ɑ̃flamɑ̃ œ̃ suvəniʁ də dawn a ynə amə
    tʁɑ̃sɑ̃ lε kavite də la ʁəkɔnεsɑ̃sə də swa ki mə ʁapʁoʃə də tɔ̃ ʃaʁmə.

    a la fwa, avɑ̃ kə lεz- ɔ̃dylasjɔ̃ nə sə fɔ̃de dɑ̃ lε dusə melɔdiz- e lε li dopital,
    apʁε lə ɡlitʃiŋ sɔldaz- ɑ̃ɡlyf la fɔʁε ʒonə nu nu sɔmə mɔke
    puʁ εtʁə nɔtʁə mεzɔ̃ avεk lεz- ɔ̃bʁəz- e lə fø, lə ʃay də klap fε
    paʁ dε mɛ̃ tuʁne tʁo fɔʁ syʁ ynə ɔʁlɔʒə ɛ̃kɔlɔʁə taʃə nɔtʁə peʁifeʁikə
    avεk dεz- ideo də sɔlitydə e dɑ̃tisipasjɔ̃.

    e la ɡeʁə ɛ̃syltə, la dεtə oɡmɑ̃tə, la viktwaʁə sεɲə
    dɑ̃ lə ny kɔmə ʁjɛ̃ dotʁə nεt- ɑ̃tɑ̃dy kə lə pʁelydə
    ʃɑ̃tɑ̃ lε najvite dy nativismə, avalɑ̃ dε bεtizəz- avɑ̃
    sε bʁase. tu lə ʁεstə sə tʁɑ̃sfɔʁmə ɑ̃ pusjεʁə kɔmə œ̃n- atɔmə kʁe
    œ̃n- ɔbʒε də sakʁifisə avɑ̃ kə la lymjεʁə pɥisə εtʁə ɛ̃tεʁpʁete.

    atɔmikəmɑ̃ mal nuʁʁi, εɡzilɑ̃ la ʁəkɔnεsɑ̃sə də swa
    puʁ œ̃ sɛ̃bɔlə skylpte dɑ̃ lə tɑ̃, lə kuʁdɔne
    ivʁə dəvjɛ̃ dɑ̃ la pεʁtə ɑ̃ fiksɑ̃ ynə fyzijadə
    ɑ̃ fəzɑ̃ dε petaʁdz- a paʁtiʁ dε ljɛ̃ ʁɔ̃pysz- ɑ̃n- ano sɑ̃ siʁkɔ̃feʁɑ̃sə.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
23/08/2019Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.