Poeme : Regain

Regain

Un petit cours d’eau et (dans le ciel) des embruns de bronze attachent aux frondaisons les goûts du printemps. Les fleurs jaunes et blanches sont éclosent. Le pommier du Japon, les bancs du parc, les bruits de feuilles bruissent sur l’espace volé à l’homme moderne.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Regain

    un=pe=tit=cours=deau=et=dans=le=ciel=des=em=bruns=de=bron=ze=at=ta=chent=aux=fron=dai=sons=les=goûts=du=prin=temps=les=fleurs=jau=nes=et=blan=ches=sont=é=clo=seent=le=pom=mier=du=ja=pon=les=bancs=du=parc=les=bruits=de=feu=illes=bruis=sent=sur=les=pa=ce=vo=lé=à=l=hom=me=mo=derne 67
  • Phonétique : Regain

    œ̃ pəti kuʁ do ət (dɑ̃ lə sjəl) dəs ɑ̃bʁœ̃ də bʁɔ̃zə ataʃe o fʁɔ̃dεzɔ̃ lε ɡu dy pʁɛ̃tɑ̃. lε flœʁ ʒonəz- e blɑ̃ʃə sɔ̃t- ekloze. lə pɔmje dy ʒapɔ̃, lε bɑ̃ dy paʁk, lε bʁɥi də fœjə bʁɥise syʁ lεspasə vɔle a lɔmə mɔdεʁnə.
  • Syllabes Phonétique : Regain

    œ̃=pə=ti=kuʁ=do=ət=dɑ̃=lə=sjəl=dəs=ɑ̃=bʁœ̃=də=bʁɔ̃=zə=a=ta=ʃe=o=fʁɔ̃=dε=zɔ̃=lε=ɡu=dy=pʁɛ̃=tɑ̃=lε=flœʁ=ʒo=nə=ze=blɑ̃=ʃə=sɔ̃=te=klo=ze=lə=pɔ=mje=dy=ʒa=pɔ̃=lε=bɑ̃=dy=paʁk=lε=bʁɥi=də=fœ=jə=bʁɥi=se=syʁ=lεs=pa=sə=vɔ=le=a=lɔ=mə=mɔ=dεʁ=nə 67

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
27/01/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Nature
Publié le 29/09/2005 17:05

L'écrit contient 48 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Mais Où Marche Lâme

Récompense

0
0
0