Univers de poésie d'un auteur

Poème:De La Flamme À La Cendre

Le Poème

On s’est regardé, nos pupilles se sont enflammées,
Un feu ardent les a empourprées,
Alors, chaque matin, un brasier dans nos yeux s’anime,
Et, toute la journée, sa présence nous taquine.

Le soir, attisé par notre désir lancinant,
Elle s’avive, jouit de notre amour ardent,
Elle réchauffe nos cœurs tel l’âtre à la veillée,
Elle batifole puis, comme nous, somnole, épuisée.

Le temps passant, elle s’est étiolée puis éteinte
Mais des braises brûlantes excitent encore nos étreintes,
Puis, ces brandons, vite, se sont consumés,
Souffler sur eux, avec fougue, est une billevesée.

Le feu a disparu, l’attraction de nos corps aussi,
Notre amour n’est plus que cendres sans vie,
Raviver la flamme est, maintenant, une utopie,
Cet amas triste et gris s’envolera vers un éden fleuri.
Partage du Poème avec vos contacts
Poeme de Mareine

Poète Mareine

Mareine a publié sur le site 195 écrits. Mareine est membre du site depuis l'année 2021.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: De La Flamme À La Cendreon=sest=re=gar=dé=nos=pu=pil=les=se=sont=en=flam=mées 14
un=feu=ar=dent=les=a=em=pour=prées 9
a=lors=cha=que=ma=tin=un=bra=sier=dans=nos=yeux=sa=nime 14
et=tou=te=la=jour=née=sa=pré=sen=ce=nous=ta=qui=ne 14

le=soir=at=ti=sé=par=no=tre=dé=sir=lan=ci=nant 13
el=le=sa=vi=ve=jouit=de=no=tre=a=mour=ar=dent 13
el=le=ré=chauf=fe=nos=cœurs=tel=lâ=tre=à=la=veil=lée 14
elle=ba=ti=fole=puis=com=me=nous=som=no=le=é=pui=sée 14

le=temps=pas=sant=el=le=sest=é=tio=lée=puis=é=tein=te 14
mais=des=braises=brû=lantes=ex=ci=tent=en=co=re=nos=é=treintes 14
puis=ces=bran=dons=vi=te=se=sont=con=su=més 11
souf=fler=sur=eux=a=vec=fou=gue=est=u=ne=bille=ve=sée 14

le=feu=a=dis=pa=ru=lat=trac=tion=de=nos=corps=aus=si 14
no=tre=a=mour=nest=plus=que=cen=dres=sans=vie 11
ra=vi=ver=la=flamme=est=main=te=nant=u=ne=u=to=pie 14
cet=a=mas=tristeet=gris=sen=vole=ra=vers=un=é=den=fleu=ri 14
Phonétique : De La Flamme À La Cendreɔ̃ sε ʁəɡaʁde, no pypijə sə sɔ̃t- ɑ̃flame,
œ̃ fø aʁde lεz- a ɑ̃puʁpʁe,
alɔʁ, ʃakə matɛ̃, œ̃ bʁazje dɑ̃ noz- iø sanimə,
e, tutə la ʒuʁne, sa pʁezɑ̃sə nu takinə.

lə swaʁ, atize paʁ nɔtʁə deziʁ lɑ̃sinɑ̃,
εllə savivə, ʒui də nɔtʁə amuʁ aʁde,
εllə ʁeʃofə no kœʁ tεl latʁə a la vεje,
εllə batifɔlə pɥi, kɔmə nu, sɔmnɔlə, epɥize.

lə tɑ̃ pasɑ̃, εllə sεt- esjɔle pɥiz- etɛ̃tə
mε dε bʁεzə bʁylɑ̃təz- εksite ɑ̃kɔʁə noz- etʁɛ̃tə,
pɥi, sε bʁɑ̃dɔ̃, vitə, sə sɔ̃ kɔ̃syme,
sufle syʁ ø, avεk fuɡ, εt- ynə bijvəze.

lə fø a dispaʁy, latʁaksjɔ̃ də no kɔʁz- osi,
nɔtʁə amuʁ nε plys kə sɑ̃dʁə- sɑ̃ vi,
ʁavive la flamə ε, mɛ̃tənɑ̃, ynə ytɔpi,
sεt ama tʁistə e ɡʁi sɑ̃vɔləʁa vεʁz- œ̃n- edɛ̃ fləʁi.
Syllabes Phonétique : De La Flamme À La Cendreɔ̃=sε=ʁə=ɡaʁ=de=no=py=pi=jə=sə=sɔ̃=tɑ̃=fla=me 14
œ̃=fø=aʁ=de=lε=za=ɑ̃=puʁ=pʁe 9
a=lɔʁ=ʃakə=ma=tɛ̃=œ̃=bʁa=zje=dɑ̃=no=zi=ø=sa=nimə 14
e=tu=tə=la=ʒuʁ=ne=sa=pʁe=zɑ̃=sə=nu=ta=ki=nə 14

lə=swaʁ=a=ti=ze=paʁ=nɔ=tʁə=de=ziʁ=lɑ̃=si=nɑ̃ 13
εl=lə=sa=vi=və=ʒu=i=də=nɔ=tʁə=a=muʁ=aʁ=de 14
εl=lə=ʁe=ʃo=fə=no=kœʁ=tεl=la=tʁə=a=la=vε=je 14
εllə=ba=ti=fɔlə=pɥi=kɔ=mə=nu=sɔm=nɔ=lə=ep=ɥi=ze 14

lə=tɑ̃=pa=sɑ̃=εl=lə=sε=te=sjɔ=le=pɥi=ze=tɛ̃=tə 14
mε=dεbʁεzə=bʁy=lɑ̃=tə=zεk=si=te=ɑ̃=kɔ=ʁə=no=ze=tʁɛ̃tə 14
pɥi=sε=bʁɑ̃=dɔ̃=vi=tə=sə=sɔ̃=kɔ̃=sy=me 11
su=fle=syʁ=ø=a=vεk=fuɡ=ε=ty=nə=bij=və=ze 13

lə=fø=a=dis=pa=ʁy=la=tʁak=sjɔ̃=də=no=kɔʁ=zo=si 14
nɔ=tʁə=a=muʁ=nε=plys=kə=sɑ̃=dʁə=sɑ̃=vi 11
ʁa=vi=ve=la=flamə=ε=mɛ̃=tə=nɑ̃=y=nə=y=tɔ=pi 14
sεt=a=ma=tʁistəe=ɡʁi=sɑ̃=vɔlə=ʁa=vεʁ=zœ̃=ne=dɛ̃=flə=ʁi 14

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
21/05/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Amour
Du 04/12/2023 09:55

Le poème en image: De La Flamme À La Cendre
L'écrit contient 134 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.